Apple WWDC : un nouveau pas vers la suppression d’iTunes

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Lors de la conférence d’ouverture de la WWDC, Apple a présenté une nouvelle version de macOS dépourvu, pour la première fois depuis plus de 10 ans, d’iTunes. Le célèbre logiciel a été découpé « en petit bout façon puzzle ».

C’est peut-être l’information la plus importante de la WWDC : iTunes ne sera bientôt plus. Avec macOS Catalina, la future version du système d’exploitation des ordinateurs d’Apple, le logiciel ne sera plus présent. Il sera remplacé par une brochette de nouvelles applications dédiées qui se chargeront de combler le vide. Et même si tous les utilisateurs d’iPhone (jusqu’à ce que l’activation sans ordinateur soit rendue possible) ont pesté contre lui, personne (ou presque) ne pleure sa disparition future qui concernera certainement aussi iOS, tvOS et iPadOS dans la foulée.

Des applications dédiées

Dans macOS Catalina, iTunes disparaît. Il est remplacé par trois applications. La première est TV+. Il s’agit de la nouvelle version du guide des programmes interactifs qu’Apple a développée initialement pour son décodeur numérique. TV+ sert de guide des programmes (incluant les films et les séries accessibles sur iTunes, mais aussi sur Netflix ou Amazon Prime Video, entre autres). Il servira également de point d’accès pour l’offre de contenu par abonnement annoncé il y a deux mois. La version macOS servira aussi à transférer des contenus vidéos sur un iPad, un iPod Touch ou iPhone.

Le deuxième est Podcast. Il s’agit d’une déclinaison d’une application déjà présente sur iOS. Les podcasts étaient encore gérés par iTunes sur macOS Mojave. Ils disposeront donc prochainement d’une application dédiée qui servira à écouter des émissions, mais aussi à gérer les abonnements et à synchroniser les réglages avec l’iPhone ou l’iPad.

Apple Music mac OS

Le troisième est Apple Music. Eh oui, jusqu’à présent, Apple Music était intégré dans l’interface d’iTunes. Or, il est aujourd’hui rare d’acheter de la musique dématérialisée (ceux qui achètent encore des albums à l’unité préfèrent les CD ou les vinyles). Apple Music remplacera donc le logiciel dans la gestion musicale et la synchronisation de ce type de contenus avec les appareils nomades. Son interface est d’ailleurs calquée sur celle de son prédécesseur. iTunes permettait aussi « d’importer » des morceaux en provenance d’un CD pour l’ajouter à une bibliothèque. Apple Music en fera autant.

Sauvegarde et restauration directement dans macOS

Dernier point important : la sauvegarde et le partage des fichiers des applications tierces. D’abord, la sauvegarde. iTunes permet jusqu’à présent de sauvegarder, de restaurer et de gérer la mise à jour des appareils iOS. Cette fonction est reprise directement par le système d’exploitation. En branchant un appareil compatible, ce dernier apparaît dans le menu de l’explorateur de fichier, comme s’il s’agissait d’un disque dur externe. Les outils de sauvegarde y seront accessibles.

 

Ensuite, le partage de fichiers. iTunes offre aujourd’hui la possibilité de copier dans le téléphone des fichiers qui sont ensuite utilisés par les applications tierces. C’est par exemple le cas de VLC. Cette fonction sera prise en charge par une des nouvelles applications de Catalina. Avec ces deux fonctions couvertes, iTunes n’est donc plus utile. Et le logiciel controversé s’efface donc. Il devrait même disparaître prochainement d’iOS et de toutes ses branches.

Un remplacement logique

Le remplacement d’iTunes par une brochette d’applications dédiées n’est pas une surprise. D’abord, l’information avait fuitée en avril dernier. Ensuite, Apple travaille sur le sujet depuis plusieurs années déjà. Il y a deux ans, Apple poussait sur Mac une mise à jour d’iTunes qui n’intégrait ni la gestion des applications iOS ni un accès à l’App Store. Apple estimait alors que l’accès à l’historique des applications suffisait amplement. Et c’est en partie vrai. Mais en partie seulement, car les propriétaires d’anciens terminaux continuent de synchroniser les applications avec iTunes. Apple a d’ailleurs dû publier une version d’iTunes avec App Store intégré pour combler ce besoin.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.