Samsung Galaxy S10e + Forfait Bouygues Telecom

Sony présente le Xperia 1, son premier mobile CinemaWide (MWC 2019)

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
sony

Comme prévu, Sony a tenu une conférence de presse ce matin sur son stand du Mobile World Congress. L’objectif : présenter ces nouveaux smartphones pour le début d’année 2019. Ils sont au nombre de quatre. Et le principal est le Xperia 1.

Pas facile de trouver un angle de différenciation en téléphonie mobile actuellement. Car, même si un constructeur développe une nouvelle technologie, la compétition le rattrape en quelques mois, maximum. De fait, l’attractivité d’un smartphone vis-à-vis de ses concurrents ne se mesure plus à sa capacité d’innover, mais plutôt d’offrir une expérience globalement différente. Et c’est ce que cherche Sony avec sa gamme Xperia pour 2019. Avec des écrans plus adaptés au contenu cinématographique, un domaine où elle a une légitimité qu’aucun autre fabricant de téléphones n’a aujourd’hui, la firme japonaise espère créer la différence.

Le début d'un nouveau chemin ?

Le Xperia 1 symbolise justement tout ce travail. Les technologies appliquées ici ne sont pas spécifiquement nouvelles. Mais tout a été développé pour transformer le smartphone en un baladeur multimédia « cinéma ». Ce smartphone a été présenté ce matin à l’occasion d’une conférence de presse que la marque a tenue sur son stand du Mobile World Congress. Une conférence où quatre téléphones ont été dévoilés. Nous consacrons ce premier article au Xperia 1 et nous reviendrons ultérieurement sur les Xperia 10, Xperia 10 Plus et Xperia L3.

Xperia 1

Notez d’ailleurs que Sony a, une fois encore, changé la nomenclature des noms de ces terminaux, comme cela a été évoqué par des rumeurs précédentes. Celui que nous appelions Xperia XZ4 devient donc non pas Xperia 10z, mais Xperia 1 tout simplement. Comme si c’était le début d’une nouvelle histoire et non comme si c’était l’aboutissement d’un parcours (comme nous pouvions le comprendre avec les noms Xperia Z et Xperia XZ). Il y a quelque chose de très symbolique (peut-être philosophique) dans ce nouveau nom.

Ecran « CinemaWide »

Ergonomiquement, le Xperia 1 s’appuie sur les acquis du Xperia XZ3 et du Xperia XZ2 avec une construction toujours en verre minéral et en aluminium et toujours étanche (IP68). Le verre minéral est ici du Gorilla 6 de Corning. Ce n’est pas tous les flagships de ce MWC 2019 qui peuvent en dire autant. À l’arrière nous retrouvons un bloc photo avec plusieurs capteurs. Il est vertical et centré. Petite touche de rappel des anciens Xperia : le flash dual LED est positionné au-dessus du bloc, comme cela se fait chez Sony depuis le Xperia XZ. Vous remarquerez que le lecteur d’empreinte n’est plus présent à l’arrière du téléphone. Il est revenu à sa place légitime : sur la tranche de droite !

L’écran du Xperia 1 est autant une évolution de celui du XZ3 qu’une vraie révolution. Il mesure 6,5 pouces. Il n’y a pas d’encoche ni trou. La webcam est placée à côté de l’écouteur téléphonique. Son ratio est 21/9e, comme au cinéma. D’ailleurs Sony a baptisé ce type d’écran « CinemaWide ». Ce qui veut dire que le téléphone est particulièrement haut, mais moins large. La dalle est OLED. Pas AMOLED. Pas P-OLED, mais OLED, comme les télévisions Bravia. Elle est compatible HDR, Tiluminos et X-Reality, comme toujours. Mais elle affiche aussi 100 %  du spectre colorimétrique DCI-P3. Sa définition est Ultra HD : 1644 x 3840. Comme les téléviseurs et les Blu-Ray. Pour une définition de 643 pixels par pouce. Sony ne confirme pas si la dalle peut passer en Full HD au quotidien (comme l’écran du XZ2 Premium par exemple).

Triple capteur photo avec stabilisateur optique

Moins révolutionnaire, sauf dans le catalogue de Sony, l’équipement photographique est désormais à la hauteur de la concurrence. Sony apporte à son Xperia 1 un triple capteur photo comparable à celui de Samsung : un capteur très lumineux pour le quotidien, un capteur avec téléobjectif pour un zoom 2x et un capteur grand-angle pour les paysages. Chaque capteur offre une définition de 12 mégapixels. Les deux premiers sont équipés d’autofocus Dual Pixel (appelé ici EYE AF parce qu’il serait très rapide) et de stabilisateur… OPTIQUE ! Après des années à s’appuyer sur des stabilisateurs électroniques et le gyroscope du téléphone, Sony, pourtant maître incontesté du capteur photo pour smartphone, offre enfin à son flagship un stabilisateur optique.

Xperia 1

L’ensemble filme en 2160p à 30 images par seconde et monte à 960 images par seconde en Full HD (la concurrence doit se contenter du 720p à cette vitesse). Le mode vidéo est épaulé par le gyroscope et la stabilisation électronique. À l’avant, la webcam est un modèle 8 mégapixels avec objectif ouvrant à f/1.8 et compatibilité HDR. Il y a certainement encore ici une petite marge de progression.

Snapdragon 855 à bord

Le chipset du Xperia 1 est un Snapdragon 855 sans le modem Snapdragon X50. Il est accompagné de 6 Go de mémoire vive et de 64 ou 128 Go de stockage selon les modèles. Un lecteur de carte microSDXC est intégré. La batterie offre une capacité de 3330 mAh, comme le Xperia XZ3. Nous aurions pu nous attendre à mieux, même si c’est certainement le prix à payer pour la relative finesse du téléphone (8,2 mm contre 9,9 mm pour le prédécesseur). Elle est compatible charge rapide et charge sans fil.

L’équipement global du téléphone inclut les connexions WiFi ac, Bluetooth 5.0 et LTE catégorie 19, un capteur GPS complet, un capteur NFC ? un port USB type-C et un double haut-parleur. Comme sur le Xperia XZ3, il n’y a pas de port jack 3,5 mm (et donc pas de radio FM). Le Xperia 1 gagne la certification audio Dolby Atmos. Les coloris annoncés sont le gris, le noir, le blanc et un très joli violet. Et Android 9.0 Pie est évidemment aux commandes.

Non, je ne dépasserai pas les 1000 euros !

Venons-en au prix. Car, compte tenu de l’envolée tarifaire à laquelle s’adonnent les Apple, Samsung et Huawei, cette information est particulièrement sensible. Le Xperia 1 sera proposé au prix de 999 euros. Sony reste donc sous la barre des 1000 euros (contrairement Galaxy S10+ qui démarre à 1009 euros). Son arrivée sur les étals est prévue dans le courant du printemps.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer