promo red by sfr

Qualcomm dément l’arrivée du Snapdragon 815

Par Samir Azzemou

qualcomm

Suite aux rumeurs du début de semaine affirmant qu’un Snapdragon 815 serait en cours de développement, Qualcomm a officiellement démenti l’information. Il n’y aurait donc pas de chipsets pour faire la jonction entre le 810 et le 820.

En tout début de semaine, une fuite relayant une source anonyme affirmait qu’un chipset répondant au doux nom de Snapdragon 815 était actuellement en cours de développement chez Qualcomm. Une information rendue plausible suite aux récentes difficultés rencontrées par le fondeur californien avec le lancement de deux des premiers flagships sous Snapdragon 810, les G Flex2 et One M9 de LG et HTC, respectivement. Il semblerait que cela ne soit finalement qu’une rumeur.

Snapdragon

Qualcomm dément officiellement

Le directeur des relations publiques de Qualcomm, John Carvill, a envoyé un message à nos confrères de Fudzilla qui ont relayé son contenu. Le porte-parole de l’entreprise est catégorique : il n’y a pas de Snapdragon 815 en développement. Le fondeur préfère en effet se concentrer sur la finalisation et la production des produits qui ont été officiellement annoncés, comme le Snapdragon 820, remplaçant naturel du 810. Selon Fudzilla, il s’agirait surtout d’une question de timing, la création d’un chipset demande plusieurs années de recherche et développement.

Cela dit, l’argument sur le temps de conception est relatif. Il n’aura fallu qu’un an à Qualcomm pour produire ses premiers chipsets 64-bit, à partir du moment où ARM a publié les spécifications des Cortex-A53 et Cortex-57, jusqu’à la sortie des Snapdragon 410. L’empressement de Qualcomm à se positionner sur le 64-bit est d’ailleurs l’un des principaux reproches vis-à-vis du Snapdragon 810, un produit qui aurait certainement mérité quelques mois de développement supplémentaires.

Quelques mois qui auraient pu tout changer avec ce prétendu Snapdragon 815, présentée comme une version optimisée du Snapdragon 620 qui, lui, est officiel. En utilisant des coeurs standards, comme les tout nouveaux Cortex-A72, Qualcomm réduit considérablement le temps de conception, ce qui a été prouvé. Et remplacer le 810 avec un upgrade bienvenu aurait été intéressant. Seulement, les 620 et 618, premiers chipsets Qualcomm avec Cortex-A72, sont effectivement officiels. Mais ils n’ont pas encore de date de sortie. Et c’est certainement l’un des points en défaveur du Snapdragon 815.

Un problème de calendrier

Car ce n’est pas tant le temps de développement qui pose problème, mais le timing de sortie. Nous savons que certains smartphones prévus pour le second semestre seront très probablement équipés d’un Snapdragon 810 : le OnePlus Two et le Sony Xperia Z4, par exemple. Le Snapdragon 820, quant à lui, devrait arriver chez les constructeurs en toute fin d’année (pour équiper les mobiles du prochain Mobile World Congress, certainement).

Placer un Snapdragon 815 dans cette petite fenêtre commerciale (et dépenser de l’argent pour cela) serait évidemment risqué. D’autant qu’encore une fois, aucune date de lancement n’est annoncée pour les chipsets équipés en Cortex-A72 (peut-être parce que TSMC n’est pas encore tout à fait prêt). Le calendrier joue donc en la défaveur d’un 815 qui aurait certainement eu un destin similaire au Snapdragon 805 : sorti trop tôt ou trop tard, il est aujourd’hui sous-représenté. Cela ne vaut donc peut-être pas le « coût ».

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.