SFR RED 30 Go = 10

Apple iPhone : jusqu’à cinq modèles officialisés en 2019 ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Une publication japonaise affirme que le line-up d’Apple pourrait compter cette année jusqu’à cinq modèles. Trois d’entre eux seraient les remplaçants attendus des modèles de 2018. Les deux autres seraient équipés de triples capteurs photo.

Voici une rumeur qui paraît étonnante au premier abord. Elle affirme qu’Apple pourrait augmenter le nombre de nouveaux modèles cette année. Pourtant, elle pourrait prendre tout son sens compte tenu des difficultés financières et commerciales rencontrées récemment par Apple. Nous y reviendrons. Et surtout, elle permettrait à Apple d’augmenter son offre face à des Samsung et des Huawei qui proposent plus d’une dizaine de mobiles par an.

Cinq nouveaux modèles en 2019 ?

Mais d’abord, quel est donc le contenu de cette rumeur ? D’abord, sachez qu’elle provient du blog japonais Macotakara, lequel est relativement fiable concernant les fuites sur Apple (mais n’est pas exempt de quelques fausses affirmations). Les sources citées par le blog seraient originaires de Chine et seraient liées aux fournisseurs de pièces détachées de la firme de Cupertino (la fameuse « Supply Chain » qui raconte tout et son contraire…). Macotakara qualifie ces sources de fiables (heureusement, d’ailleurs).

iPhone XS
Il pourrait y avoir trois capteurs photo dans l'un des successeurs de l'iPhone XS

Que disent ces sources ? Elles affirment qu’Apple pourrait donc présenter cinq smartphones cette année. Trois d’entre eux seraient simplement des mises à jour techniques des trois modèles de 2018 avec un nouveau chipset et certainement quelques petites améliorations. Les châssis seraient identiques. Et les fiches techniques devraient logiquement être assez proches.

Triple capteur photo et charge inversée sans fil

Les deux autres modèles seraient nouveaux. Leur particularité commune serait d’intégrer un triple capteur photo. La nature de ces triples capteurs n’est pas dévoilée. Les tailles d’écran de ces smartphones seraient de 6,1 pouces et de 6,5 pouces (soit les tailles des iPhone XR et XS Max). Les dalles seraient OLED, bien évidemment (et espérons que le remplaçant de l’iPhone XR le sera aussi…). Ils seraient livrés avec des câbles USB type-C vers Lightning (pour être compatibles avec les derniers MacBook) et des chargeurs rapides de 18 watts.

Enfin, ils seraient compatibles charge sans fil inversée pour recharger une Apple Watch ou des AirPods (si le boîtier est compatible), rumeur déjà évoquée précédemment. Voilà donc le contenu de la rumeur, qui explique aussi que les nouveaux modèles seront un peu plus épais, mais que la protubérance du bloc photo serait moindre que celle des iPhone actuels. Ce qui veut dire que les coques et protections des modèles actuels ne seront évidemment pas compatibles.

Amortir plus vite pour baisser les prix plus vite

Pourquoi cette rumeur, certainement un peu fantaisiste, est-elle intéressante ? Parce qu’Apple a besoin de diversifier son offre. Et surtout, elle a besoin de baisser le ticket d’entrée dans son catalogue (lequel est aujourd’hui de 500 euros environ avec l’iPhone 7).  Vous le savez : Apple a vu son chiffre d’affaires des smartphones baisser en fin d’année dernière.

Cela n’était jamais arrivé (les volumes avaient baissé en début d’année, mais la hausse du prix de vente moyen d’un iPhone avait contrebalancé ce recul). L’une des principales raisons, au-delà de la concurrence, est le prix trop élevé des nouveaux modèles. En minimisant les nouveautés des remplaçants des iPhone XS, XS Max et XR, la firme pourrait baisser plus drastiquement le prix, tout en continuant d’apporter de l’innovation sur son très haut de gamme.

Trop de modèles nuie à la marge brute

Faut-il y croire ? Selon nous, pas vraiment. Parce qu’augmenter encore le nombre de modèles commercialisés veut également dire disperser les ventes, mais aussi les ressources : marketing, commercial, support et mise à jour, recherche et développement, logistique, achat de pièces détachées.  Déjà, passer de un à deux modèles (avec l’iPhone 5S et l’iPhone 5C) fut une révolution. Passer de deux à trois (iPhone 6S, iPhone 6S Plus et iPhone SE) en était également une. Mais elles étaient maitrisées grâce au fait que l’iPhone 5C et l’iPhone SE s’appuyaient en grande partie sur des technologies déjà amorties.

La rentabilité d’Apple tient, aujourd’hui, en grande partie grâce à la marge brute de son activité, qui se situe entre 38 % et 40 % selon les trimestres. Or, Apple ne peut atteindre ce chiffre qu’à la condition que toutes les ressources se concentrent sur un petit nombre de modèles. Et si les ventes de chaque modèle atteignent un seuil critique de rentabilité. En augmentant le nombre de modèles dans un contexte hyperconcurrentiel (et quand le marché rétrécit), le modèle vertueux serait mis à mal.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer