Google prépare sa réponse à Apple Arcade avec Play Pass

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google

Alors qu’Apple a d’ores et déjà officialisé l’arrivée d’Arcade, son service de jeu sur abonnement, Google pourrait faire de même dans les prochains mois. Le service s’appelle Play Pass et ne se limiterait pas aux applications ludiques.

Accéder à un catalogue de musique sur abonnement, c’est fait. Accéder à des series et des films sur abonnement, c’est fait aussi. Accéder à la presse en ligne, ça aussi c’est fait. Accéder à un catalogue de jeux sur PC et console, c’est fait, mais uniquement en streaming. Reste-t-il encore d’autres types de contenu à intégrer à un service basé sur un abonnement mensuel ? Oui, les applications mobiles.

Après Apple, ce sera au tour de Google

Ce sera bientôt chose faite avec Apple qui a présenté lors de sa keynote de printemps un service qui s’appellera Arcade. C’est un service payant 100 % ludique qui propose de jouer à des jeux premium sans frais supplémentaire. Le catalogue de jeux, qui inclut quelques exclusivités, grossira avec le temps. Le lancement d’Arcade est attendu cet automne. Cela ressemble plus ou moins à ce que proposait Amazon avec « Underground », un portail qui était alors gratuit et qui a depuis été fermé.

Google Play Pass

Comme souvent, quand Apple lance quelque-chose pour iOS, Google n’est pas très loin non plus. Et selon une nouvelle indiscrétion en provenance d’Android Police, un service similaire devrait voir le jour sur Android. Il s’appelle Play Pass. L’information a été confirmée par un porte-parole de Google auprès de nos confrères. La personne précise également que le service est en cours de test et qu’il n’y a pour l’heure aucune date de lancement.

Un catalogue d'applications payants pas forcément ludiques

L’article d’Android Police compte une demi-douzaine de captures d’écran, dont celles qui accompagnent cet article. Elles expliquent le fonctionnement du service et ce à quoi l’utilisateur accède en y souscrivant. Tout d’abord, Play Pass n’est pas un service uniquement ludique. Le catalogue, qui comptera plusieurs centaines de produits, comprend notamment des jeux, mais aussi des applications musicales ou sportives. Bien évidemment, les applications très populaires comme Spotify ou Netflix n’en feront jamais partie. En revanche, des services moins onéreux ou confidentiels pourront rejoindre le catalogue.

Toutes les applications ont cependant un point commun : elles sont toutes accessibles initialement en payant (ou en regardant des publicités). Mais grâce à Play Pass, il n’y a ni publicité, ni achat intégré, ni paiement au téléchargement. Une application payante devient donc gratuite. Le prix de l’abonnement serait de 4,99 dollars par mois (que nous traduirons certainement par 4,99 euros). Mais, il est toujours possible que ce montant change d’ici le lancement, ou que Google décline le service en plusieurs paliers. Notez aussi qu’une période d’essai de 10 jours est prévue.

Achats intégrés débloqués ?

C’est un service très intéressant, car il y a beaucoup de potentiel. Mais nous nous posons deux questions. D’abord, une fois qu’une application est téléchargée par le biais de Play Pass, reste-t-elle dans le catalogue de l’utilisateur même quand son abonnement est terminé. A priori, non, puisqu’il suffirait de s’inscrire à la période d’essai, de télécharger autant de jeux que possible et de résilier l’abonnement pour continuer à profiter des contenus.

Ensuite, qu’en est-il des achats intégrés dans les appplications gratuites qui seront ? Nous pensons notamment aux packs d’argents virtuels (nous pensons que les achats intégrés débloquant des niveaux seront accessibles). Seront-ils eux aussi totalement débloqués ? Pas sûr. Car certains packs peuvent coûter jusqu’à 100 euros. Réponse au lancement.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.