image de couverture lesmobiles

À nouveau, Sony réfléchirait à arrêter la ligne Xperia

Par La Rédac LesMobiles - 08 octobre 2015 à 10:55
Sony n’a plus la cote dans la téléphonie. Et la deadline, celle où la mobilité montre qu’elle peut être rentable, approche à grands pas. Kazuo Hirai, le patron du groupe japonais l’a réaffirmé : si cela n’arrive pas, il adoptera des solutions alternatives.

Si des rumeurs et des retours préliminaires d’utilisateurs n’ont pas été tendres avec les produits Sony tout au long de l’année (que ce soit avec le Xperia Z4, le Xperia Z3+, le Xperia Z5 ou le Xperia Z5 Compact), le fait est que les produits Sony, une fois commercialisés, n’ont jamais vraiment failli. Le Xperia Z3+, testé dans nos colonnes, s’est avéré être l’un des meilleurs mobiles sous Snapdragon 810, aussi bien sur le design que sur les performances. Et cela devrait se vérifier également avec le Xperia Z5. Et pourtant, les ventes ne décollent pas. Une situation qui n’est pas franco-française, mais bien mondiale : depuis combien de temps Sony ne fait plus partie des 10 plus grandes marques de la téléphonie mobile internationale ?

A l'équilibre d'ici un an

En tout début d'année, Kazuo Hirai, le PDG de Sony, a affirmé qu’il n’hésiterait pas à sortir du marché de la téléphonie mobile si les résultats de sa branche ne sont pas à la hauteur. En clair, si elle est déficitaire sans espoir d’être à nouveau rentable, il prendra la même décision que celle prise avec les Vaio : il sortira du marché. Un point de vue qui n’a pas changé d’un iota en un an. À l’occasion d’une conférence de presse mercredi, Kazuo Hirai a réitéré ses propos devant quelques journalistes, dont le correspondant de Reuters à Tokyo. « Nous maintiendrons la filiale tant que celle-ci respectera l’objectif d’atteindre son équilibre financier d’ici l’année prochaine. Dans le cas contraire, nous n’écartons pas la possibilité d’envisager d’autres options ».

Sony Mobile est certainement l’une des plus grandes victimes de la guerre des prix qui agite la téléphonie mobile depuis l’émergence des acteurs chinois tels que Xiaomi, Huawei, ZTE et Lenovo. Auparavant cantonnés à l’entrée de gamme avec une image de marque déplorable, les fabricants de l’Empire du Milieu ont réussi à effacer leur notoriété low cost, promettant des produits premium à des prix défiants toute concurrence. Si Samsung et Apple conservent le leadership mondial, ils sont aujourd’hui les seuls parmi les marques historiques à être présents en permanence dans le Top 5. Sony n’en fait plus partie depuis longtemps.

Une restructuration qui suit son cours

Même si Kazuo Hirai garde espoir que la gamme Xperia pourrait redevenir rentable, notamment grâce à un plan de restructuration de toute la division (dans les produits, le positionnement et les équipes), les prévisions ne sont pas bonnes. Elles ont même été revues à la baisse durant l’été, passant d’une perte d’exploitation de 39 milliards de yens à 60 milliards de yens. Difficile d’y voir une activité à l’équilibre d’ici un an. Cependant, la restructuration suit son cours en interne, comme prévu selon les propos d’un porte-parole interrogé par l’agence de presse.

Sony Sony xperia

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image smartphones ultra premium
image Samsung Galaxy A53 5G