Motorola Razr v2 : le lecteur d’empreinte intégré dans l’écran pliable ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
motorola

Alors que le Razr vient à peine d’être officialisé par Motorola, son successeur potentiel fait déjà parler de lui. Selon des brevets déposés par Motorola, ce remplaçant pourrait revoir la place dédiée au capteur biométrique. Et ce n’est pas tout.

Il faut avouer que le Motorola Razr a fait son petit effet. Présenté un peu plus tôt ce mois, le smartphone clamshell à écran pliable a fait l’unanimité en termes de design (et un peu moins en termes de spécification technique). Attendu en Europe au début de l’année prochaine, le Razr devrait être vendu à un prix avoisinant les 1500 euros hors forfait. Et, espérons-le, son prix pourrait baisser grâce à une subvention opérateur.

Un brevet validé un an et demi après son dépot

Grâce à ce smartphone, Motorola est redevenu, en l’espace de quelques jours, une marque à la fois moderne et innovante, car elle apporte une solution à une double problématique (portabilité et visibilité) grâce à un grand écran pliable, ce que les concurrents les plus directs (Huawei avec le Mate X et Samsung avec le Galaxy Fold) n’ont pas forcément réussi à faire. Reste à savoir comment Motorola va capitaliser sur cette notoriété renouvelée.

Motorola Razr
Le nouveau Razr pourrait être le premier d'une nouvelle (et longue) série chez Motorola

Même si cela dépend de l’accueil commercial réservé à ce produit, il paraît évident que Motorola va continuer d’investir dans cette direction. Quelles seront les améliorations offertes par la future version ? Un brevet, déposé en mai 2018 auprès de l’USPTO et du WIPO (deux organismes dédiés à la gestion de la propriété intellectuelle) et validé la semaine dernière (après plus d’un an et demi d’attente…) nous donne quelques indices. Ce brevet a été déniché par nos confrères néerlandais de Let’s Go Digital.

Lecteur d'empreinte et multiples capteurs tactiles

Deux informations sont importantes dans ce brevet. La première est l’intégration du lecteur d’empreinte digitale en dessous de l’écran tactile. Ce n’est pas le cas dans le Razr. Pour ce dernier, Motorola a créé un « menton » qui surélève une partie de la coque et intègre non seulement les connectiques usuelles, mais aussi le lecteur d’empreinte. Il sert également à renforcer la protection de l’écran en cas de chute. Dans ce nouveau brevet, le menton disparaît.

Deuxième information, quatre paires de capteurs ont été positionnées le long des bordures latérales de l’écran. Ces capteurs ont deux fonctions. Ils permettent d’informer le système d’exploitation si le smartphone est ouvert ou fermé. Et ils offrent des raccourcis tactiles en sollicitant un capteur seul ou plusieurs simultanément. La documentation explique que l’utilisateur peut définir jusqu’à 20 interactions différentes, 13 quand le mobile est ouvert et 7 quand il est fermé. La nature des capteurs « tactiles » n’est pas précisée, mais il pourrait s’agir de capteurs de proximité.

  • Motorola RAZR

    Motorola RAZR

    Motorola remet aux goûts du jour un nom chargé d'histoire : le RAZR. Doté d'une façade en verre sculpté avec des touches aluminium, le Motorola RAZR est un smartphone Android 2.3.5 équipé d'un...

    Avis des utilisateurs :

    88%

    (7 avis)

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.