Nouvelle baisse des ventes de mobiles au printemps selon Gartner

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
gartner

Selon une étude de l’institut Gartner, les ventes de smartphones dans le monde ont encore reculé au deuxième trimestre 2019. En outre, le marché continue de se concentrer, les cinq premières marques représentant deux ventes sur trois.

Aujourd’hui, l’institut américain Gartner a présenté son dernier rapport trimestriel sur le marché mondial des smartphones. Un tableau de bord relativement complet qui permet non seulement de savoir qui est en tête des ventes, mais aussi comment se comporte le marché.

Cette dernière édition concerne le deuxième trimestre 2019, qui s’étend de début avril à fin juin. Un trimestre marqué par l’habituel flot de nouveautés en provenance des constructeurs (nouveautés qui avaient été pour la plupart dévoilées lors du Mobile World Congress), mais aussi par l’embargo commercial imposé à Huawei par les États-Unis.

Baisse des volumes au niveau mondial

Le premier enseignement de Gartner est une baisse de 1,7 % des volumes de vente, passant à 367,9 millions de terminaux écoulés en trois mois. Cette baisse due à Apple, dont nous avons pu étudier les chiffres financiers il y a quelques jours, mais aussi à une forte baisse des volumes chez les marques secondaires (celles classées à la sixième place et au-delà). Celles-ci ont vendu 9 millions de terminaux de moins qu’au deuxième trimestre 2018. Elles ne représentent plus que 36,7 % des ventes (contre 39 % précédemment). Soit environ une vente sur trois.

Huawei P30 Pro
Malgré l'embargo aux Etats-Unis, Huawei a bien progressé au printemps

Deuxième information importante de ce classement : Huawei a fortement progressé, malgré les difficultés de la firme à s’approvisionner et malgré les doutes que l’embargo a pu instiller chez les consommateurs. La firme a vendu 9 millions de smartphones supplémentaires entre avril et juin 2019, passant ainsi à 15,8 % de part de marché (+2,5 points). D’autres études affirment que la hausse du volume des ventes de Huawei en Chine a contrebalancé une légère baisse à l’internationale, expliquant en partie cette progression.

Apple et Oppo reculent

Les cinq premières marques sont, dans l’ordre, Samsung, Huawei, Apple, Xiaomi et Oppo. Ce top 5 est strictement identique à celui de l’année dernière. En revanche, certains écarts entre les marques sont très différents. C’est le cas entre Samsung et Huawei, séparées de 13 millions d’unités seulement, et entre Xiaomi et Apple, avec un écart de 7 millions d’unités environ. Dans les deux cas, la cause de cette proximité est différente : si Huawei a fortement augmenté ses volumes, Apple, au contraire, a vu ses ventes reculer, comme elle le confirmait lors de la publication de ses résultats. Selon Gartner, le segment haut de gamme est celui qui a connu le plus fort ralentissement.

Samsung, leader, a vendu 75 millions de smartphones (+3 millions d’unités) représentant 20,4 % du marché. Huawei en a vendu 58 millions. Apple en aurait écoulé 38,5 millions (-6 millions) pour atteindre les 10,5 % du marché. Xiaomi en aurait distribué 33,2 millions (en très légère hausse) représentant 9 % des ventes. Et Oppo en aurait commercialisé 28,1 millions (en très légère baisse), soit 7,6 % du marché.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.