WhatsApp aperçu sur Tizen : une vraie bonne nouvelle ?

Par La Rédac LesMobiles - 13 janvier 2015 à 11:39
De nouvelles photos volées montrent une version de WhatsApp sous Tizen, laquelle pourrait être préchargée dans le Z1, attendu dans quelques jours. L’arrivée de WhatsApp relance la rumeur sur le manque d’applications de l’écosystème Tizen.
 WhatsApp aperçu sur Tizen : une vraie bonne nouvelle ?

Tout savoir sur : WhatsApp aperçu sur Tizen : une vraie bonne nouvelle ?

Cela fera 3 ans jour pour jour, le 17 janvier prochain, que Samsung et Intel ont annoncé la fusion de Tizen et Bada. Trois ans que les deux géants travaillent plus ou moins ensemble, le coeur Linux étant commun, mais chacun ayant sa propre définition de l’interface utilisateur. Avant même le lancement officiel du Galaxy S3, des rumeurs indiquaient que Samsung pourrait en décliner une version sous Tizen.

Et depuis, nous ne comptons plus les retards, les reports et les annulations de chacun des prétendus premiers smartphones tournant grâce au système d’exploitation. Samsung n’a pas perdu son temps, ni son argent : Tizen anime aujourd’hui des appareils numériques, des télévisions connectées et des montres intelligentes. L’OS est donc bien présent dans l’écosystème de Samsung. Il est juste, encore maintenant, « persona non grata » en téléphonie mobile.

Le lancement de la dernière chance ?

Pourtant Tizen est encore attendu dans un smartphone, le Samsung Z1, lequel devrait débarquer dans quelques jours en Inde. Les indiscrétions évoquent un lancement commercial le 18 janvier 2015, soit dimanche prochain. Afin d’apporter un peu de crédibilité à ce nouveau rendez-vous, qui ressemble beaucoup à la der des ders, le site indien Desigadgets.com a publié lundi des photos volées du Z1.

Le mobile fonctionne et l’interface ressemble beaucoup à Bada, comme les fuites précédentes le montraient. Parmi toutes les icônes présentes à l’écran, nous en relevons deux. La première est le Tizen Store, et non le Samsung Apps. Rappelons qu’en juin dernier, le Samsung Apps a laissé sa place au Samsung Galaxy Apps, afin de faire la distinction entre les mobiles sous Android et les potentiels modèles sous Tizen.

WhatsApp : l'application providentielle ?

La seconde icône notable est celle de WhatsApp. La messagerie unifiée semble avoir accepté de porter son application sous Tizen. Selon Desigadgets, cette application devrait être préchargée dans le Z1 (pour remplacer un ChatOn dont le sort aurait été scellé récemment). Un partenariat « win-win » comme les Américains aiment à les appeler. La présence d’un client YouTube n’est absolument pas gage de la présence de Google au sein de Tizen, bien au contraire. Il s’agit certainement d’un raccourci vers une interface HTML5 standardisée. Pour le reste, rien d’étonnant : les autres icônes rassemblent des applications système classiques.

La seule présence de WhatsApp suffit à relancer le débat sur l’écosystème applicatif de Tizen. La boutique est-elle bien remplie, oui ou non ? Car, il n’y a aucune autre application tierce dans la photo volée, pas même celles de Samsung, comme S Health ou S Planner, par exemple. Bien sûr, d’autres écrans du menu des applications semblent accessibles. Mais Samsung a pris l’habitude de placer ces propres applications en première page de ce menu. Donc, où sont-elles ?

Trop de problème pour un OS qui n'est pas lancé

L’absence des applications essentielles dans l’écosystème Tizen est une problématique évoquée depuis un an et demi dans nos colonnes. Dès juillet 2013, les premières rumeurs de report d’un lancement commercial indiquaient que Samsung souhaitait prendre le temps d’attirer les développeurs et les applications. Un an plus tard, quand Samsung annule le lancement du Z en Russie, il évoque la même raison. Une histoire d’applications. Nous pointions alors du doigt que la fragilité financière de l’ensemble du groupe (laquelle s’est confirmée ensuite) devait également avoir un lien avec cette annulation.

Et tout semble finalement lié. Samsung montre des faiblesses économiques. Il hésite à lancer son OS propriétaire. Les développeurs n’y croient pas et refusent de dépenser de l’argent pour un système sans avenir. Ce qui fait hésiter de plus en plus le constructeur. Bref, c’est la spirale infernale, et non le cercle vertueux. La présence de WhatsApp changera-t-elle quelque chose ? Certainement pas. Mais le signe est positif, et c’est surtout de cela que Tizen et Samsung ont besoin.

Promo samsung Application

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image Honor 70
image Xiaomi 12 Lite 5G