OnePlus 2 : deux scores sur AnTuTu très différents

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
oneplus

Le Snapdragon 810 est un choix controversé. Notamment quand le constructeur prétend développer le « flagship killer de 2016 ». Alors que le premier score obtenu sur AnTuTu par le OnePlus 2 semblait plutôt faible, un second vient redonner un peu d’espoir.

OnePlus a choisi le Snapdragon 810 pour animer son OnePlus 2, qu’il nomme le « flagship killer de 2016 ». Peut-être un peu présomptueuse sur ce coup, la start-up chinoise doit cependant faire face à un paradoxe : le Snapdragon 810 est le sujet d’une controverse qui tend à obliger les constructeurs à abaisser la fréquence d’utilisation du chipset pour contrôler l’émission et la dissipation de chaleur. Ce fut le cas pour le G Flex2 de LG, pour le One M9 de HTC et également pour le Xperia Z3+ de Sony. Ce qui a évidemment une conséquence sur les performances.

Les scores obtenus sur AnTuTu par les deux premiers smartphones commerciaux sous Snapdragon 810 s’établissent généralement autour des 55 000 points. Des scores excellents, mais pas si surprenants face aux Snapdragon 801 et 805. Et surtout, ils sont loin d’égaler le score du Galaxy S6 et son Exynos 7420. Seul le Mi Note Pro de Xiaomi a réussi à dépasser les 60 000 points, mais ce dernier a également été victime de quelques soucis calorifiques.

Deux scores totalement différents

Hier, un premier score sur AnTuTu de la version A2001 du flagship killer a émergé chez Gizmochina. Et il faisait froid dans le dos : 51 460 points, soit le moins bon score obtenu par un Snapdragon 810. Il était même comparé au score d’un OnePlus One sous Oxygen OS. Ce dernier atteignait les 51 011 points (l’un des rares scores d’un Snapdragon 801 au-dessus des 50 000 points). Difficile dans ces conditions d’être confiant, d’avoir envie de passer du One au 2 et, surtout, d’appeler l’A2001 le fhagship killer de 2016 (et même de 2015...).

AnTuTu A2001 AnTuTu A2001
A gauche, le OnePlus One face au OnePlus 2 A2001 ; à droite le second score du A2001

Aujourd’hui, un second benchmark a été diffusé par Gizmochina. Et le score obtenu par le smartphone est largement meilleur : 63 719 points. Il dépasse même le score du Mi Note Pro, ce qui montre qu’il existe une marge de progression. Comment le mobile a-t-il pu atteindre un tel score ? Plusieurs possibilités. Soit OnePlus a corrigé les limitations du Snapdragon 810 pour lui permettre, pendant un temps réduit, de monter en puissance. Soit les deux scores ont été atteints avec des profils énergétiques différents : le premier en mode éco, le second en mode performance. Soit, enfin, ce n’est pas la même version du benchmark qui a été utilisée...

Amélioration de la RAM et du big.LITTLE

Les différences entre les deux scores nous donnent quelques indices sur les principaux points d’amélioration. D'abord, les coeurs ne semblent pas avoir changé, ni le système d'exploitation (ligne 2). En revanche, l'activation des quad-core a été modifiée, ce qui explique l'augmentation du score sur la première ligne (multitâche) et les troisième et quatrième (calcul sur les nombres entiers et sur la virgule flottante), mais l'absence d'amélioration en single-core (lignes 5 et 6). La RAM semble avoir changé entre les deux versions (lignes 7 et 8). Les changements sur la RAM semblent avoir eu un effet positif sur le GPU qui progresse en 3D (ligne 10). Notez que d'autres changements sur des composants gravitant autour du chipset sont également susceptibles d'influer ce score.

Cependant, quelle que soit la raison, malgré cet excellent score, il ne parvient toujours pas à dépasser les 67 000 points du Galaxy S6, alors que son prédécesseur surclassait, sous KitKat, pratiquement tous les smartphones de 2014 (sauf le Nexus 6 sous Snapdragon 805). Difficile donc d’accorder le titre de flagship killer au OnePlus 2, que ce soit pour l’année 2016 ou 2015. La start-up chinoise ne regrettera-t-elle pas son manque de modestie ? Réponse dans moins d’une semaine, lors de la présentation officielle du smartphone.

  • OnePlus 2 - Testé

    OnePlus 2

    Un an et demi après le OnePlus One, la jeune start-up chinoise créée par Carl Pei revient sur le devant de la scène avec un successeur au flagship killer. Plus ambitieuse, moins brouillonne, la...

    Lire le test complet

    Avis LesMobiles.com :

    80%
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.