Smartphone pliable Samsung Galaxy Z Flip, le début d’une nouvelle ère ?

Par La rédaction

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

Enfin, Samsung a officiellement présenté son fameux smartphone pliable, le Galaxy Z Flip. Après une apparition dans une publicité lors du dernier SuperBowl aux Etats-Unis, il se montre à tous avec ses formes originales s’appuyant sur un écran flexible en verre et sur un pouvoir d’attraction particulièrement puissant.

Après son premier smartphone pliable dans le sens vertical, le Galaxy Fold, Samsung propose désormais le nouveau mobile Galaxy Z Flip qui se replie, cette fois, dans le sens horizontal à la manière du Razr 2019 de Motorola. Cependant, selon les premiers retours, l’appareil conçu par Samsung semble plus robuste et mieux finis que celui du constructeur américain qui cherchait là à refaire sensation comme avec le premier Razr du nom dans les années 2000.

Un écran en verre pliable

Son écran principal mesure 6,7 pouces affichant une définition de 1080x2636 pixels. Il s’appuie sur une dalle en verre flexible et utilise la technologie Super AMOLED afin de proposer des noirs extrêmement profonds et des couleurs éclatantes. A titre de comparaison, le Galaxy Fold utilise une surface d’affichage en plastique. Ici, il y a un second écran, à l’extérieur qui affiche les appels entrants, les notifications, le titre de musique en cours de lecture, le niveau de la batterie ou l’heure.

Samsung Galaxy Z Flip

Une charnière qui tient toute seule

L’appareil est doté d’une charnière dotée de la technologie Free Stop afin de maintenir un très léger espace entre les deux parties de l’écran repliée sur lui-même. Il est donc facile de l’ouvrir et le mobile peut se « tenir tout seul » assis sur une table ou un bureau pour se prendre en selfie avec, à distance. Le déclenchement peut tout à fait être automatique, sur détection d’un mouvement spécifique, par exemple.

Une partie photo intéressante sans plus

Le Galaxy Z Flip dispose de deux capteurs photo de 12 mégapixels au dos et d’un troisième capteur de 10 mégapixels que nous pouvons attribuer à un emplacement frontal. Le mobile est capable de filmer avec une définition Ultra HD 4K à 60 images par seconde. Il embarque du Wi-Fi 6 et du Bluetooth 5. Il est compatible avec les réseaux de télécommunication 4G. Il profite du NFC pour un appareillage instantané et il y a une prise USB Type C pour recharger sa batterie. Celle-ci peut également être chargée par induction, sans fil. Elle a une capacité de 3300 mAh.

Pas d’Exynos mais un Snapdragon à l’intérieur

Techniquement, Samsung a fait le choix d’un processeur américain pour son Galaxy Z Flip là où la série des S20 embarque des puces Exynos. Il s’appuie donc sur un processeur Qualcomm Snapdragon 855+ associé à un circuit graphique Adreno 640 et 8 Go de mémoire vive. Il y a 256 Go d’espace de stockage ce qui laisse de quoi faire. Il n’est pas possible d’étendre cette capacité d’enregistrement avec une carte micro SD. Le lecteur d’empreinte digitale est situé sur le côté de l’appareil et non pas sous l’écran.

En noir ou violet dans un format ultra compact

Le Galaxy Z Flip propose plusieurs atouts. En effet, son design est totalement unique. Il est décliné en deux coloris : Mirror Black (noir) ou Mirror Purple (violet) et une version dorée sera aussi disponible dans certains pays (mais pas en France). Plié, il est extrêmement compact, idéal pour les petites poches. Il fait 183 grammes, comme un smartphone classique. Il mesure 167,73x73,6x7,2 mm une fois totalement déplié.

Le nouveau smartphone Samsung Galaxy Z Flip sera disponible à partir du 14 février 2020 pour un prix conseillé de 1509 euros.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.