Résultats Sony : des ventes de Noël profitables pour le Japonais

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
sony

Sony a connu en 2014 une période creuse. Mais cela semble être moins grave qu’il n’y paraissait. Le nombre de mobiles vendus est en hausse. Et les autres activités du groupe contrebalancent bien les difficultés en téléphonie mobile.

Le groupe Sony a déjà été en meilleure forme. Mais l’entreprise ne s’en sort finalement pas si mal. Et ce, même dans le segment très difficile de la téléphonie mobile où Apple a chamboulé le marché mondial avec l’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus. Au dernier trimestre 2014, le troisième de son exercice fiscal, Sony a vendu 12 millions de smartphones, contre 9,9 millions lors du trimestre précédent, 10 millions encore avant, et 8,8 millions durant la période de Noël 2013.

Sony fait donc une belle performance pour cette fin d’année et pourrait générer des bénéfices cet hiver. Voilà qui rassure. Bien sûr, l’impact de provision de la considérable provision faite sur l’activité mobile en octobre dernier aura des conséquences. Mais elles seront visibles sur l’exercice complet.

Xperia et Playstation
La branche Playstation dépassera cette année la division Sony Mobile

Une très bonne performance sur Noël, malgré l'iPhone 6

Pour son troisième trimestre fiscal clos au 31 décembre 2014, Sony a réalisé un chiffre d’affaires de 2557,8 milliards de yens (19 milliards d’euros), un chiffre en hausse de 6,1 % par rapport à la même période l’année dernière. Une hausse du chiffre d’affaires à périmètre constant, cela engendre naturellement une hausse des marges. Le résultat d’exploitation progresse donc de 100 % et le bénéfice net de 237,5 %. Une très bonne nouvelle.

La téléphonie mobile participe naturellement à cette bonne performance. Sony Mobile réalise un chiffre d’affaires de 429 milliards de yens (3,2 milliards d’euros), en progression de 28,7 %. Vous remarquerez que le chiffre d’affaires progresse moins vite que le nombre de Xperia vendus (+ 36,4 %). Cela se traduit par une baisse dans le prix moyen des mobiles. Négociation avec les distributeurs ? Actions marketing plus appuyées ? Meilleures performances sur l’entrée et le milieu de gamme ? Difficile d’en tirer une conclusion. Le résultat d’exploitation augmente quant à lui de 46,2 %. La mobilité devrait être bénéficiaire ce trimestre.

Les prévisions annuelles plombées par la téléphonie

Les prévisions pour l’exercice 2015, clos au 31 mars prochain, sont moins réjouissantes, conséquence des difficultés du groupe en 2014. La nouvelle prévision établit le chiffre d’affaires à 8000 milliards de yens (59,3 milliards d’euros), soit une hausse de 3 %. Sony a donc légèrement relevé son objectif annuel après les bons résultats de Noël.

La mobilité devrait avoir un impact positif sur le chiffre d’affaires, avec 1320 milliards de yens (9,8 milliards d’euros, en hausse de 10,8 %). Notez que la mobilité ne sera alors plus le premier apport du chiffre d’affaires de Sony, cette place revenant maintenant à PlayStation qui augmenterait de 32,2 % son chiffre d’affaires.

Les provisions faites en octobre et la restructuration faite lors de la vente de la division Vaio devraient plomber l’ensemble du groupe qui devrait annoncer des pertes nettes sur l’ensemble de l’exercice de 170 milliards de yens (1,26 milliard d’euros). Cette nouvelle prévision est toutefois aussi améliorée.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.