Miitomo : la première application mobile de Nintendo est un carton ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
nintendo

Au tout début du mois d’avril, Miitomo, la première application mobile de Nintendo, est arrivée en France. Deux semaines plus tard, le premier bilan est excellent pour la firme nippone. C’est à se demander pourquoi elle a mis si longtemps à y venir...

Nintendo est une entreprise qui se demande encore si son modèle économique traditionnelle, vendre des consoles et les jeux qui vont avec, n’est pas en train d’évoluer. Car le jeu mobile est aujourd’hui aussi populaire que le jeu sur console ou PC, et le potentiel de développement est certainement plus élevé pour des rendements largement meilleurs (imaginez la différence de budget entre le dernier Mario sur Wii U et Miitomo). Il faut dire que Nintendo a toujours eu des difficultés à accepter les changements technologiques.

La firme de Kyoto était la dernière à supporter le format cartouche (Nintendo 64) quand ses adversaires (Sega et Sony) étaient déjà sur CD. Elle était la dernière à accepter de vendre des jeux dématérialisés. Elle était la dernière à proposer une console HD. Elle était la dernière à inclure dans son modèle économique les DLC, les succès, les productions pour les joueurs adultes et les outils de communication. Et elle a été la dernière à avouer que la téléphonie est un relais de croissance économique.

Un succès foudroyant

Mais elle semble s’en rendre compte, car sa première application, Miitomo, semble connaître un succès foudroyant. Sortie mi-mars au Japon, fin mars aux États-Unis et tout début avril en Europe, Miitomo génère des centaines de milliers de téléchargements chaque semaine. 1 million d’installations au Japon en moins de 3 jours et 2,6 millions rien que la première semaine d’exploitation mondiale, avec une moyenne de 370 000 téléchargements par jour (les deux tiers sur iOS). SurveyMonkey, le spécialiste de la business intelligence autour des applications, estime que Miitomo compte désormais 4 millions d’utilisateurs uniques par mois. 1 million d’entre eux revient chaque jour.

Miitomo
Infographie de SurveyMonkey sur Miitomo

Et ce n’est pas fini. L’application serait ouverte en moyenne entre 2 et 3 fois par jour pour des sessions qui durent de 7 à 8 minutes. Des chiffres qui nous rappellent les scores réalisés par Wechat, Kakao Talk et Line, les trois applications de messagerie instantanée les plus rentables selon une étude publiée l’année dernière. Et côté rentabilité, Miitomo n’est pas à plaindre : l’application réaliserait 280 000 dollars de revenus par semaine (40 000 dollars par jour en moyenne), soit plus d’un million de dollars par mois. 80 % de ce montant provient des utilisateurs iOS, comme toujours.

L'engouement continuera-t-il ?

Si le revenu quotidien moyen par utilisateur est moins bon que certains jeux sociaux très connus (comme Clash Royale ou Candy Crush Saga, par exemple), Miitomo s’avère être particulièrement performante quand elle est comparée à des applications qui commencent à peine leur activité. Cela montre le potentiel de Nintendo sur le jeu mobile. Et nous ne pouvons nous empêcher de nous demander : « pourquoi Nintendo a mis autant de temps à s’en rendre compte ? » Reste évidemment à savoir si l’engouement continuera. Réponse dans les prochains mois.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.