OPPO Reno2

Vivo présente son nouveau flagship : le NEX 3

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
vivo

Comme prévu, Vivo a présenté cette semaine son nouveau flagship. Il s’appelle NEX 3 et il adopte l’ergonomie du NEX S, premier smartphone de cette gamme de terminaux borderless sans encoche ni trou. S’appuyant sur le Snapdragon 855+, il se décline en deux versions, dont l’une est 5G.

Vivo n’étant pas encore officiellement (et concrètement) distribué en Europe, nous ne relayons plus autant qu’auparavant dans nos colonnes les teasers et les indiscrétions à propos de ses nouveautés. Nous les présentons toujours, car Vivo est l’une des six premières marques au monde en volume de vente (derrière Oppo et Xiaomi). Et nous pensons bien qu’elle finira un jour par arriver en France. Ce fut presque le cas avec le NEX S il y a un an. Une rumeur affirmait qu’il serait officiellement vendu sur le Vieux continent.

Un mix des prédécesseurs

Nous ne relayons donc pas les teasers de la marque, même si celle-ci a été particulièrement prolifique sur les réseaux sociaux ces dernières semaines, dévoilant petit bout par petit bout son nouveau flagship, le NEX 3. Comme prévu, une conférence de presse a eu lieu cette semaine pour dévoiler le téléphone. Ou plutôt les téléphones, car il y a deux versions : le NEX 3 « classique » et le NEX 3 5G (suivant ainsi l'exemple de l'IQOO Pro). Compte tenu du buzz qu’un smartphone 5G provoque actuellement, il serait dommage de ne pas profiter de ce potentiel médiatique.

Vivo NEX 3

Le NEX 3 est un smartphone qui succède au NEX Dual Screen, officialisé en Chine en toute fin d’année dernière. Mais il n’en reprend pas la principale caractéristique : cet écran secondaire incrusté dans la coque en verre minéral. Il en reprend en revanche le bloc photo circulaire doté de plusieurs capteurs photo. Il s’agit là d’une grande tendance design, puisque Huawei, Nokia ou encore OnePlus utilisent (ou vont utiliser) ce format pour leurs smartphones. Les Mate 30, qui seront présenté aujourd'hui en début d’après-midi à Munich en font partie, ainsi que les OnePlus 7T et 7T Pro attendus la semaine prochaine.

Triple capteur avec Bright GW1 de Samsung

Dans ce bloc photo, vous retrouvez trois capteurs et un flash LED. Le module principal est le fameux ISOCELL Bright GW1 de Samsung, un capteur 64 mégapixels fonctionnant en mode Quad Pixel pour créer des clichés de 16 mégapixels plus contrastés et lumineux. Il est associé à un objectif ouvrant à f/1.7 et à un autofocus à détection de phase. Les deux autres capteurs sont des modèles 13 mégapixels associés eux aussi à des autofocus à détection de phase. Leurs objectifs sont différents : téléobjectif (zoom 2x) ouvrant à f/2.5 et objectif grand-angle ouvrant à f/2.2. Le NEX 3 filme en 4K à 30 images par seconde et monte à 960 images par seconde en 720p.

Vivo NEX 3

Le NEX 3 oublie donc l’onéreuse dalle secondaire pour un design qui rappelle celui du NEX S, smartphone symbolique chez Vivo puisqu’il a participé à l’émergence du segment des smartphones « sans bordure, sans trou et sans encoche ». Comme le NEX S, le NEX 3 intègre donc un tiroir motorisé, caché dans la tranche supérieure du mobile. Ce tiroir sert à loger la webcam, un modèle de 16 mégapixels accompagné d’un flash LED, lui aussi intégré dans cette partie escamotable du châssis.

Un écran de près de 7 pouces

Débarrassé de sa webcam, le NEX 3 offre donc un écran qui monopolise plus de 90 % de la surface avant. Il s’agit du plus grand écran jamais proposé chez Vivo. Il mesure 6,89 pouces. Il n’affiche malheureusement des images qu’en Full HD+ pour une résolution bien inférieure aux standards haut de gamme : 363 pixels par pouce. La dalle est tout de même Super AMOLED. Elle est compatible HDR10. Et elle intègre un lecteur optique d’empreinte digitale, comme tous les NEX.

Vivo NEX 3

Sous l’écran se cache le Snapdragon 855+ de Qualcomm. Le SoC est présent aussi bien dans la version 4G que la version 5G du téléphone. Pas de jaloux. En revanche, côté mémoire vive et stockage, les deux versions ne sont pas égales. La version 4G propose une seule version, avec 8 Go de RAM et 256 Go de stockage. La version 5G reprend cette configuration et en rajoute une autre, mieux lotie avec 12 Go de RAM et toujours 256 Go. Comme toujours chez les NEX, il n’y a pas de port pour la carte mémoire. Il s’agit, avec la connectivité, de la seule différence entre les deux.

Batterie de 4500 mAh

Côté connectivité justement, le NEX 3 offre la palette habituelle d’un téléphone haut de gamme : LTE (catégorie 18), WiFi ac dual band, Bluetooth 5.0, GPS (Galileo, Glonass et Beidou), USB 2.0 type-C, dual nano SIM. Un port jack 3,5 mm est également présent (mais pas de tuner FM). La batterie offre une capacité de 4500 mAh, en nette amélioration vis-à-vis du NEX S et du NEX Dual Screen (4000 mAh et 3500 mAh, respectivement). Elle compatible charge rapide et accepte des chargeurs d’une puissance de 44 watts maximum (comme l’iQOO Pro). Le téléphone fonctionne sur Android 9.0 Pie servant de base à FunTouch 9.1.

La sortie commerciale du NEX 3 est prévue le 21 septembre pour sa version 5G et dans le courant de l’automne en Chine (le mois prochain logiquement) pour la version 4G. Il sera vendu 5000 yuans (636 euros) en version 4G 8+256 Go, 5700 yuans (726 euros) en version 5G 8+256 Go et 6200 yuans (790 euros) en version 5G 12+256 Go. Reste à savoir s’il sortira d’Asie...

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer