Le Chinois Tencent s’offre Clash of Clans

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
clash royale

Le géant chinois de l’Internet, Tencent, vient d’acquérir le studio finlandais Supercell. Ce dernier est mondialement connu pour avoir créé Clash of Clans. Le montant du rachat dépasse les 8 milliards de dollars.

Si nous devions citer quatre grands studios de développement de jeux vidéo majoritairement dédiés aux mobiles, la liste comprendrait Gameloft, Rovio (Angry Birds), King Digital (Candy Crush) et Supercell. Ce dernier, d’origine finlandaise est le créateur de Hay Day, Boom Beach et surtout de Clash of Clans, le hit international, ainsi que de son spin off, Clash Royale. Créé en 2010, Supercell est basé à Helsinki, l’un des berceaux de la téléphonie mobile mondiale, et compte quelques bureaux aux États-Unis, au Japon, en Corée et en Chine. La Chine qui va certainement prendre une place particulièrement importante dans son développement puisque la société vient justement d’être rachetée par l’un des plus grands consortiums locaux : Tencent.

Clash Royale
Clash Royale, le dernier jeu de Supercell

Valorisé plus de 10 milliards de dollars

Le rachat de Supercell est une gigantesque opération financière, puisque le studio de développement est valorisé 10,4 milliards de dollars et que Tencent en acquiert 84 % du capital, le reste restant entre les mains des employés. Dans le communiqué de presse officiel, les deux partenaires indiquent que la direction générale de Supercell restera basée à Helsinki et que la société continuera son activité telle qu’elle le fait aujourd’hui. Nous ne doutons pas que Tencent trouvera les arguments pour amener son nouveau studio interne à multiplier les initiatives en direction du public chinois. De même, Supercell apprendra certainement comment monétiser ses produits freemium, son nouveau propriétaire étant un expert de cet exercice.

C’est la seconde fois que Tencent entre au capital d’un expert du jeu sur mobile. La première cible de choix de Ma Hua Teng, son patron, était Glu Mobile, un studio californien dont la stratégie est basée essentiellement sur des licences (Kim Kardashian, L’Age de Glace, Transformers, Britney Spears, etc.). Le groupe en possède 15 %, une part qui lui a couté, l’année dernière, 126 millions de dollars. Ce qui valorisait l’entreprise autour du milliard de dollars. Pour Supercell, le groupe chinois n’a donc pas hésité à ajouter un zéro de plus, Clash of Clans étant un succès qui ne faiblit pas.

Un nouveau pas dans la conquête de l'Ouest ?

Le nom Tencent vous dit certainement quelque chose. Il s’agit (entre autre) du propriétaire de la messagerie instantanée WeChat, laquelle est utilisée quotidiennement par 570 millions de personnes dans le monde. Ce qui en fait la troisième messagerie mondiale, derrière WhatsApp et Facebook Messenger. Elle est aussi celle qui gagne le plus d’argent chaque mois par utilisateur avec 7 dollars, contre 0,06 dollar pour WhatsApp. Un succès commercial qui a contribué aux excellents résultats 2015 du groupe, lesquels seront encore plus forts cette année grâce au lancement d’un service de paiement par messagerie, WeChatPay.

En novembre dernier, nous avons relayé un portrait de WeChat réalisé par nos confrères de TechCrunch. Un excellent papier expliquant comment WeChat parvient à monétiser son audience grâce à des services payants. Dans cet article, nous nous posions une question : l’occident est-il le prochain relai de croissance de Tencent ? Il semble qu’une partie de la réponse se révèle aujourd’hui.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer