OPPO Reno2

Une quinzaine de nouveaux partenaires pour Tizen dont ZTE

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung tizen 2 1 magnolia

Le premier mobile animé par le système d’exploitation Tizen se fait de plus en plus désirer. Cependant, sa communauté ne cesse de s’enrichir de membres éclectiques. 15 nouveaux partenaires rejoignent ses rangs, dont un équipementier, deux opérateurs, des développeurs de jeux et un moteur de recherche.

Que se passe-t-il chez Tizen ? D’une part, l’association semble très active. Mais d’autre part, aucun smartphone ne parvient à être commercialisé. Repoussé plusieurs fois l’année dernière, le lancement de l’OS, soutenu principalement par Samsung et Intel, est devenu une Arlésienne dans la mobilité. Heureusement, l’association peut compter sur l’afflux régulier de partenaires et pas des moindres. Elle annonce d’ailleurs 15 nouveaux noms à son répertoire.

ZTE : spécialiste des OS alternatifs ?

Parmi ses noms, des entreprises bien connues. Notamment ZTE, l’un des cinq premiers équipementiers chinois et l’un des dix premiers dans le monde. Opportuniste, ZTE a toujours fait preuve d’une grande ouverture d’esprit. L’année dernière déjà, il s’affichait aux côtés de Mozilla pour lancer Firefox OS. Est né de ce partenariat le ZTE Open, petit smartphone entrée de gamme destiné aux marchés émergents. Sa présence au sein de l’association n’est qu’une confirmation. La bonne surprise serait de retrouver cette année un mobile Tizen sur le stand de ZTE...

L'Asie : principale partenaire de Tizen ?

Parmi les autres noms de cette liste, citons le moteur de recherche chinois Baidu, le développeur coréen de jeu vidéo mobile Gamevil, l’opérateur japonais Softbank et sa filiale américaine Sprint, ou encore l’éditeur de service météo AccuWeather. Remarquez que nombreux sont les entreprises asiatiques qui soutiennent ce projet.

15 qui viennent s'ajouter aux 36 de novembre

Si Samsung éprouve des difficultés à trouver un partenaire commercial pour Tizen, NTT Docomo ayant repoussé son propre projet avec cet OS, il parvient cependant à trouver des alliances technologiques intéressantes. Cette nouvelle liste s’ajoute à celle diffusée en novembre, où se trouvaient alors Sharp, Panasonic, The Weather Channel, eBay, Here Maps, Trend Micro, McAfee ou encore Konami. Espérons que ces alliances finiront par servir à quelque chose...

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer