Samsung s’associe à AMD pour créer des GPU pour smartphones

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

Depuis longtemps, Samsung tente de s’affranchir des Mali d’ARM. Après avoir essayé de développer son propre GPU, la firme coréenne vient d’annoncer la signature d’un accord avec AMD, l’un des spécialistes de la discipline.

L’histoire de Samsung avec les processeurs graphiques pour smartphone n’est pas un long fleuve tranquille. Après avoir dépensé certainement beaucoup d’argent pour créer sa propre architecture, la firme coréenne a dû, en 2015, revoir ses objectifs et a prolongé son contrat de licence avec ARM pour utiliser les cœurs graphiques Mali de la firme britannique. Un contrat qui se terminera… en 2020.

Un projet qui demande du temps

Et, depuis la signature de ce contrat, les fuites n’ont jamais cessé d’affirmer que Samsung refusait d’abandonner l’idée. Que ce soit en septembre 2016 quand une rumeur affirmait que la firme coréenne avait contacté un fondeur spécialisé en GPU ou en juin dernier quand plusieurs offres d’emploi en provenance de la société ont été découvertes aux États-Unis. Des offres qui concernent des postes en lien avec le développement  de GPU. Et qui sont basés tout à côté de nVidia et AMD, les deux spécialistes du processeur graphique pour PC.

Samsung AMD

Et alors que le contrat de licence avec ARM se terminera l’année prochaine, Samsung annonce justement avoir signé un accord avec AMD. Samsung appelle cela un partenariat stratégique. Mais il s’agit avant tout d’un contrat de licence pour l’utilisation des architectures Radeon que la firme coréenne espère adapter à des chipsets pour l’écosystème mobile, dont les smartphones (mais cela pourrait inclure aussi les tablettes).

Un partenaire spécialisé

Les technologies que Samsung utilisera seront basées sur la nouvelle architecture d’ARM appelée RDNA. Cette dernière a été officialisée la semaine dernière à l’occasion du Computex de Taïwan. Et elle servira de base aux nouvelles cartes graphiques Radeon destinées aux PC de gamers. L’avantage de RDNA par rapport à l’architecture précédente d’ARM est double : les performances sont 25 % supérieures à fréquence égale et 50 % supérieure à consommation d’énergie égale. Ce qui veut dire qu’un GPU basé sur RDNA offrira de bonnes performances sans surchauffer et en consommant moins.

Samsung n’utilisera pas les GPU Radeon tels quel. Ils seront adaptés à l’usage de la téléphonie mobile, avant d’être intégrés à des chipsets Exynos. Ce qui veut dire que les premiers terminaux équipés ne devraient pas arriver cette année, mais plutôt l’année prochaine, juste à temps pour la fin du contrat avec ARM. Cependant, il ne serait pas étonnant que la firme coréenne prolonge, au moins quelques années, son contrat avec ARM. D’abord parce que les GPU de AMD arriveront d’abord dans le haut de gamme. Ensuite parce que si Samsung rencontre un problème, elle pourra toujours revenir sur des GPU Mali.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer