Apple se lance dans la production de séries TV

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

À l’image de Netflix, HBO, Amazon et bientôt YouTube, Apple va produire des programmes originaux. La première série mettra en scène Dr Dre et s’appellera Vital Signs. Reste à savoir comment et où elle sera distribuée.

La bataille de la VOD devrait connaître de nouveaux entrants dès cette année, notamment outre-Atlantique. Si vous pensiez que Netflix, HBO et Amazon seraient les seuls à se partager le gâteau de la vidéo à la demande en streaming, c’était mal connaître Google et Apple. La première des deux firmes californiennes cherche actuellement à signer des contrats d’exclusivité avec des studios de production pour des contenus à venir sur YouTube Red. Le second travaille actuellement au développement d’une véritable offre qui passerait par la création de contenus originaux (à défaut de disposer de son propre Network). Et les premières informations sur ces contenus viennent de filtrer.

Apple TV
Ce petit boitier est le cheval de Troie d'Apple dans le streaming vidéo

Dr Dre en charge de produire des séries pour Apple ?

Selon un article publié par The Hollywood Reporter, Apple aurait financé une mini-série écrite, produite et jouée par Dr Dre. Pour rappel, le rappeur technophile est l’un des deux fondateurs de Beats Audio, racheté en 2014 par Apple. Si son compère Jimmi Iovine s’est chargé de la transformation de Beats Music en Apple Music, l’artiste ne semble pas être resté oisif. D’autant que les moyens mis sur la table semblent montrer l’intérêt d’Apple dans cet exercice. L’enjeu n’est donc pas anecdotique.

Pour la réalisation, le scénario et le casting, Dr Dre serait allé chercher plusieurs pointures des séries télévisées américaines. La fiction s’appellerait Vital Signs et l’histoire serait une version romancée de son autobiographie. Nous vous passerons les détails scabreux qui accompagnent cette fuite. Nous vous laissons jeter un oeil sur l’article original pour vous faire une idée de l’ambiance générale du programme dont le budget n’a pas été dévoilé.

Le quotidien hollywoodien affirme que l’ensemble de la série sera diffusé quels que soient les chiffres d’audience (rappelons que certaines chaînes déprogramment à la volée certaines séries si leur audience n’est pas satisfaisante). Évidemment, il s’agit là d’un premier programme et l’objectif ici est de faire un premier essai. Reste à savoir ce qu’Apple appellera un échec ou une victoire... D’autant que les résultats potentiels dépendront de la méthode de diffusion : iTunes, HBO Now, Apple Music, networks traditionnels, etc. Les choix sont multiples.

Un prélude au rapprochement avec Time Warner ?

Cette information est évidemment à ramener dans un cadre beaucoup plus vaste qui montre qu’Apple travaille actuellement à se renforcer dans le streaming vidéo, après avoir enfoncé la porte de son équivalent musical. Il y a quelques semaines, nous rapportions dans nos colonnes une rumeur du New York Post qui affirmait qu’Eddy Cue, vice-président d’Apple en charge du contenu, était commissionné pour étudier un rapprochement entre la firme de Cupertino et Time Warner.

Derrière Time Warner, nous retrouvons HBO, Time Magazine, Warner Bros, New Line Cinema, DC Comics, CNN, etc. Si cela se confirme, Apple disposerait de contenus pour aller avec les produits et en profiter et des services pour les commercialiser. Rappelons que l’Apple TV a été le premier décodeur numérique à être compatible HBO Now. Notez que certaines rumeurs évoquaient une nouvelle offre de VOD pour l’Apple TV dès le mois de mars 2015. Une offre qui incluait déjà des accords de distribution exclusifs (mais pas encore de production).

Vidéo à la demande : secteur en ébullition

Alors qu’Amazon, Netflix et HBO ont largement entamé leur bataille pour contrôler le marché de la vidéo en streaming, d’autres acteurs comme Apple pourraient les rejoindre cette année. Nous pensons à Spotify, qui a lancé son service audiovisuel appelé Shows. Nous pensons à YouTube qui devrait débarquer avec sa brochette d’émissions réalisées avec les Youtubers, mais de façon professionnelle. Cependant, ce paysage pourrait largement changer en fonction de l’agressivité d’Apple, à l’image de la musique en streaming (quand la firme est passée de l’inutile iTunes Radio au bulldozer Apple Music).

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer