De la 5G chez Xiaomi en 2020 dans tous les mobiles à 250 euros et plus

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
xiaomi

Lors d’une conférence organisée en Chine cette semaine, Lei Jun, patron de Xiaomi, a indiqué que tous ses futurs smartphones vendus au-dessus de 2000 yuans seront compatibles 5G. La marque Redmi devrait être donc concernée.

L’année prochaine, la 5G sera lancée dans de très nombreux pays. Toutefois, l’accessibilité de cette nouvelle technologie dépendra d’une part des opérateurs et d’autre part des constructeurs. Difficile de savoir aujourd’hui si les premiers seront particulièrement agressifs pour attirer les consommateurs. Deux stratégies possibles : proposer un forfait à un prix premium, mais avec une forte subvention, ou proposer un forfait à prix modéré sans subvention.

Des constructeurs chinois toujours très ambitieux

Côté constructeur, en revanche, il semble évident que tous les grands noms de la téléphonie (même Apple) présenteront au moins un smartphone compatible. Le haut de gamme sera concerné, bien évidemment, mais il semble que le milieu de gamme le sera également. Il y a un mois et demi, la marque Oppo laissait entendre qu’elle intègrerait la 5G dans tous ses smartphones premium. C’est-à-dire ceux vendus au-dessus des 400 euros. Une annonce intéressante, mais qui ne sera pas la plus ambitieuse.

Xiaomi Mi 9T
Le successeur du Mi 9T pourrait être compatible 5G

Car Xiaomi sera plus agressif encore sur la 5G en 2020. Lei Jun, son patron, était invité à s’exprimer lors d’une conférence organisée à GuangZhou par l’opérateur China Mobile. Durant son allocution, dont la teneur est rapporté par le site chinois CNMO, Il a expliqué qu’il intègrerait la 5G dans tous ses smartphones à venir vendus au-dessus de la barre des 2000 yuans. Soit 250 euros. C’est très peu. Et c’est bien moins élevé que la limite basse annoncée par Oppo.

De la 5G dans le remplaçant du Mi 9T ? 

Évidemment, il faut remettre un peu de contexte dans cette phrase : les mobiles vendus 2000 yuans en Chine ne sont pas vendus 250 euros en Europe, mais à un prix plus proche des 300 euros. Cela veut dire que les successeurs des Redmi Note 8T et Redmi Note 8 Pro ne devraient pas être concernés. Du moins, pas l’année prochaine, en attendant que le prix des composants 5G baisse.

En revanche, les remplaçants des Mi 9T, Mi 9T Pro, Mi 9 SE ou encore Mi 9 Lite devraient l’être, sans parler évidemment des successeurs des Mi Note 10, Mi 9 ou Mi MIX 3. Rappelons que ces deux derniers sont déjà déclinés en version 5G. Un doute subsiste pour la gamme Mi CC, réalisée par Meitu, ou encore pour les Black Shark. La présence d’un modem 5G, qui sera évidemment assez cher, pourrait être défavorable pour le modèle économique de cette filiale de Xiaomi.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.