SFR RED 40 Go = 10

nVidia annonce la disponibilité française du Shield Android TV

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
nvidia

Six mois après la bataille et voyant débarquer quelques concurrents bien armés, nVidia se décide enfin à étendre la disponibilité de sa console présentée à la fin de l’hiver dernier. La Shield est proposée à partir de 200 euros.

Amusante coïncidence : quelques jours après l’annonce par Google du Pixel C, première tablette sous Tegra X1, nVidia, le créateur de ce chipset annonce la commercialisation française de sa console de jeu de salon, le Shield Android TV qui fonctionne également avec ce composant. Deux machines sous Tegra X1 en quelques jours, que de bonheur pour les joueurs sur Android (même si, rappelons-le, la Pixel C ne sera pas destinée principalement à ce type d’utilisateurs).

Tout ce qu'il faut pour le salon

La coïncidence est d’autant plus intéressante que ce boîtier a tout de même mis six mois à traverser l’Atlantique et être commercialisé en Europe. Six longs mois, certes, mais compte tenu de sa configuration, elle n’est absolument pas dépassée par les concurrentes qui ont surgi depuis, même la troisième génération de l’Apple TV. Pour rappel, vous retrouvez dans ce grand boîtier très stylisé (et très marqué « gamer ») un Tegra X1 (et son superbe GPU Maxwell doté de 256 coeurs), 3 Go de mémoire vive, 16 Go de stockage interne, et ce qu’il faut comme connexions à un tel équipement (HDMI, Ethernet gigabit, Bluetooth 4.1 pour la manette et la télécommande, WiFi ac MiMo, sortie son Surround 7.1, ports microUSB pour les manettes, un lecteur microSDXC, deux ports USB 3.0, un récepteur infrarouge pour les télécommandes universelles).

La Shield Android TV se veut autant être une console qu’un décodeur numérique. Elle affiche les jeux et les films en 4K, elle est compatible avec les applications de streaming YouTube, Netflix, myTF1 ou encore France TV. Les commandes vocales Google et le protocole Google Cast sont pris en charge, naturellement. Et côté jeu, vous avez le choix entre la ludothèque de titres Android sélectionnés par nVidia (Tegra Zone) ou le jeu en streaming depuis votre PC (fonction Gamestream) ou sur les serveurs de nVidia. Cette offre, auparavant appelée Grid et facturée 10 euros par mois, se nomme désormais GeForce Now. Elle compte une cinquantaine de titres renouvelés tous les mois.

Un décodeur vendu sans télécommande ?

Venons en au prix : bonne surprise, nVidia ne surfacture pas l’Europe, comme ont eu tendance à le faire les acteurs de la téléphonie mobile (notamment un Google aux pratiques plus que douteuses sur la question avec les Nexus 5X et 6P). La console est vendue 200 euros avec une manette. Si vous souhaitez y intégrer un disque dur de 500 Go, vous devrez débourser 100 euros de plus. Comptez également 60 euros pour une seconde manette, 35 euros pour le support vertical et 55 euros pour la télécommande.

Car la télécommande n’est pas livrée avec. C’est dommage pour un matériel qui se prétend être un décodeur TV... Mais il semble que les fabricants doivent choisir entre manette et télécommande. Chez Google, Amazon et Apple, le choix est totalement inversé, par exemple. Signe qu'ils positionnent le Nexus Player, le Fire TV et l'Apple TV comme un décodeur et non une console. Heureusement, la manette est capable de remplacer cet accessoire...

nvidia shield android tv

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer