promo red by sfr

Test Asus ROG Phone 5 : un smartphone purement gaming

Par Sylvain PICHOT

La nouvelle version du smartphone gaming de l’un des spécialistes du secteur, le ROG Phone 5 est disponible depuis quelques mois maintenant. Plus performant, plus sobre que les précédentes versions et toujours prometteur d’une expérience de jeux de haute voltige notamment avec des gâchettes intégrées et des accessoires optionnels, il se présente comme l’arme indispensable pour les plus exigeants. Nous avons pu le tester pendant un moment et voici nos impressions.

Test de l'Asus ROG Phone 5

Principales caractéristiques techniques de l'Asus ROG Phone 5 :

  • Écran AMOLED de 6,78 pouces, 1080x2448 pixels 144 Hz
  • Chipset Qualcomm Snapdragon 888
  • 8/12/16 Go de mémoire vive
  • 128/256 Go de stockage interne extensibles
  • Triple capteur photo 64+13+5 mégapixels
  • Capteur frontal 24 mégapixels
  • Lecteur d’empreinte digitale sous l’écran
  • Batterie 6000 mAh compatible charge 65 watts
  • Système d’exploitation : Android 11 avec une surcouche logicielle Asus Zen UI/ROG UI

Design de l'Asus ROG Phone 5

Avant toute chose, précisons que vous n’avez rien loupé si vous constatez que le précédent smartphone gaming Asus ROG Phone portait le chiffre 3 et que nous en sommes désormais au 5. En effet, en Asie, le chiffre 4 porte malheur et c’est pour cette raison qu’il n’existe pas de ROG Phone 4.

L’Asus ROG Phone 5 donc, profite d’un design qui ressemble au modèle précédent. Il est décliné en noir ou en blanc, selon les goûts. Il a un dos assez remarquable avec quelques sérigraphies et surtout un module LED qui reprend le logo ROG (rappelons-le, s’il le fallait, pour Republic Of Gamers) qui s’allume lorsque l’appareil est en fonctionnement. Le bloc optique est installé dans le coin supérieur à gauche dans le sens horizontal avec une forme biseautée et dépasse très légèrement du reste de l’appareil. Une fois la protection livrée avec l’appareil enfilé, le mobile est complètement à plat sur une table ou un bureau. Notez que celle-ci est découpée aux bons endroits afin de laisser le champ libre au logo illuminé et aux sérigraphies. Globalement, il est plus sobre que le précédent, cherchant ainsi à séduire un public plus large sans toutefois trahir son orientation gaming.

Dos de l'Asus ROG Phone 5

En main, l’appareil est plutôt imposant. Il a des dimensions de 173x77x9,9 mm pour un poids de 239 grammes ce qui en fait le plus lourd du plateau, mais c’est aussi le plus grand. Même le Red Magic 6, un autre smartphone gaming, est plus petit et plus léger (220 grammes). À titre de comparaison aussi, sachez que l’Asus Zenfone 8 Flip fait 230 grammes, mais il ne joue pas dans la même catégorie et son poids est surtout dû à son mécanisme pivotant de caméras. Il surpasse également le Samsung Galaxy S21 Ultra (227 grammes), l’iPhone 12 Pro Max (226 grammes) et le Xiaomi Mi 11 Ultra (234 grammes). Toutefois, sa prise en main reste agréable, car il n’est pas beaucoup plus large que les autres.

Profil de l'Asus ROG Phone 5

Si on fait le tour de l’appareil, on note le bouton d’alimentation cerclé en fuchsia, à côté d’un microphone, une position originale, mais compréhensible pour un tel smartphone vu qu’il a pour vocation à être tenu en mode paysage lorsqu’on joue avec. Tous les boutons et les touches ont d’ailleurs été pensés pour une bonne ergonomie dans ce domaine. Sur la tranche droite, donc, il y a aussi le double bouton classique pour gérer le volume. On y trouve également deux gâchettes tactiles AirTriggers, aux extrémités, portant le logo ROG qui permet de jouer avec beaucoup plus de facilité qu’en touchant l’écran. Les joueurs apprécieront. En utilisation normale, les boutons à ultrasons peuvent servir à déclencher une action comme l’assistant Google ou le lancement du Mode X, par exemple, qui permet d’optimiser les performances de l’appareil.

Connectique de l'Asus ROG Phone 5

Sur le profil supérieur, il y a juste un microphone. Sur le profil gauche (qui est aussi celui en bas lorsque l’appareil est tenu pour jouer), il y a un connecteur USB-C pour recharger l’appareil pendant qu’on joue et un autre connecteur qui permet d’alimenter le dispositif de refroidissement prévu pour lui, l’Aeroactive Cooler. Cet accessoire est vendu séparément. Très pratique, il permet non seulement de refroidir l’appareil pendant qu’on joue, mais il propose également deux gâchettes physiques au dos et une béquille ce qui permet d’installer le mobile sur un bureau pour lire une vidéo, par exemple. Enfin, toujours à gauche, il y a l’emplacement pour les cartes SIM. On peut en loger deux, mais impossible d’étendre la capacité de stockage interne, à choisir entre la version 128 ou 256 Go. Attention, le cache pour les cartes SIM ne peut être extrait qu’avec l’accessoire fourni par Asus (ou un pointeur aussi long), car les extracteurs classiques n’y suffisent pas vu qu’ils ne s’enfoncent pas assez profondément pour faire sortir le tiroir. Enfin, sur le profil inférieur, il y a un second connecteur USB-C et une prise casque jack 3,5 mm, absente sur la version précédente.

Malheureusement, l’Asus ROG Phone 5 n’est pas étanche. Il profite d’une excellente connectivité avec une compatibilité 5G et du Wi-Fi 6 pour de très bons débits aussi bien en situation de mobilité que chez soi, avec un routeur compatible, bien entendu, mais la marque à de quoi fournir dans ce domaine. Il est aussi NFC et bien entendu Bluetooth.

Achetez l'Asus ROG Phone 5 chez Boulanger

Le son proposé par le ROG Phone 5 est stéréo. On distingue à peine les haut-parleurs qui sont cachés de part et d’autre de l’écran. C’est très bien pensé. L’audio est puissant, équilibré, immersif et très cohérent à volume raisonnable ce qui est une bonne chose pour un smartphone gaming. À fond, il sature, mais cette configuration est finalement assez peu utilisée. Les plus exigeants et ceux qui ne veulent pas déranger leur entourage peuvent brancher un casque sur la sortie qui propose une très faible distorsion et un bon niveau. Pour l’audio sans-fil, notez la prise en charge des formats aptX HD, aptX adaptative, LDAC, AAC et bien sûr SBC).

En façade, l’écran occupe une très grande partie. À la différence des autres smartphones du marché à l’exception des Sony Xperia, celui-ci n’a pas de poinçon ou d’encoche sur la partie supérieure. L’écran est simplement moins haut que la surface laissant ainsi une bande noire qui intègre le capteur photo frontal. Les bords supérieurs et inférieurs sont à peu près aussi épais (mais pas trop malgré tout). Les bords latéraux sont assez fins pour profiter d’une bonne expérience visuelle. Il y a un lecteur d’empreinte digitale sous l’écran. Celui-ci est idéalement placé puisque sa partie basse est à 3,8 cm par rapport au bord inférieur. Il tombe donc naturellement sous le pouce. Le mobile peut aussi être déverrouillé grâce à la reconnaissance faciale.

Un très grand écran, au service des jeux

L'écran de l'Asus ROG Phone 5

Pour jouer, il est mieux d’avoir un bon, voire un très bon écran. C’est le cas de celui qui est installé sur le ROG Phone 5. En effet, celui-ci dispose d’une dalle AMOLED sur 6,78 pouces, donc très grand et qui peut afficher une définition de 1080x2448 pixels. Ce qui est encore mieux, c’est qu’il bénéficie d’une fréquence de rafraîchissement de 144 Hz, soit supérieure à celle des mobiles les plus haut de gamme et à l’instar du Red Magic 6 ou du Black Shark 4, par exemple. Celle-ci peut être réglée sur une position automatique. Dans ce cas, le mobile ajuste le taux pour trouver le meilleur compromis entre performances et consommation énergétique. Le taux d’échantillonnage de l’écran est également très élevé ce qui permet d’être particulièrement réactif, dans les jeux. La colorimétrie est excellente ainsi que le taux de contraste infini. La luminosité est tout à fait satisfaisante et permet d’utiliser l’appareil en extérieur, même en plein soleil. L’écran reste également agréable et suffisant dans la pénombre afin d’autoriser son propriétaire à jouer dans l’obscurité. Si on veut, on peut moduler l’affichage dans les paramètres en choisissant l’un des modes disponibles : par défaut, naturel, cinématique, standard ou personnalisé avec, en plus, la possibilité de changer la température de couleur pour une teinte plus chaude ou plus froide.

Achetez l'Asus ROG Phone 5 chez Fnac

Un smartphone ultra performant, mais qui chauffe

Il aurait été inconcevable de ne pas disposer du processeur le plus puissant du moment au cœur de ce ROG Phone 5. Il est donc équipé d’un Qualcomm Snapdragon 888. Ce dernier est associé à 8, 12 ou 16 Go de mémoire vive, selon la configuration choisie et au format LPDDR5. Notre modèle de test prêté par la marque était équipé de 16 Go ce qui nous a permis d’obtenir des performances à la hauteur des enjeux. Avec une telle association, inutile de dire qu’aucune application ne lui résiste et que passer de l’une à l’autre s’effectue en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Les jeux tournent parfaitement et sans aucune saccade. Ils sont totalement fluides et c’est un vrai régal, au quotidien. Pour booster encore plus les performances, le mobile dispose d’un « Mode X » qui s’active automatiquement lorsqu’un jeu est détecté. La contrepartie est un appareil qui chauffe. Il suffit de lancer une application de mesure de performances pour s’en rendre compte. Le système de refroidissement interne atteint rapidement ses limites et si on veut jouer pendant un bon moment, à des jeux exigeants, il est alors nécessaire de s’équiper de l’Aeroactive Cooler qui n’est pas forcément des plus discrets avec son ventilateur intégré. Comme les autres, nous avons utilisé plusieurs outils de mesure de performances bruts afin de pouvoir comparer les résultats.

Résultats tests de performance de l'Asus ROG Phone 5

Au choix, deux interfaces

Le ROG Phone 5 est animé par Android 11 avec une surcouche logicielle Zen UI ou ROG UI développées par Asus.

Interface Asus ROG Phone 5

Lors de la première configuration de l’appareil, on peut donc choisir entre une interface classique semblable à celle que l’on trouve sur le Zenfone 8 ou le Zenfone 8 Flip, par exemple ou une interface beaucoup plus pensée gaming. Cette dernière est particulièrement immersive et dès le lancement, on est pris dans le jeu avec un module interactif qui permet de s’y croire notamment avec des séquences en réalité augmentée utilisables avec la boîte du smartphone. C’est très fun et on sent bien qu’on a affaire à un appareil racé pour le jeu.

Interface immersive Asus ROG Phone 5

L’option Game Genie est bien entendu de mise pour optimiser les réglages lors des sessions pour ainsi obtenir le meilleur du téléphone et ne pas être dérangé pendant qu’on joue. Les paramètres peuvent être réglés, selon les besoins. Enfin, l’application Armory Crate est entièrement dédiée aux jeux vidéo. Elle permet d’accéder directement à la bibliothèque de jeux installés sur l’appareil, de régler les modes d’optimisation (Mode X, dynamique, durable, avancé), l’éclairage arrière, la vitesse du ventilateur, etc., mais aussi de partager des records avec la communauté, de voir les jeux disponibles avec leurs caractéristiques techniques respectives ce qui est pratique pour voir quels sont les jeux compatibles avec le 120 Hz, le 144 Hz, le gamepad Kunai ou les AirTriggers, par exemple. Pour jouer, il faut trouver des applications compatibles ou « mapper » les différentes touches des manettes ce qui n’est pas toujours évident. L’expérience s’en trouve un peu dégradée à moins d’arriver à la combinaison parfaite avec votre jeu préféré.

Suite interface Asus ROG Phone 5

 

Paramètres Asus ROG Phone 5

Interface jeu Asus ROG Phone 5

Suite interface jeu Asus ROG Phone 5

Une configuration photo intéressante

Pour la photo, le ROG Phone 5 est équipé de trois capteurs avec un module principal de 64 mégapixels accompagné d’un capteur de 13 mégapixels pour le grand-angle et un dernier capteur de 5 mégapixels pour les photos en mode macro. L’objectif principal utilise la technologie du pixel-binning avec une prise à 16 mégapixels et une fusion de quatre pixels en un afin d’optimiser la capture de lumière. Le principe fonctionne assez bien et l’appareil nous a livré de bons clichés, surtout en pleine journée. On a droit à de nombreux détails. Pour des prises de vue la nuit, c’est un peu plus délicat, car le mobile a tendance à un peu trop lisser l’image. Les couleurs sont assez bien respectées.

Photo grand-angle avec l'Asus ROG Phone 5

L’interface de l’application Caméra est très classique avec plusieurs modes immédiatement accessibles : ralenti, intervalle de temps, vidéo, photo, portrait, panorama, document et plus. Ce dernier donne accès aux modes : suivi de mouvement, pro vidéo, manuel, macro et nuit. Il est personnalisable dans le sens où on peut changer les modes immédiatement accessibles.

Photo zoom avec l'Asus ROG Phone 5

Notez que le mode est capable de filmer avec une définition 8K à 30 images par seconde.

Photo couleur avec l'Asus ROG Phone 5

Paramètres et interface appareil photo Asus ROG Phone 5

Une autonomie de deux jours…si on ne joue pas

Avec sa (très grosse) batterie de 6000 mAh, le ROG Phone 5 est l’un des mieux équipés du plateau. En plus, celle-ci ou plus exactement les deux unités de 3000 mAh chacune installées supportent la charge à 65 watts pour une recharge rapide. En une demi-heure de charge, nous sommes passés de 4% à 80% avec le bloc d’alimentation fourni par le constructeur. Comptez encore 15 minutes supplémentaires pour atteindre les 99%. Plusieurs modes de charge sont disponibles dans les paramètres afin d’adapter au mieux les conditions d’utilisation. Le menu Batterie est d’ailleurs extrêmement complet, voire même complexe. Chaque mode peut être personnalisé à l’extrême. Aux premiers abords, il n’est pas facile de s’y retrouver et il faut prendre le temps d’examiner les différentes options pour arriver à tirer tout le potentiel proposé par Asus. En termes d’autonomie, sans jeu spécifique, on tient la charge pendant deux jours non-stop. Il n’est pas question ici de charge sans fil ou inversée.

Achetez l'Asus ROG Phone 5 chez Darty

Notre avis sur l'Asus ROG Phone 5

De notre point de vue, le smartphone Asus ROG Phone 5 est un excellent smartphone qui permet de jouer avec une fluidité maximale à tous les jeux. En outre, il s’avère également être un bon compagnon pour la vie de tous les jours même s’il n’est pas le plus performant en photo, mais il se rattrape par sa grande autonomie et ses capacités de charge rapides. Vraiment pensé pour le gaming, il faut jouer souvent pour en tirer tout le potentiel. Si vous jouez seulement de manière occasionnelle, regardez du côté du Zenfone 8 chez le même constructeur ou chez la concurrence comme Samsung ou Xiaomi.

La note de LesMobiles.com

Asus ROG Phone 5

Asus ROG Phone 5
80%

4 / 5

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close