Samsung Galaxy A7 : un coeur de Note 4 à l’intérieur ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

Curieuse fuite que celle-ci : le Galaxy A7, troisième modèle encore à officialiser de la nouvelle famille A de Samsung, pourrait embarquer le puissant Exynos 5433 du Galaxy Note 4. Une association bien différente des précédentes rumeurs qui tablaient plutôt pour un chipset Qualcomm.

Samsung nous réserverait quelques surprises pour le début d’année prochaine. Le leader mondial de la téléphonie se pose de nombreuses questions quant à la réorganisation de son catalogue qui s’articulerait désormais autour de gammes plus cohérentes et lisibles. Nous en connaissons d’ores et déjà trois : la gamme S pour le haut de gamme, la gamme Note pour les phablettes et la gamme A. Nous pensions jusqu’à présent que cette dernière jouait davantage sur le design que les spécifications techniques pour un positionnement prix milieu de gamme. Les deux premières incarnations, Galaxy A3 et Galaxy A5, confirmaient jusqu’ici cette impression. De même pour les premières rumeurs concernant un troisième modèle plus grand, le Galaxy A7. Mais une nouvelle fuite vient contredire cela.

Galaxy A7

Une source anonyme a confié à nos confrères de Sam Mobile que le chipset qui devrait animer ce smartphone, dont la fiche technique a été quasiment entièrement dévoilée par l’organisme chinois de certification Tenaa, serait un octo-core Exynos. Et pas n’importe lequel puisqu’il s’agirait du 5433, celui qui anime aujourd’hui le Galaxy Note 4. Un puissant chipset haut de gamme et 64-bit dont le positionnement est loin d’être simplement milieu de gamme. Et loin d’être équivalent au Snapdragon 615 que certaines rumeurs prêtaient au smartphone jusqu’ici.

Un coeur haut de gamme dans un mobile milieu de gamme 

Nous sommes très étonnés par cette rumeur. Pour deux raisons. D’abord, nous voyons mal Samsung intégrer son dernier chipset à date dans un smarphone milieu de gamme (écran Full HD 5,5 pouces, 2 Go de RAM, 16 Go de stockage, capteur photo 13 mégapixels et webcam 5 mégapixels selon Tenaa). Cela semble même surdimensionné. D’autant que les Exynos 5 Octa du début 2014 suffirait amplement. Nous pensons notamment aux 5422 du Galaxy S5 ou au 5430 du Galaxy Alpha. De toute évidence, un tel chipset fera monter la facture finale. Et ça aussi, vis-à-vis des A3 et A5, c’est étonnant.

La seconde raison vient des termes utilisés par la fuite. Sam Mobile cite à plusieurs reprises l’Exynos 5 Octa 5433, alors que ce chipset est appelé Exynos 7 Octa 7410 depuis plusieurs mois. Bien sûr, il est identifié techniquement sous son ancien nom (les benchmarks n’ont pas modifié cela), mais il paraît curieux que ce soit l’ancienne dénomination qui soit utilisée. D’autant qu’il était important pour Samsung de faire la distinction entre les chipsets 32-bit et les chipsets 64-bit (d’où la nouvelle gamme).

Et s'il s'agissait d'un coup de poker pour la Chine ?

Cependant, nous savons qu’il y aurait un intérêt à offrir un chipset puissant à une telle configuration. L’objectif : aller concurrencer sur leurs terrains les constructeurs chinois qui se targuent d’être les experts du rapport qualité-prix, comme Honor, Meizu, OnePlus et surtout Xiaomi. Sachant que les Galaxy A sont prioritairement commercialisés en Chine, cet A7 pourrait donc avoir été taillé par Samsung pour bousculer ce segment, confirmant une rumeur précédente. Ce qui attise naturellement notre intérêt. Le mobile ayant été certifié, nous ne devrions pas tarder à tout savoir sur l’A7.

  • Samsung Galaxy A7 - Testé

    Samsung Galaxy A7

    Plus grand que ses frères Galaxy A3 et A5, le Samsung Galaxy A7 n'en est pas moins élégant. Il est lui aussi doté d'un design en métal qui lui confère un look ultra soigné. Oscillant entre le...

    Lire le test complet

    Avis des utilisateurs :

    77%

    (5 avis)

    Avis LesMobiles.com :

    65%
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.