OnePlus 10T

Test du smartphone OnePlus 10T : un mobile ultra performant se chargeant rapidement, mais pour le reste, c’est juste correct

Par Sylvain PICHOT - 21 octobre 2022 à 16:45
Avis LesMobiles.com

Le smartphone OnePlus 10T vient rejoindre le haut de gamme avec le modèle OnePlus 10 Pro disponible depuis plusieurs mois maintenant. Il arrive avec une configuration des plus musclées basée sur la présence du processeur Qualcomm Snapdragon 8+ Gen 1 avec jusqu’à 16 Go de mémoire vive et une capacité de charge très rapide puisqu’il peut supporter jusqu’à 150 watts. Doté d’un écran incurvé AMOLED 120 Hz, il propose quelques compromis notamment au niveau de la photo, sans le partenariat avec Hasselblad, de l’étanchéité et n’offre pas de charge sans fil. Est-ce finalement un modèle qui vaut le coup proposé à un tarif de lancement à partir de 729 € ? En voici nos impressions. 

Principales caractéristiques techniques :

  • Écran AMOLED de 6,7 pouces, 1080x2412 pixels 120 Hz 
  • Chipset Qualcomm Snapdragon 8+ Gen 1
  • 8 ou 16 Go de mémoire vive extensibles
  • 128 ou 256 Go de stockage interne non extensibles
  • Triple capteur photo 50+8+2 mégapixels
  • Capteur frontal 16 mégapixels 
  • Lecteur d’empreinte digitale sous l’écran
  • Batterie 4800 mAh compatible charge 150 watts 
  • Système d’exploitation : Android 12 avec une surcouche logicielle OxygenOS
 

Design

Le smartphone OnePlus 10T profite d’un design assez intéressant qui semble s’inspirer à la fois de celui du OnePlus 10 Pro, mais également un peu aussi de celui du Samsung Galaxy S22 avec une partie du bloc d’optiques à l’arrière qui revient vers le profil. Le téléphone est décliné en vert ou en noir. C’est la première version que nous avons pu essayer.

Le bloc d’optiques tranche avec le reste du dos, car il y a un fond noir et les objectifs sont encerclés selon un diamètre identique et des flashes LED qui sont parfaitement organisés créant ainsi un bel effet visuel. Contrairement au modèle OnePlus 10 Pro, la version 10T ne profite pas du partenariat avec Hasselblad. Il n’y a donc pas d’inscription de la marque spécialisée dans les optiques et le traitement d’images à l’arrière de l’appareil. Le dos du smartphone est très brillant, du moins sur la version verte. Elle ne laisse pas beaucoup de chance aux traces de doigts qui s’effacent facilement d’un coup de chiffon. 

Les dimensions du OnePlus 10T sont raisonnables, dans la moyenne. Il a presque les mêmes que son concurrent direct, le Xiaomi 12T Pro aussi équipé du chipset Qualcomm Snapdragon 8+ Gen 1. Il mesure 163 mm de haut pour 65,37 mm de large et 8,75 mm de profil. Le mobile Xiaomi est très légèrement plus large (75,9 mm) et plus fin (8,6 mm) pour un poids quasiment identique de 203,5 grammes pour le OnePlus contre 205 grammes pour le Xiaomi. Le Motorola edge30 Ultra qui partage également la même puce est un peu plus compact (161,76x73,5 mm) et plus fin (8,39 mm) avec un poids de seulement 198 grammes. 
Si on fait le tour du mobile, on remarque que le bouton de mise en veille est installé sur le profil de droite. C’est aussi là que l’on trouve normalement le bouton « Alert Slider » présent sur le OnePlus 10 Pro mais absent ici. C’est dommage, car il permet de mettre en sourdine ou en silencieux d’un seul geste, sans avoir à allumer le mobile. Malgré son aspect métallique brillant chromé, le châssis du téléphone est en plastique laissant passer les ondes des antennes situées juste derrière. Sur le profil supérieur, il y a un microphone. Sur la tranche de gauche, il y a le double bouton pour gérer le volume sonore. Enfin, sur le profil inférieur, on trouve le tiroir à cartes SIM pouvant en accueillir deux simultanément, mais pas de possibilité d’insérer une carte mémoire pour étendre la capacité de stockage. Il y a également un microphone, un haut-parleur et le connecteur USB-C. Le OnePlus 10T profite d’une excellente connectivité avec une compatibilité 5G, NFC, Bluetooth 5.2 et Wi-Fi 6. Notez le support des formats audio haute qualité aptX HD, LDAC, AAC et SBC (classique pour ce dernier). Vu qu’il n’y a pas de port audio jack, la liaison Bluetooth peut être efficace. Le mobile propose un son stéréo. Il est très peu déséquilibré même s’il faut noter que le côté droit offre une plage dynamique légèrement plus importante, le son provenant de la gauche lorsqu’on tient le mobile en mode paysage est plus étouffé, moins clair. Alors que le OnePlus 10 Pro profite d’une certification d’étanchéité, ici ce n’est malheureusement pas le cas. Le Xiaomi 12T Pro ne l’est pas non plus pouvant juste officiellement résister à des éclaboussures, comme le Motorola edge30 Ultra à la différence du Zenfone 9 d’Asus. Les Samsung Galaxy Z Flip4 et Galaxy Z Fold4 qui sont deux mobiles pliants disposent aussi du processeur Qualcomm Snapdragon 8+ Gen 1 et sont étanches (seulement à l’eau et pas à la poussière). 

Le lecteur d’empreinte digitale est installé sous l’écran du OnePlus 10T. Il est placé à seulement 1,5 cm du bord inférieur, ce qui nous fait dire qu’il est installé un peu trop bas, obligeant à une légère gymnastique du pouce pour qu’il se pose dessus naturellement. Sa réactivité et son taux de reconnaissance ont été sans faille lors de nos essais. 

 

Un très bel écran AMOLED mais non dynamique, bloqué à 60 ou 120 Hz

À l’avant du smartphone, il y a bien entendu l’écran qui occupe une large partie de la façade avec des bords assez fins pour ne pas gêner. Il dispose d’un poinçon, tout en haut, au centre cerclé d’un bandeau noir qui reste contenu. Les bords supérieurs et inférieurs ont la même épaisseur. Alors que les écrans du OnePlus 10 Pro et du Motorola edge30 Ultra sont incurvés, ici la dalle est plate. Il s’agit d’un modèle AMOLED sur 6,7 pouces affichant une définition de 1080x2412 pixels, donc moindre que sur la version Pro qui peut monter jusqu’à 1440x3216 pixels.

L’affichage (non LTPO) profite d’une fréquence de rafraîchissement maximale de 120 Hz et minimale de 60 Hz. C’est l’un ou l’autre, le mobile ne disposant pas d’une fonction de fréquence dynamique ce qui permet d’optimiser la consommation d’énergie. En 120 Hz, le mobile propose des défilements très fluides, mais utilise plus de batterie, réduisant l’autonomie. L’écran du OnePlus 10T supporte le format vidéo HDR10+ utilisé sur certaines plateformes de streaming vidéo. Notez le taux d’échantillonnage tactile qui est ici de 360 Hz. Dans les paramètres, on peut changer le mode couleur de l’écran en choisissant entre les options Vive, Naturel et Mode Pro avec, pour chacun, la possibilité de jouer sur la température des couleurs pour obtenir une teinte plus chaude ou plus froide. Plusieurs fonctions d’optimisation des vidéos sont activables : sur la netteté, les couleurs et le HDR. 
La luminosité offerte par l’écran du OnePlus 10T est tout à fait satisfaisante autorisant un usage en extérieur, même en plein soleil. Les paramètres d’affichage proposés par le mode Naturel sont très bons et permettent de profiter d’un excellent écran. À titre de comparaison, l’écran du Xiaomi 12T Pro mesure 6,67 pouces sur une dalle AMOLED avec une fréquence maximale de 120 Hz et un taux d’échantillonnage tactile de 480 Hz avec une compatibilité à la fois sur le format HDR10+, mais aussi Dolby Vision. Sa définition est supérieure puisque de 1220x2712 pixels sur une diagonale légèrement plus petite que celle du OnePlus 10T Pro donc proposant une meilleure lisibilité. 

Android 12 et OxygenOS à bord

Comme le OnePlus 10 Pro et contrairement à ce qui avait été annoncé il y a plusieurs mois maintenant, la marque OnePlus continue, du moins à l’international avec sa surcouche OxygenOS qui est remplacée par ColorOS d’Oppo en Chine. Nous apprécions cette interface qui offre un très haut niveau de personnalisation et s’avère extrêmement fluide à l’usage. Il s’agit ici de la version 12.1 d’OxygenOS. Notre test date du mois de septembre alors que la mise à jour de sécurité date de début août, ce qui est plutôt récent.

Le module Google Discover est disponible sur la partie gauche de l’écran d’accueil. Si on balaie l’écran du haut vers le bas, sur la partie gauche de l’écran, on tire les dernières notifications alors que si le geste est réalisé sur la partie droite de l’écran, on a droit au menu « Shelf » proposant un module de recherche, les informations météo, quelques raccourcis vers certaines applications, le nombre de pas réalisés, etc. Ce module est personnalisable dans les paramètres avec la possibilité d’ajouter des widgets, par exemple. On peut lancer rapidement certaines applications depuis le panneau d’identification avec le lecteur d’empreinte en faisant un geste vers l’une des icônes qui s’affichent autour du lecteur. Un module de bien-être numérique est également présent ainsi que des options de contrôle parental. Contrairement à ColorOS, il n’y a pas de barre latérale ni de fenêtres flottantes. Il est possible de gérer les notifications pour ne pas être constamment dérangé par certaines qui pourraient ne pas être importantes, via la fonction Work Life Balance.

Notez la possibilité de personnaliser l’écran Always-on à partir d’une photo de la galerie qui sera alors reproduite sous la forme d’un croquis avec seulement quelques traits blancs sur un fond noir. Le gestionnaire multitâche permet d’accéder à toutes les applications ouvertes pour les fermes individuellement ou toute d’un seul geste. On peut choisir de verrouiller les applications ouvertes, de les scinder sur l’écran ou d’en masquer le contenu. 
OnePlus promet 3 mises à jour majeures d’Android et 4 ans de mises à jour de sécurité, ce qui laisse de quoi voir venir. On apprécie de n’avoir quasiment aucune application tierce installée sur l’appareil lors de son premier allumage. Il y a seulement quelques outils OnePlus pour récupérer ses données depuis un téléphone portable précédent, un accès vers le site de la communauté, un autre vers la boutique officielle de la marque et Netflix, sans oublier, bien entendu, les applications Google, Android oblige.

Une configuration des plus musclées

Comme évoqué en introduction, le OnePlus 10T embarque un chipset Qualcomm Snapdragon 8+ Gen 1 à l’image des Motorola edge30 Ultra, Xiaomi 12T Pro, Asus Zenfone 9, Asus ROG Phone 6, Asus ROG Phone 6 Pro ainsi que les Samsung Galaxy Z Fold4 et Galaxy Z Flip4. Il s’agit à l’heure de l’écriture de ces lignes du processeur le plus puissant pour les mobiles sous Android avant l’arrivée du successeur au Snapdragon 8 Gen 1, le Snapdragon 8 Gen 2. Deux versions du OnePlus 10T sont commercialisées : l’une avec 8 Go de mémoire vive et l’autre disposant du double, soit 16 Go de RAM, comme sur le ROG Phone 6 ou le Zenfone 9 d’Asus. Le OnePlus 10 Pro embarque un maximum de 12 Go, comme sur le Xiaomi 12T Pro. 
Dans les paramètres À propos, il est possible d’augmenter virtuellement cette capacité en ajoutant 3, 5 ou 7 Go supplémentaires. Cela vient puiser dans la mémoire de stockage si disponible. Nous avons pu tester la version avec 16 Go de mémoire vive. Avec une telle configuration, autant dire que rien ne lui résiste. Les applications sont lancées avec une vélocité incroyable et le passage d’une application à une autre est réalisé en moins de temps qu’il n'en faut pour le dire. Le mobile s’avère aussi rapide, voire très légèrement supérieur au OnePlus 10 Pro. Nous l’avons soumis à plusieurs outils de mesure de performances dont voici les principaux résultats. On apprécie la stabilité de la puissance de calcul au cours du temps représenté par le graphique de l’application CPU Throttling Test. En effet, les performances sont constantes. Elles oscillent entre 95 et 100% pendant les 50 premières minutes pour accuser quelques baisses sur les 10 dernières minutes, mais jamais en dessous des 80%.

Une partie multimédia déjà vue dépourvue du partenariat Hasselblad

Supportant le protocole Widevine L1, le smartphone OnePlus 10T est parfaitement capable de lire des contenus vidéo avec une qualité Full HD depuis les plateformes de streaming. Pour les photos, il est équipé d’une configuration moindre que le OnePlus 10 Pro. En effet, il s’agit des mêmes capteurs qui sont intégrés sur le modèle de milieu de gamme, le OnePlus Nord 2T 5G. Dans les détails, il y a un capteur principal Sony IMX766 de 50 mégapixels que l’on trouve aussi sur de très nombreux autres appareils de marques différentes. Il est stabilisé optiquement pour limiter les bougés. Il y a également un capteur de 8 mégapixels pour les prises de vue en mode ultra grand-angle et un capteur à macro de 2 mégapixels. Point d’aide de la part d’Hasselblad ici à la différence du OnePlus 10 Pro qui bénéficie d’un traitement logiciel optimisé pour des couleurs aussi naturelles que possible et des filtres spécifiques. À titre de comparaison, c’est aussi la même configuration qui est proposée au sein du realme GT Neo 3 qui partage avec le OnePlus 10T la capacité d’une charge à 150 watts, mais pour un prix inférieur. Toujours pour comparer le Xiaomi 12T Pro a l’avantage d’embarquer un capteur principal de 200 mégapixels, associé à deux objectifs de 8 et 2 mégapixels. 

Les photos prises avec le OnePlus 10T ressemblent beaucoup pour ne pas dire qu’elles sont quasiment identiques à celles produites par le OnePlus Nord 2T 5G. Par rapport à celles offertes par le OnePlus 10 Pro, elles manquent de fidélité dans les couleurs malgré un piqué intéressant. Les détails sont plutôt nombreux et on apprécie la stabilisation. Les photos ultra grand-angle sont satisfaisantes, sans plus. Globalement, les clichés sont corrects avec un contraste parfois flatteur, mais on en attend plus d’un smartphone dont le premier prix est supérieur à 700 €. Ce n’est donc pas dans ce domaine que le OnePlus 10T se distingue le plus. 

L’application Appareil photo présente une interface classique à la différence de celle du OnePlus 10 Pro qui offre quelques petites touches originales notamment grâce au partenariat avec Hasselblad qui n’a pas cours ici. Quelques options sont disponibles sur la partie supérieure de l’interface. Le capteur ultra grand-angle peut être appelé d’une touche en tapant sur les trois petits arbres dans le cadre. Le zoom 2x est également immédiatement disponible. Pour aller plus loin, il faut utiliser la molette virtuelle qui s’affiche et permet de sélectionner le niveau souhaité. Les fonctions Google Lens et d’embellissement sont disponibles sur l’interface. Les modes Nuit, Vidéo, Photo, Portrait et Plus sont proposés au-dessus du bouton virtuel de déclenchement. Dans le menu Plus, on trouve les autres modes de prises de vue : Pro, Pano (ramique), Macro, Film, Ralenti, Time-lapse, Pose longue, Vidéo dual View et inclinaison-décalage. L’interface est personnalisable, ce qui signifie qu’on peut ajouter l’un de ces modes aux autres déjà disponibles. 

Pour les selfies, le mobile embarque un capteur de 16 mégapixels contre 32 mégapixels sur le OnePlus 10 Pro. Il peut filmer avec une définition maximale Ultra HD à 60 images par seconde avec une stabilisation électronique, mais uniquement disponible pour une définition Full HD. 

Une charge vraiment rapide

Outre son processeur surpuissant, le OnePlus 10T mise aussi sur sa vitesse de recharge pour séduire le public. Pour cela, sa batterie d’une capacité de 4800 mAh (200 mAh de moins que le OnePlus 10 Pro) supporte la charge jusqu’à 150 watts, comme le realme GT Neo 3. Le Xiaomi 12T Pro supporte 120 watts contre 125 watts au maximum pour le Motorola edge30 Ultra. Avec le bloc d’alimentation fourni et le câble USB qui va bien, nous avons pu passer de 10% à 100% en seulement 15 minutes. 
En termes d’autonomie, le OnePlus 10T offre un peu moins de temps que le OnePlus 10 Pro notamment à cause d’une capacité légèrement moindre de la batterie elle-même, mais aussi de la gestion de la fréquence de l’écran. 

 

Notre avis

Si les performances et la charge rapide avec une interface très agréable et des photos correctes vous suffisent alors le OnePlus 10T semble tout indiqué. Toutefois, il faut reconnaître que ce sont ces principaux atouts au détriment d’une autonomie inférieure et d’un écran somme toute satisfaisant, mais on peut trouver mieux. Vu son prix, dommage qu’il ne soit pas étanche et que les photos ne soient plus flatteuses, mais cela peut suffire à certains. Finalement, c’est loin d’être un mauvais téléphone, mais le tout est de savoir où sont vos priorités
 

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image Xiaomi Redmi Note
image Samsung Galaxy Z Flip4