Motorola Razr : le premier smartphone à clapet doté d’un écran pliable

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
motorola

Motorola n’a pas manqué son rendez-vous hier soir. La marque américaine a présenté son premier smartphone avec écran flexible, le Razr. Une petite merveille de design servie par une plate-forme premium. Reste à connaître son prix.

Ce sera certainement l’information du jour (à moins d’une énorme surprise) : Motorola a présenté hier soir, comme prévu, le nouveau Razr, celui que nous appelions jusqu’à présent le Razr (2019). Un smartphone avec écran pliable. Un smartphone doté d’un châssis clamshell. Bref, le smartphone qui était apparu à plusieurs reprises dans les fuites et qui nous avait fait rêver. Car ce nouveau Razr combinait tout ce qui faisait le charme du Razr V3 avec les technologies d’aujourd’hui. Nous nous attendions à ce que Samsung imite cette stratégie pour le W20 5G. Mais il n’en sera rien. Heureusement pour Motorola.

Deux écrans dont un flexible

Entrons donc dans le détail. Le Razr (2019) est un smartphone de type clamshell avec deux écrans, dont un est flexible. Il mesure 6,2 pouces. Il est de type P-OLED. Sa définition est HD+ seulement (2142 x 876 pixels). Son ratio est de21/9e (comme le Xperia 1 de Sony). Et il y a une petite encoche sur la parte supérieure pour la webcam. Une fois fermé, le Razr (2019) présente un second écran appelé « Quick View ». Il est OLED. Il mesure 2,7 pouces. Il est tactile. Et sa définition est SVGA (800 x 600) au format 4/3. Il est couleur et peut servir pour prendre un selfie avec le capteur photo principal.

Motorola Razr

Sous l’écran se trouve une grosse bordure surélevée qui fait partie du châssis. Elle a deux fonctions. La première est de protéger l’écran quand le Razr est fermé. La seconde est d’intégrer quelques éléments techniques, notamment un lecteur d’empreinte digitale. La coque, dont la construction a certainement profité des mésaventures de Samsung, est protégée contre les éclaboussures de sorte que l’eau ou la poussière ne s’infiltre pas derrière l’écran.

Plate-forme milieu de gamme premium

Comme attendu, la plate-forme du Razr (2019) est milieu de gamme premium. Un choix certainement motivé pour faire baisser le prix du téléphone. Le chipset est un Snapdragon 710 de Qualcomm. L’octo-core, cadencé jusqu’à 2,2 GHz, est accompagné de 6 Go de mémoire vive et de 128 Go de stockage. Tout cela sert à animer Android 9.0 Pie avec une très légère surcouche (comme les Moto G). La batterie offre une capacité de 2510 mAh. Elle est compatible charge rapide.

Motorola Razr

Le capteur photo principal, placé au-dessus de l’écran secondaire, est un modèle 16 mégapixels avec autofocus hybride (laser et détection de phase Dual Pixel), un objectif ouvrant à f/1.7 et un flash dual LED. Il s’appuie sur le gyroscope du téléphone pour stabiliser la prise de vue. La webcam, placée dans l’encoche, est un modèle 5 mégapixels avec objectif ouvrant à f/2.0. L’équipement général du téléphone comprend aussi un modem LTE, WiFi ac et Bluetooth 5.0, un port UBS type-C, un capteur NFC, une carte eSIM et un capteur GPS (Glonass). Il n’est proposé qu’en une seule couleur : noir.

Pas de prix ni de date de sortie

Le nouveau Razr est un produit qui devrait faire parler. Encore faut-il savoir quand il sera disponible et à quel prix. Car la marque américaine n’a précisé aucune de ces deux informations. Aux États-Unis, le Razr sera une exclusivité de l’opérateur Verizon. En France, il n’est même pas certain qu’il intègre un catalogue opérateur, alors qu’il pourrait être particulièrement pertinent qu’il soit associé à une subvention opérateur.

  • Motorola RAZR

    Motorola RAZR

    Motorola remet aux goûts du jour un nom chargé d'histoire : le RAZR. Doté d'une façade en verre sculpté avec des touches aluminium, le Motorola RAZR est un smartphone Android 2.3.5 équipé d'un...

    Avis des utilisateurs :

    88%

    (7 avis)

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.