Apple iPhone SE 2 : un prix départ à 399 dollars, comme son prédécesseur ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Le célèbre analyste financier Ming Chi Kuo a publié un nouveau rapport sur Apple. Il prédit l’arrivée de l’iPhone SE 2 dès le premier trimestre 2020. Et son prix de départ pourrait être fixé à 399 dollars avec 64 Go de stockage interne.

Cela faisait longtemps que nous n’avions pas attendu avec autant d’impatience un nouvel iPhone. Or, depuis l’émergence (et la multiplication) des rumeurs sur l’iPhone SE 2, un vent de fraicheur semble souffler sur la monotonie qui règne dans l’actualité d’Apple. Une impression qui semble partagée par Ming Chi Kuo, analyste taïwanais vedette de la banque d’affaires TF Securities et expert des prévisions sur Apple.

Lancement commercial au premier trimestre 2020

Dans son dernier rapport, relayé par nos confrères d’Apple Insider, Ming Chi Kuo estime que l’iPhone SE 2 devrait être l’un des moteurs de croissance d’Apple en 2020. Il estime que la firme pourrait vendre 30 millions d’unités de ce mobile au cours de l’année prochaine dont la sortie serait prévue, selon lui, dès le premier trimestre 2020.

Apple iPhone 8
Imaginez un iPhone 8 (ci-dessus) avec la plate-forme de l'iPhone 11 : c'est l'iPhone SE 2

Pourquoi un tel enthousiasme ? Pour deux raisons. D’abord, parce que l’iPhone SE 2 devrait certes être physiquement basé sur l’iPhone 8, mais il devrait surtout disposer du chipset A13 Bionic de l’iPhone 11. Il devrait embarquer 3 Go de RAM (contre 4 pour l’iPhone 11) et 64 ou 128 Go de stockage. Comme pour l’iPhone 11, 3D Touch serait supprimé et remplacé par l’Haptic Touch. Enfin, trois coloris seraient au programme : gris sidéral, argent et rouge.

Même prix que son prédécesseur

Seconde raison de cet enthousiasme : le prix. Selon Ming Chi Kuo, l’iPhone SE 2 pourrait être vendu à partir de 399 dollars aux États-Unis. Soit le même prix de départ que l’iPhone SE originel. Ce serait une performance de la part d’Apple, qui nous a plutôt habitués à faire progresser ses prix à chaque nouvelle génération d’iPhone (l’iPhone 11 étant clairement une exception à la règle).

Les trois modèles de 2019 embarquent de nombreuses technologies et de nombreuses améliorations, mais aucune ne semble justifier pleinement l’achat d’un iPhone 11, ne serait-ce que pour une raison financière. Et ce, même si Apple a réussi à conserver une grille tarifaire similaire à celle de 2018 (avec même une petite baisse pour l’iPhone 11 par rapport à l’iPhone XR). D’abord, parce que la concurrence parvient à être plus agressive et l’expérience qu’elle offre est tout aussi qualitative. Ensuite parce que les primo-accédants ne voient pas encore l’intérêt de dépenser de 800 à 1600 euros un iPhone.

Une réponse à une demande trop peu comblée

L’aspect financier n’est pas le seul argument. Les écrans sont toujours de plus en plus grands et ne correspondent pas forcément à l’usage de tous. Ensuite la plate-forme technique des iPhone de 2015 offre encore aujourd’hui une expérience fluide (même si quelques ralentissements montrent les limites d’une telle longévité). D’où le fait que les consommateurs gardent leur mobile de plus en plus longtemps. Et qu’ils ne se tournent pas toujours vers les flagships. Selon Ming Chi Kuo, les primo-accédants sont la première cible de l’iPhone SE 2, mais ne sera pas la seule. Loin de là.

  • Apple iPhone SE (32 Go)

    Apple iPhone SE (32 Go)

    L'iPhone SE en version 32/128 Go renouvelle la gamme en mars 2017, et remplace les versions 16/64 Go qui sont sorties en mars 2016. Un mouvement qui fait passer le prix d'entrée de l'iPhone SE à...

Comparer les prix du Apple iPhone SE (32 Go)

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.