Test Red Magic 9 Pro : excellentes prestations et totale immersion pour les joueurs et les autres

Par Sylvain PICHOT - 12 janvier 2024 à 15:30
Avis LesMobiles.com

La marque Nubia propose un nouveau smartphone gaming, le Red Magic 9 Pro. Il s’agit du mobile le plus abouti de la marque qui propose une immersion totale pour les jeux vidéo, mais n’oublie pas non plus d’offrir une expérience Android des plus ludiques. Embarquant le chipset Qualcomm Snapdragon 8 Gen 3 avec 12 Go de mémoire vive pour des performances au top, il est équipé d’un très grand écran OLED de 6,8 pouces avec une caméra sous l’écran pour une expérience visuelle maximale. Profitant d’un design original sous la forme d’un monolithe avec des gâchettes sensitives, il profite également d’une batterie d’une très grande capacité.
Est-ce pour autant le smartphone ultime pour les joueurs ? C’est ce que nous avons voulu savoir en le testant. En voici nos impressions. 

 Red Magic 9 Pro

Principales caractéristiques techniques : 

  • Écran AMOLED de 6,8 pouces, 1116x2480 pixels 120 Hz 
  • Chipset Qualcomm Snapdragon 8 Gen 3
  • 12 ou 16 Go de mémoire vive extensibles
  • 256 ou 512 Go de stockage interne non extensibles 
  • Triple capteur photo 50+50+2 mégapixels
  • Capteur frontal 16 mégapixels sous l’écran
  • Lecteur d’empreinte digitale sous l’écran
  • Batterie 6500 mAh compatible charge 80 watts 
  • Système d’exploitation : Android 14 avec une surcouche logicielle RedMagic OS 6.0

Design

Le smartphone Red Magic 9 Pro peut se vanter de proposer l’un des plus beaux designs du marché, selon nous. En effet, l’appareil se présente sous la forme d’un monolithe parfaitement rectangulaire sans aucune forme ou bosse qui dépasse. Ainsi, son dos est totalement plat. 

Le fabricant a réussi à intégrer les capteurs photo qui dépassent sur tous les autres mobiles du marché. Ici, ils sont logés dans le châssis du téléphone avec une intégration parfaite. Il y a les deux capteurs principaux qui sont alignés verticalement alors qu’un troisième module est là pour loger le ventilateur. Celui-ci s’allume de différents coloris lorsque le mobile est sollicité. Le troisième capteur est lui aussi intégré au châssis et placé juste sous le flash. Le Red Magic 9 Pro est décliné en trois versions : Sleet, Snowfall et Cyclone. Le Red Magic 9 Pro Sleet est équipé de 12 Go de mémoire vive et 256 Go d’espace de stockage. Il est proposé à 649 € avec une coque arrière noire relativement sobre. Le Red Magic 9 Pro Snowfall dispose d’un dos blanc avec différents motifs embarquant 16 Go de mémoire vive et une capacité de stockage de 512 Go. Il est proposé à un prix de 799 €. C’est la version Sleet que nous avons pu tester. Celle-ci propose une coque noire à l’arrière avec des parties mates et d’autres, plus brillants. Les parties mates disposent d’un revêtement légèrement texturé. Le toucher est très agréable. On peut lire le nom de la marque, le numéro de la génération du mobile et le logo Red Magic. Le châssis est en métal et le dos est en verre.

Le Red Magic 9 Pro vient concurrencer le Asus ROG Phone 7 qui va être très bientôt remplacé par le ROG Phone 8. Le Red Magic 9 Pro est plus compact. Comptez sur une épaisseur de 8,9 mm pour une hauteur de 163,98 et une largeur de 76,35 mm. C’est tout à fait raisonnable pour un mobile de ce gabarit et qui propose un écran aussi grand. À titre de comparaison, le Samsung Galaxy S23 Ultra qui a aussi un écran de 6,8 pouces est tout aussi grand, mais légèrement plus large. Les deux appareils proposent exactement la même épaisseur. Le Red Magic 9 Pro est un tout petit peu plus léger que le mobile Samsung qui fait 233 grammes contre 229 grammes pour le smartphone gaming. 

Si on fait le tour de l’appareil, on remarque la présence du bouton de mise en veille sur le profil droit. Original, il est rond. Juste au-dessus, il y a le double bouton pour gérer le volume. En dessous, cette fois, il y a le bouton poussoir qui permet de passer en mode Jeu en lançant l’interface correspondante. On peut également noter la présence d’un microphone ainsi que d’une sortie de la chambre d’aération. Il y a également les deux gâchettes sensitives, aux extrémités

Sur le profil supérieur, il y a un port audio pour brancher un casque, un microphone et un haut-parleur. Le smartphone est également équipé d’un émetteur infrarouge permettant d’en faire une télécommande universelle. C’est très bien pensé et ainsi, le mobile propose tout ce dont on pourrait avoir besoin. Sur le profil de gauche, il y a une autre sortie d’aération pour évacuer la chaleur créée par les composants. Enfin, sur le profil inférieur, il y a un autre haut-parleur, un connecteur USB-C, un microphone et le tiroir à carte SIM. L’emplacement est prévu pour intégrer deux cartes SIM simultanément, mais il n’est pas possible d’étendre la capacité de stockage interne avec une carte mémoire. Notez qu’il est protégé contre les infiltrations d’eau. Malheureusement, comme le Red Magic 8 Pro ou le Red Magic 8S Pro, le smartphone n’est pas officiellement certifié étanche ce que l’on peut comprendre aisément à cause notamment de son système de refroidissement. Il peut toutefois résister à quelques éclaboussures, mais sans plus. 

Le Red Magic 9 Pro propose un son stéréo qui se montre tout aussi puissant et dynamique que le Red Magic 8S Pro ou le Red Magic 7 Pro ou le Red Magic 7S Pro. La meilleure expérience reste toutefois celle avec un casque. 
En matière de connectivité, le smartphone dispose de tout le nécessaire pour rester connecté avec du Wi-Fi 6E, le plus performant du moment, du Bluetooth 5.3, du Bluetooth faible consommation, du NFC et de la 5G. Notez qu’il est déjà prêt pour la norme Wi-Fi 7 lorsque des appareils seront compatibles aussi. Une mise à jour permettra de passer à la nouvelle version du Wi-Fi. 
Le smartphone est équipé d’un lecteur d’empreinte digitale qui est idéalement placé puisqu’il est à 4 cm du bord inférieur, ce qui n’occasionne pas de gymnastique particulière du pouce pour se poser naturellement dessus. Sa réactivité et son taux de reconnaissance ont été sans faille lors de nos tests. 

Un écran totalement immersif pour tous les usages et avec une caméra à selfie dessous

L’écran du Red Magic 9 Pro propose les mêmes caractéristiques que celui du Red Magic 8S Pro. Toutefois, il est un peu plus lumineux. En effet, le fabricant annonce un pic de luminosité de 1600 cd/m² contre 133 cd/m² précédemment. Sinon, il s’agit toujours d’une dalle AMOLED de 6,8 pouces en diagonale, totalement à plat. Il embarque une caméra sous l’écran pour les selfies. Il s’agit de la deuxième génération de cette technologie, comme sur le Red Magic 8S Pro. Cela lui permet également d’offrir une expérience visuelle totale, sans aucune gêne pour jouer ou regarder des films ou des séries. Rappelons que le Samsung Galaxy Z Fold5 en profite également. Comme sur le Red Magic 8S Pro ou le Red Magic 8 Pro, on ne voit absolument pas l’emplacement de la caméra grâce à une grande densité de pixels à cet endroit. L’écran est parfaitement rectangulaire avec des bords extrêmement fins. Comme sur la précédente génération, Nubia revendique un taux d’occupation de l’écran en façade de 93,7%.

La définition de l’écran du Red Magic 9 Pro est légèrement supérieure à celle proposée par la concurrence et le précédent modèle, montant à 1116x2480 pixels contre du classique 1080x2400 pixels sur les autres permettant d’avoir une meilleure lisibilité. L’écran est compatible HDR et il a une fréquence de rafraîchissement maximale de 120 Hz (avec un mode automatique) contre 165 Hz chez Asus. Notez qu’il est possible de bloquer la fréquence à 60 ou 90 Hz pour économiser de l’énergie. La fluidité des défilements est excellente. 

Encore une fois, le taux d’échantillonnage tactile du Red Magic 9 Pro est supérieur à la concurrence proposant 960 Hz contre 720 Hz sur le ROG Phone 7 d’Asus. La technologie d’affichage est toujours AMOLED, soit ce qui se fait de mieux actuellement en proposant des noirs extrêmement profonds et des couleurs vives. Plusieurs modes de couleurs sont disponibles : Coloré, normal ou « soft » avec, pour ce dernier un réglage plus doux et plus fidèle. Il est aussi possible de jouer sur la température des couleurs. L’écran est protégé par un film résistant. L’écran est parfaitement utilisable en extérieur, même en plein soleil comme son prédécesseur. 

Les meilleures performances du marché

Le smartphone Red Magic 9 Pro est équipé de la puce la plus véloce du moment pour les smartphones sous Android. Il s’agit du chipset Qualcomm Snapdragon 8 Gen 3. La puce est associée à 12 Go ou 16 Go de RAM selon la version choisie avec 256 Go et 512 Go de mémoire interne. Rappelons que la mémoire vive est au format LPDDR5X, soit la plus rapide actuellement. C’est aussi le cas pour la mémoire de stockage, au format UFS 4.0.
La puissance de calcul proposée par le Red Magic 9 Pro est encore plus impressionnante que sur le Red Magic 8S Pro. La navigation au sein de l’interface est d’une fluidité déconcertante et les applications sont lancées avec une extrême vélocité. Aucune ne lui résiste. Pour les jeux, là aussi, ce n’est que du bonheur avec des performances très élevées et une excellente jouabilité. Les jeux les plus gourmands en ressources tournent avec une grande fluidité. 
Afin de comparer les performances brutes obtenues avec le Red Magic 8S Pro, comme pour les autres mobiles, nous lui avons soumis plusieurs outils de mesure dont voici les principaux résultats. On peut notamment observer l’excellente tenue des performances du chipset qui tient sur la durée comme le montre le graphique de l’application CPU Throttling.

Lorsque l’appareil est sollicité, il déclenche automatiquement son ventilateur lumineux. Notez qu’un menu spécifique lui est réservé dans les paramètres afin d’optimiser son fonctionnement. Par exemple, il peut être mis en pause pendant les appels. C’est aussi dans ce menu que l’on peut gérer les effets lumineux. Au démarrage du ventilateur, on peut décider de jouer un son. C’est assez génial et grisant. 

Une interface agréable avec des menus qui le sont tout autant

Le Red Magic 9 Pro est animé par Android 14 avec une surcouche logicielle Red Magic OS 6.0. L’interface est agréable à utiliser avec des fonctionnalités pratiques et pertinentes. Les applications sont disponibles au sein du tiroir et de nombreuses options sont disponibles en effectuant un glissement depuis le haut de l’écran. La mise à jour de sécurité datait du 1 octobre 2023 tandis que celle du Google Play datait du 1 novembre 2023, ce qui est récent lorsqu’on sait que le test a été réalisé courant décembre. La navigation par geste est bien entendu possible. On peut afficher un petit bouton virtuel (Z-Pop) qui permet d’afficher des fonctions raccourcis. Comme évoque plus haut, un menu spécial est dédié au système de ventilation. Comptez sur une occupation d'un peu plus de 28 Go pour le système et les applications préinstallées. C'est tout à fait raisonnable par rapport à certains mobiles et à la capacité de stockage interne non extensible. Le mobile propose seulement Booking.com et Goper, une application pour aider à associer différents accessoires périphériques, en plus des applications Google. C'est une bonne chose. 

Bonne nouvelle, par rapport à la version du Red Magic 8S Pro, tous les menus sont entièrement traduits. Il faut pour en profiter aller jusqu’au bout des nombreuses mises à jour que nous avons du réaliser pour faire ce test. 

Et que vaut-il en photo ?

Par rapport à son prédécesseur, le Red Magic 9 Pro utilise une configuration de capteurs photo plus avancée. En effet, s’il propose le même capteur de 50 mégapixels stabilisé optiquement, au lieu du module de 8 mégapixels pour les photos en mode ultra grand-angle, on peut désormais compter sur un capteur de 50 mégapixels pour l’exercice. Le troisième capteur est un 2 mégapixels dédié aux prises de vue en mode macro, c’est-à-dire extrêmement proche du sujet. La configuration du Red Magic 9 Pro est donc plus polyvalente que la précédente
L’interface de l’application Appareil photo est assez classique. Plusieurs options sont disponibles sur la partie supérieure de l’écran. En dessous, il y a la zone de cadrage. Les focales 14 mm et 24 mm correspondantes à l’ultra grand angle 0,5x et 1x sont immédiatement accessibles, ce qui les rend plus facilement utilisables. Pour zoomer, il n’y a pas de représentation graphique de type molette virtuelle, par exemple. Des pincements sur l’écran permettent « d’avancer sur l’image ». En cas de détection d’un type de scène, une icône correspondante apparait sur le côté de l’interface pour permettre à l’utilisateur de sélectionner les meilleurs réglages prévus par le mobile. C’est très efficace. 
Plusieurs modes sont disponibles : « Famille appareil-photo », Pro, Photo, Vidéo, Nuit et Portrait. Sous le nom de Famille appareil-photo, on trouve beaucoup d’autres modes de prises de vue : Trainées d’étoiles, ciel étoilé, ouverture électronique, Trace lumineuse, HDR, Time-lapse, Taille réelle, Macro, Document, Photo d’identité, Panoramique, Effet usine, Cloner et multi-exposition. On peut ajouter l’un de ses modes sur l’interface principale pour y accéder plus rapidement. 
Pour les selfies, le Red Magic 9 Pro embarque le même capteur que le Red Magic 8S Pro, soit un module de 16 mégapixels qui trouve sa place sous l’écran. 

Les photos que nous avons pu réaliser avec le mobile sont globalement satisfaisantes. Au début, nous avons pu constater quelques aberrations chromatiques sur certains clichés, mais après une mise à jour, le problème était corrigé et les résultats se sont montrés très intéressants surtout pour un téléphone surtout dédié aux joueurs. Ainsi, ces derniers, mais également tous les autres peuvent profiter de photos empreintes d’un excellent piqué avec un dynamisme certain. Le contraste aurait pu être un peu plus poussé mais les images restent ainsi plus naturelles que flatteuses. On peut apprécier une belle profondeur de champ sur les images de paysage et observer une colorimétrie des plus justes. C’est aussi bien valable sur les images prises à partir du capteur principal qu’en ultra grand-angle. Ce dernier exercice est relevé haut la main par le mobile qui offre des résultats très satisfaisants. Globalement, le smartphone propose une bonne gestion des zones claires par rapport aux zones sombres, n’oubliant pas de faire apparaitre un maximum de détails dans celles-ci. 

Le zoom est ici numérique. Les images que nous avons pu réaliser avec un niveau 2x sont tout à fait exploitables, mais au-delà, si les contours sont relativement bien définis, il peut arriver que le mobile propose quelques décrochages sur des zones striées ou de grillages, par exemple, difficiles à reproduire, manquant de précision. 
En résumé, même on ne le choisira pas pour ces qualités photo, le téléphone propose une prestation tout à fait convaincante

Pour les selfies, les photos ont une petite tendance à être légèrement surexposées. Attention encore aux sources lumineuses dont le capteur a du mal à limiter les effets sur la photo. Elles se montrent bien plus présentes qu’elles ne devraient. Saluons malgré tout la qualité plutôt cohérente obtenue avec cette caméra sous l’écran qui reste, aujourd’hui, encore une prouesse technologique et tellement rare. 

Batterie avec une très bonne autonomie, mais surtout une charge rapide

Le Red Magic 9 Pro ajoute 500 mAh à la capacité de sa batterie par rapport au précédent modèle. Avec 6500 mAh, cela en fait la plus grande capacité de batterie du marché. L’autonomie est très satisfaisante. Avec le bloc d’alimentation livré dans la boîte du téléphone, on peut passer de 7% à 58% en seulement 15 minutes, ce qui est rapide. Officiellement, le mobile supporte la charge à 80 watts. Toujours pas de deuxième port USB-C sur le profil pour permettre de continuer à jouer tout en rechargeant, comme c’est le cas sur les mobiles Asus.

Le contenu de la boîte

Le smartphone Red Magic 9 Pro est livré avec une coque de protection transparente, un outil d’extraction pour le tiroir à carte SIM, un bloc d’alimentation et un câble USB-C vers USB-C. 

Notre avis

Avec le Red Magic 9 Pro, la marque Nubia affine encore un peu plus son arme ultime pour les jeux. L’appareil profite d’un design plus abouti, plus racé et plus épuré que son prédécesseur offrant également des performances accrues avec une meilleure efficience et un sujet mieux maîtrisé au niveau de l’interface graphique. On apprécie l’effort de la marque pour proposer des menus totalement traduits, des paramètres très complets et une expérience logicielle très convaincante. Le Red Magic 9 Pro correspond parfaitement à ce qu’un joueur exigeant peut attendre de ce type de produit profitant d’un très grand écran sans aucun gêne, de gâchettes sensitives efficaces, d’une très grande puissance de calcul et donc d’une excellente jouabilité en toutes circonstances. Globalement, l’expérience est extrêmement satisfaisante. La partie photo étant aussi plus polyvalente qu’auparavant, il est très difficile de reprocher quoique ce soit à ce téléphone surtout que son prix est plutôt raisonnable au regard des prestations offertes. 
 

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image Honor 70 Lite
image Samsung Galaxy S24 Ultra vs Apple iPhone 14 Pro Max