Apple réaliserait 94 % des profits du marché mondial des smartphones

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Selon un baromètre périodique de Canaccord Genuity, les bénéfices d’Apple atteignaient en septembre dernier, mois du lancement des iPhone 6S et 6S Plus, 94 % des bénéfices de tout le marché des smartphones. Le second, Samsung, se positionne à 11 %.

Les constructeurs de smartphones sont face à une situation très complexe. Ils sont nombreux. Ils vendent beaucoup de smartphones. Mais, face à Apple et Samsung, ils doivent se partager une part infime du gâteau en terme de valeur. Une part tellement infime qu’elle en devient parfois totalement négligeable (ou négative), notamment durant la période de lancement des nouveaux iPhone. En septembre dernier, mois de la commercialisation des iPhone 6S et 6S Plus, Apple s’est simplement accaparé plus de neuf dollars sur dix des bénéfices du marché mondial. Et le dernier dollars ? C’est chez Samsung qu’il va.

Deux entreprises bénéficiaires, les autres dans le rouge

Ces chiffres sont issus d’un baromètre réalisé par le cabinet d’étude Canaccord Genuity et cité par nos confrères d’Apple Insider. Plus précisément, ce document explique qu’Apple réalise 94 % des bénéfices de l’industrie et Samsung en réalise 11 %. Le plus incroyable, c’est qu’Apple génère 94 % des bénéfices du marché global avec 48 millions d’iPhone, soit 14,5 % du volume mondial. En comparaison, Samsung génère 10 fois moins de dollars de bénéfice, avec pratiquement le double de volume (81 millions d’unités). Les autres oscillent autour de 0 %, parfois du côté négatif, parfois du côté positif.

Les plus cartésiens d’entre vous se demandent certainement comment il est possible que les profits cumulés de Samsung et Apple dépassent les 100 %. La réponse est très simple : les bénéfices de l’industrie sont calculés à partir des résultats positifs, mais aussi négatifs des entreprises qui la composent. Quelles sont ces entreprises ? Apple, Samsung, Microsoft, BlackBerry, Lenovo (avec Motorola), Sony, LG et HTC. Dommage : Huawei, troisième acteur mondial, n’est pas inclus. Il est de notoriété publique que BlackBerry, Microsoft, LG, Sony et HTC ont perdu de l’argent en mobilité sur le troisième trimestre 2015 (donc en septembre). Et il ne serait pas étonnant que Lenovo ait également fait grise mine...

Un prix de vente moyen 3 fois plus élevé

Autre indicateur intéressant : le prix de vente moyen d’un iPhone est de 670 dollars sur le mois de septembre, avec 37 % de marge opérationnelle (ce n’est même pas de la marge brute), tandis que le prix de vente moyen d’un Galaxy est de 180 dollars. Selon l’analyste de Cannacord Genuity, les marques haut de gamme sont incapables de rivaliser avec Apple sur le segment premium (celui où les téléphones sont vendus plus de 400 dollars). Et ce serait la principale raison de leurs résultats négatifs.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.