Test du smartphone Honor Magic6 Lite 5G : un écran indestructible et un design très soigné

Par Sylvain PICHOT - 04 février 2024 à 12:15
Avis LesMobiles.com

La marque Honor propose un nouveau smartphone de milieu de gamme, le Magic6 Lite 5G.  Celui-ci vient succéder au Magic5 Lite 5G de l'année passée et dont il reprend d'ailleurs les grandes lignes de son design tout en améliorant certaines parties. Proposé à un prix de lancement de 400 €, le smartphone est doté d'un écran quasiment indestructible puisque celui-ci profite d'une nouvelle technologie qui lui permet d'être extrêmement résistant aux chocs. Animé par une puce Snapdragon, il embarque également une batterie d'une très grande capacité voulant offrir une autonomie record. Nous avons pu l’essayer pendant un moment et en voici nos impressions.

 Honor Magic6 Lite 5G

Principales caractéristiques techniques :

  • Écran AMOLED de 6,78 pouces, 1200x2652 pixels 120 Hz
  • Chipset Snapdragon 6 Gen 1
  • 8 Go de mémoire vive extensibles
  • 256 Go de stockage interne non extensibles
  • Triple capteur photo 108+5+2 mégapixels
  • Capteur frontal 16 mégapixels
  • Lecteur d’empreinte digitale sous l’écran
  • Batterie 5300 mAh compatible charge 35 watts
  • Système d’exploitation : Android 13 avec surcouche logicielle MagicOS 7.2

Design

Le nouveau smartphone Honor Magic6 Lite 5G vient donc succéder au Magic5 Lite 5G. Il veut se confronter aux smartphones déjà disponibles que sont le Motorola edge40 Neo et le Samsung Galaxy A34 5G. Le nouveau modèle Honor reprend les grandes lignes de son prédécesseur notamment avec un dos incurvé des deux côtés tout comme son écran, ce qui lui confère une finesse assez impressionnante. En effet, celui-ci propose une épaisseur de 7,85 mm contre 7,9 mm pour le Magic5 Lite 5G. Comparé à ses concurrents, le smartphone edge40 Neo propose aussi une grande finesse : de 7,9 mm pour la version similicuir et de 7,8 mm pour la version classique. Quant au mobile Samsung, il offre une épaisseur de 8,2 mm. En main, le mobile Honor paraît extrêmement léger et effectivement, il ne fait que 185 grammes sur la balance. C’est mieux que le Galaxy A34 5G (199 grammes), mais plus que le edge40 Neo qui fait 170 grammes.

Comme son prédécesseur, les capteurs photo sont intégrés dans la circonférence d'un cercle plutôt large installé en haut au dos du téléphone. La grosse différence avec le Magic5 Lite, ce sont les bords de ce cercle qui sont ici ciselés reprenant les codes de l'horlogerie. Cela confère au téléphone une classe indéniable qui ne fait pas penser à un modèle de milieu de gamme, mais bien meilleur. En outre, on peut également compter sur le fait que le centre du cercle profite d'une surface polie reflétant les rayons de la lumière de très belles façons.

Le smartphone est décliné en trois versions : noir, vert et orange. Cette dernière est exclusivement disponible sur le site de la marque et profite d'un revêtement en simili cuir. Pour les autres, il y a un traitement anti-trace de doigts qui pourrait être plus efficace. On apprécie toutefois le côté légèrement brillant de la finition verte que nous avons pu tester.

Si on fait le tour de l'appareil, on apprécie encore la finesse de celui-ci avec, installés sur le profil droit, le bouton de mise en veille ainsi que le double bouton qui permet de gérer le volume. Sur le profil supérieur, il y a un microphone. Enfin, sur le profil inférieur, il y a le tiroir pour les cartes SIM, le microphone, le connecteur USB-C ainsi qu'un haut-parleur. Malheureusement, il est impossible d'insérer une carte mémoire pour éteindre la capacité de stockage interne. Le tiroir à cartes peut supporter deux cartes simultanément. Le téléphone est certifié IP53 donc pouvant seulement résister à des éclaboussures. Par rapport à la concurrence, le Galaxy A34 5G et le Motorola edge40 Neo profitent d'une totale étanchéité, étant certifiés IP67 ou IP68.

En matière de connectivité, on peut compter sur une compatibilité avec les réseaux 5G ainsi que sur du Wi-Fi 6, ce qui est une bonne chose lui permettant ainsi de naviguer rapidement sur Internet. Le téléphone propose un son stéréo qui est correct pour ce type d'appareil bien que le meilleur rendu sera obtenu à partir d'un casque via un adaptateur ou d'une liaison sans fil Bluetooth. Pour déverrouiller l'appareil, on peut utiliser soit la reconnaissance faciale, soit le lecteur d'empreintes digitales qui est installé sous l'écran. Son emplacement est relativement bas puisque placé à seulement 1,5 mm du bord inférieur, ce qui oblige une petite gymnastique de la part du pouce pour se poser naturellement dessus. À l'usage toutefois, on s'y fait.

Un écran incurvé et extrêmement résistant

La marque Honor s'est récemment illustrée en proposant des écrans d'une qualité véritablement impressionnante. Ce fut notamment le cas sur le modèle haut de gamme Magic5 Pro ainsi que sur le smartphone pliant Magic V2. Avec le Magic6 Lite 5G, Honor propose une surface incurvée de 6,78 pouces sur une dalle AMOLED.

Ce qui est véritablement impressionnant avec cet écran, c'est sa capacité de résistance aux chocs. En effet, celui-ci profite d'une nouvelle technologie développée par Honor et baptisée Ultra-Bounce Anti-Drop. Elle permet d'absorber les chocs. Nous avons ainsi pu enfoncer des clous dans différentes surfaces, avec l’écran du téléphone, sans que celui-ci ne subisse le moindre dommage. En outre, l'écran est également capable de résister à une chute de 1,5 m de haut et c'est aussi le cas pour le dos. C'est un véritable exploit pour un téléphone à ce prix et même beaucoup plus cher. Aucun smartphone sur le marché ne propose une telle résistance.

Sinon le mobile offre une luminosité tout à fait suffisante pour un usage en extérieur avec, selon Honor, un pic de 1200 cd/m². On apprécie ses deux côtés incurvés ainsi que sa fréquence de rafraîchissement qui peut monter jusqu'à 120 Hz permettant ainsi d'afficher des défilements fluides. Comme les autres smartphones de la marque, celui-ci propose l'option Affichage nocturne circadien afin d'ajuster automatiquement la température de couleur de l'écran en fonction du rythme corporel pour aider à préparer la phase de sommeil. Les couleurs deviennent ainsi plus chaudes. En outre, on peut également compter sur une gradation dynamique extrêmement élevée qui réduit le scintillement de l'écran et améliore le confort pour les yeux, limitant ainsi la fatigue. Dans les paramètres, on peut changer le mode d'affichage des couleurs entre Normales et Vives, et jouer également sur la température de couleur, le cas échéant. Toujours dans les paramètres, on peut bloquer la fréquence de rafraîchissement de l'écran sur 60 Hz ou 120 Hz, mais également choisir l'option Dynamique qui permet d'équilibrer automatiquement la fluidité et l'autonomie de la batterie.

Enfin, notez la présence d’une fonction Améliorateur vidéo qui permet d'optimiser la couleur et le contraste des vidéos en plein écran pour les applications qui sont prises en charge.

Android 13 avec une surcouche MagicOS 7.2

Le smartphone est animé par le système de Google Android, ici en version 13. La mise à jour de sécurité datait du 1er novembre 2023, ce qui est également le cas pour le système Google Play. Le fabricant promet 2 ans de mise à jour Android et 3 ans de mise à jour de sécurité pour ce modèle. On a droit à une interface très agréable au quotidien avec beaucoup d'options de personnalisation, la possibilité de créer de grands dossiers sur l'écran d'accueil. Plusieurs applications sont déjà préinstallées sur le système dont booking.com, Facebook, Netflix, TikTok, trip.com, WPS office, en plus des applications Google. Avec toutes ces applications et le système, l'espace déjà utilisé est d'un peu moins de 28 Go sur les 256 Go théoriquement disponibles.

Les paramètres sont très bien organisés et très clairs comme sur tous les téléphones de la marque. Il y a des options pour gérer le bien-être numérique ainsi que le contrôle parental. Notez également la possibilité d'afficher des fenêtres en surimpression des autres applications ainsi qu’une barre latérale pour permettre d'accéder rapidement à ses applications préférées ou certaines fonctionnalités de l'appareil.

Des performances moyennes, mais qui peuvent suffire

Pour fonctionner, le smartphone est équipé d'un chipset Qualcomm Snapdragon 6 Gen 1 qui est meilleur que le Snapdragon 695 installé dans son prédécesseur. Toutefois, il faut reconnaître que ce n’est pas un foudre de guerre. Il fait pourtant le job et offre finalement une prestation tout à fait correcte. Par rapport à la concurrence, il fait légèrement mieux que le Samsung Galaxy A34 5G et que le Motorola edge40 Neo. En outre, on peut compter sur 8 Go de mémoire vive auxquels on peut ajouter jusqu'à 8 Go de mémoire vive virtuelle, le cas échéant. On apprécie que le processeur ne fasse pas chauffer le téléphone même si celui-ci est soumis à rude épreuve. On peut s'adonner à quelques jeux sans toutefois pousser les détails au maximum. L'expérience globale est tout à fait satisfaisante avec ce chipset et cette configuration.

Comme tous les autres smartphones, nous l'avons soumis à plusieurs outils de mesure de performance afin de les comparer. Sur la longueur, le processeur se débrouille plutôt bien puisqu’il propose son plein potentiel pendant les 10 premières minutes avant de descendre entre 85 et 90 % de sa pleine puissance qui reste alors constante.

Que vaut-il en multimédia ?

Pour la lecture de contenu vidéo en streaming, le smartphone permet d'afficher des vidéos avec une définition Full HD.

Pour prendre des photos, il est doté d'un capteur principal de 108 mégapixels associé à un capteur ultra grand-angle de 5 mégapixels et à un capteur pour les photos de type macro de 2 mégapixels. Pour les selfies et les appels vidéo, il dispose d'un capteur frontal de 16 mégapixels installé tout en haut de l'écran derrière un poinçon. Cette configuration photo est meilleure que celle de son prédécesseur qui disposait d'un capteur principal de 64 mégapixels. Comparé à la concurrence, sur le smartphone Motorola edge40 Neo, il y a un capteur de 50 mégapixels qui profite d'une stabilisation optique afin de limiter les bougés, ce qui est également le cas sur le capteur de 48 mégapixels installé au dos du Samsung Galaxy A34 5G. En outre, sur ces deux modèles, les capteurs ultra grand-angle embarquent plus de pixels, à savoir 13 mégapixels pour le Motorola et 8 mégapixels pour le Samsung.

L'interface se présente de façon classique avec plusieurs options disponibles tout en haut de l'écran. Dessous il y a la zone de cadrage avec trois niveaux de zoom 0,6x, 1x, 3x. En dessous encore, il y a les différents modes de prises de vue avec de droite à gauche : Ouverture, Cliché nocturne, Portrait, Photos, Vidéo, Multi-vidéo et Plus. Ce menu permet d'accéder à d'autres modes dont : Pro, Ralenti, Panorama, Photo HDR, Timelapse, Filigrane, Super macro, Haute résolution, Storia et Scanner un document. Notez qu'il est possible d'importer l'un de ses modes dans la barre du bas dans l’interface principale.

Les qualités photo ne sont pas les principales de ce téléphone. Toutefois, nous avons réussi à prendre des clichés plutôt satisfaisants dès que les conditions de luminosité sont importantes. Nous avons eu un petit peu de mal avec l’autofocus qui s'est avéré être parfois un peu capricieux. L'exposition est globalement intéressante ainsi que les détails obtenus sur les différents clichés que nous avons pu réaliser.

D'après nos tests, les photos sont relativement convaincantes pour le prix demandé.

Une excellente autonomie

Le Magic6 Lite 5G de Honor profite d'une grosse batterie ayant une capacité de 5300 mAh. C'est 200 de plus que le modèle précédent et 300 de plus que la concurrence. Grâce à une telle capacité, on peut tenir deux jours avec une seule charge, ce qui n'est pas donné à tous les téléphones loin de là. Le mobile a été salué par le laboratoire indépendant DxOMark qui le classe 4e mondial derrière deux autres smartphones de la même marque. Concernant la recharge, impossible de réaliser cette opération sans fil, mais on peut profiter d'une puissance maximum de 35 watts, ce qui est supérieur au mobile Samsung, mais reste inférieur à la puissance supportée de 68 watts par le mobile Motorola edge40 Neo. Ce dernier se rechargera donc plus vite que le mobile Honor.

Comme de plus en plus de constructeurs, Honor ne fournit pas de chargeur avec son smartphone. Toutefois, il garantit que la batterie disposera encore de 80 % de sa capacité après 3 ans ou plus de 1000 cycles de recharge.

Le contenu de la boîte

Le smartphone Honor Magic6 Lite 5G est livré avec un câble USB-A vers USB-C ainsi qu'un outil d'extraction pour le tiroir à carte SIM.

Notre avis

Le téléphone propose un design qui est extrêmement séduisant avec une excellente prise en main, un très bon équilibre et des profils très fins. L'intégration des capteurs photo est réalisée d'une très belle manière. Nous avons été également extrêmement impressionnés par la solidité de son écran, sans oublier ses qualités intrinsèques offrant une excellente fluidité et une bonne luminosité. L'interface est très agréable au quotidien et nous avons également apprécié les performances offertes par la configuration technique qui permet de profiter d'une expérience tout à fait satisfaisante au quotidien. Pour nous, à ce prix, les photos sont plutôt convaincantes même s'il y a peut-être mieux sur le marché. On peut regretter l'absence de certification de totale étanchéité offerte par la concurrence qui offre toutefois une autonomie moindre. Pour nous, ce smartphone est très solide, dans tous les sens du terme et peut être mis en toutes les mains avec une prestation convaincante.

 

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Sur le même sujet
image Offre de lancement sur le HONOR Magic6 Lite 5G : profitez-en pour acquérir à prix canon… un smartphone aux caractéristiques premium !
image Précommandez l’innovant HONOR Magic V2 à prix réduit et profitez d’une enceinte Marshall Stanmore III en cadeau avec votre smartphone pliant !
image Honor Magic V2
Les guides et comparatifs
image Honor Magic6 Pro
image Samsung Galaxy A15 5G