MediaTek, principal fournisseur de Google pour Android One ?

Par Mathieu Freitas

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
mediatek chipset

MediaTek pourrait devenir le fournisseur privilégié de Google dans le cadre de son nouveau programme Android One. Dévoilé lors du Google I/O, il vise à offrir une expérience Android complète à moindre coût. Tous les utilisateurs de smartphones sous MediaTek pourraient être gagnants.

Fin-avril, nous rapportions que Google se rapprochait de MediaTek. Plus exactement, il était question que le premier équipe l'un de ses Nexus avec l'un des nouveaux chipsets 64-bit du second. Surprenant. Car, même si MediaTek a fait du chemin, il n'est pas encore au niveau de Qualcomm dont les Snapdragon sont reconnus pour leurs performances aussi bien que pour leur fiabilité. Pourtant, la rumeur semble bien se confirmer aujourd'hui. En partie au moins.

MediaTek, principal fournisseur pour Android One

Google aurait bien fait appel à MediaTek, mais pas nécessairement pour un futur Nexus. Leur partenariat s'inscrirait plutôt dans le programme Android One dévoilé lors du Google I/O. Voilà qui paraît bien plus crédible, même si l'information nous est livrée par un média généralement peu fiable : DigiTimes

Android One a été créé pour concevoir des smartphones particulièrement économiques. Qui dit smartphone économique dit également composant économique. Et c'est justement le principal intérêt des processeurs MediaTek. Nous pourrions donc les retrouver dans les plateformes de référence développées par Google, ce qui est une très bonne chose.

Des mises à jour plus rapides pour les smartphones sous MediaTek

Car, même si Android One vise avant tout les marchés émergents, les conséquences d'un tel partenariat iront bien au delà. Google est un perfectionniste. Nul doute que s'il intègre MediaTek à son réseau de partenaire, il veillera à ce que celui-ci puisse travailler dans les meilleures conditions afin de délivrer la meilleure expérience possible aux utilisateurs.

Cela signifie notamment qu'il lui fournira les ressources logicielles nécessaires pour assurer la compatibilité de ses puces avec chaque nouvelle version de l'OS dès leur lancement, ce qui est le principal problème du fondeur actuellement. C'est en partie la raison derrière les mises à jour tardives des smartphones équipées de processeurs MediaTek. Cela pourrait donc changer à l'avenir, à la seule condition que les constructeurs suivent le mouvement...

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.