OPPO Reno2

Le Play Store affiche enfin le prix des achats intégrés

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google play

Loin d’être aussi transparent que l’App Store sur les achats intégrés, le Play Store de Google rattrape une partie de son retard. Le Play Store affiche désormais le prix de ces options payantes qui pullulent dans les jeux gratuits sur mobile.

Plus de transparence dans les achats intégrés : voilà l’une des revendications de la FTC dans ses plaintes contre les principaux gestionnaires de boutique applicative, Apple, Amazon et Google. Si le premier annonce depuis longtemps le prix des achats intégrés sur iTunes et l’App Store, ce n’était pas le cas pour le Play Store jusqu’à présent. Une nouvelle information, encore incomplète, est désormais visible sur la fiche produit d’une application comportant des achats intégrés, qu’il s’agisse de la version Android ou via un navigateur Web.

Candy Crush Soda
La fiche Play Store des jeux présentera désormais le prix des achats intégrés

Le Play Store plus transparent, mais pas autant que l'App Store

Ainsi, quand vous vous rendez sur une fiche d’information d’un jeu, un nouveau champ est désormais proposé, à droite (à côté de la classification) : « Produits intégrés à l’application ». Vous y voyez une fourchette de prix qui représente le montant à payer pour l’achat intégré le moins et le plus cher. Pour Candy Crush Saga, par exemple, la fourchette (ou plutôt un grand râteau) va de 83 centimes à 64,99 euros. Dommage, il n’y a évidemment aucun détail, contrairement à l’App Store qui liste l’ensemble des achats. Mais l’intention est bonne. Rappelons que Google ne qualifie plus les jeux présentant des options payantes comme étant « gratuits ». C’est déjà ça.

Les achats intégrés : composante économique du jeu sur mobile

Nous évoquons souvent dans nos colonnes les options payantes des jeux disponibles sur l’App Store et le Play Store. Les IAP (« in-app purchases » ou achats intégrés à l’application en bon français) font désormais partie intégrante du modèle économique du jeu vidéo sur smartphone et certains éditeurs sont des habitués de l’exercice : King.com (Candy Crush), Rovio (Angry Birds), Zynga (Farmville), Beeline (Village des Schrtoumpfs) ou encore Electronic Arts (FIFA 15 Ultimate Team, Simpsons Springfield). Et cela rapporte de l'argent autant aux éditeurs qu'aux gestionnaires des boutiques.

Les achats intégrés ont fait l’objet de nombreux articles depuis le début de l’année, notamment suite aux plaintes de parents dont les enfants ont abusé des IAP. 32 millions de dollars ont été remboursés par Apple. 19 millions de dollars par Google. Et Amazon sera certainement le prochain à ouvrir le porte-monnaie. Reste à savoir si ces informations rendront les utilisateurs plus prudents.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer