Bouygues OPPO Reno + Forfait Bouygues Sensation 100 Go

TCL présente son écran pour smartphone pliable (MWC 2019)

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
tclmobile

Avec sa filiale CSOT, TCL a développé un écran flexible et pliable pour smartphone hybride appelé DragonHinge. Le composant a été dévoilé cette semaine. Et il devrait être présent dans un smartphone l’année prochaine.

Le Mobile World Congress n’est pas uniquement un salon pour dévoiler des nouveaux smartphones, même si ces derniers représentent le gros de l’actualité en provenance de Barcelone. C’est également l’occasion idéale pour présenter de nouvelles technologies (ce n’est pas Qualcomm qui dira le contraire, évidemment). Des technologies qui arriveront dans quelques mois ou dès l’année prochaine dans nos foyers, dans nos véhicules ou dans nos poches.

Un écran flexible développé en interne chez TCL

Parmi les technologies intéressantes se trouve DragonHinge. Elle provient de TCL, la firme chinoise qui développe les téléphones des marques Alcatel et BlackBerry. DragonHinge est un écran tactile flexible et pliable, similaire à Infinity Display Flex chez Samsung. Il a été développé par CSOT. L’identité de cette entreprise est intéressante. Il s’agit de la filiale de TCL en charge de la production des écrans LCD et OLED pour les téléviseurs de TCL. Il s’agit donc d’un grand producteur de dalles (avec plusieurs usines en Chine et en Asie du Sud Est, comme le Vietnam).

TCL Dragonhinge

La technologie DragonHinge n’intègre pas uniquement la dalle flexible, mais également la charnière mécanique qui accompagne le pliage de l’écran. Un prototype de smartphone hybride avec écran DragonHinge était présent sur le stand de la marque TCL. Et comme vous pouvez le voir, le format développé par TCL se rapproche de celui du Mate X de Huawei : un écran flexible qui se plie vers l’extérieur et qui s’utilise aussi bien en mode téléphone qu’en mode tablette. Évidemment, le design est encore primaire, notamment quand nous comparons avec la proposition de Huawei.

Un futur écran pour un BlackBerry flexible ?

Mais TCL se donne du temps pour parvenir à un produit final plus qualitatif. Car DragonHinge n’arrivera dans un téléphone commercial que l’année prochaine, selon les affirmations recueillies dans le communiqué de presse. Nous avons donc largement le temps de voir venir. Et même si DragonHinge n’est pas une technologie inédite, loin de là, elle nous interpelle pour deux raisons. La première est l’éventail des marques que TCL supporte : il y a la sienne, mais aussi Alcatel, Palm et BlackBerry. Et nous verrions bien un produit BlackBerry avec écran pliable…

La deuxième raison est le positionnement tarifaire habituel de TCL (toutes marques confondues) vis-à-vis de Samsung et Huawei : il est beaucoup plus bas. Faut-il s’attendre à ce que la technologie de TCL soit intégrée à un téléphone plus abordable que les Mate X et Galaxy Fold ? C’est certain. Mais il y a de la marge entre les prix les plus hauts de BlackBerry et les tarifs des smartphones à écran flexibles de la concurrence. Voilà qui promet donc beaucoup de spéculations (et de rumeurs) d’ici l’année prochaine

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer