Nubia, la marque alternative de ZTE, officialise le Z11 Mini S

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
nubia

Le rendez-vous était fixé : la branche Nubia de ZTE devait dévoiler un nouveau smartphone. Comme le voulaient les rumeurs et les fuites, il s’agit bien du Z11 Mini S, version améliorée du Z11 Mini. Nos pronostics ont-ils été bons ? Réponse.

Alors qu’un nouvel Axon pourrait faire son apparition dans les prochaines semaines, une autre branche de ZTE, Nubia, vient d’organiser, comme prévu, une conférence de presse pour présenter un smartphone. Première étape d’une semaine riche en nouveautés en provenance de l’Empire du Milieu, la conférence de Nubia a été l’occasion de découvrir un terminal qui a fait l’objet de plusieurs rumeurs en octobre, notamment la semaine dernière : le Nubia Z11 Mini S, version améliorée du Z11 Mini présenté en avril dernier. Cependant, il ne s’agit pas simplement d’un refresh pour faire patienter les consommateurs jusqu’à l’arrivée de la prochaine génération de Nubia.

Ecran plus grand, nouveau chipset...

En effet, la fiche technique du Z11 Mini S est bien plus ambitieuse qu’elle n’y parait. Cela commence avec un écran Full HD de 5,2 pouces, soit 0,2 pouce de mieux que le Z11 Mini originel. La résolution passe donc de 441 à 424 pixels par pouce, ce qui reste négligeable. La colorimétrie de l’écran aurait été améliorée pour atteindre les 85 % de la gamme NTSC. Le contraste atteint 1500:1. La luminosité maximale est de 450 nits. Le verre protection est toujours surélevé (2.5D). Le châssis est également très différent, puisque le dos en verre 2.5D est remplacé par une coque en aluminium dont les séparations pour les antennes suivent le contour du mobile, comme sur l’iPhone 7. Le lecteur d’empreinte et le capteur photo restent à la même place.

Nubia Z11 Mini S

Passons à l’intérieur : le coeur de la plate-forme repose toujours sur l’offre milieu de gamme économique de Qualcomm. Le Snapdragon 617 est remplacé par le Snapdragon 625, gravé en 14 nm, cadencé à 2 GHz et équipé d’un Adreno 506 pour la partie graphique et de 4 Go de mémoire vive. Pour le stockage interne, deux options possibles : 64 Go ou 128 Go. À chaque fois, il est possible d’étendre cet espace avec une carte microSD de 200 Go maximum. La batterie offre une capacité de 3000 mAh, soit 7 % de plus que le Z11 Mini. Le smartphone est compatible LTE catégorie 6,  VoLTE, dual SIM, WiFi ac dual band, Bluetooth 4.1, NFC, radio FM, USB Type-C et GPS (Glonass ou Beidou).

... et nouveaux capteurs photos

Côté photo, là aussi, de nombreuses améliorations. Le capteur principal est un Sony Exmor IMX318 de 23 mégapixels avec autofocus à détection de phase et objectif à 6 éléments ouvrant à f/2.0. Le capteur est protégé par du saphir synthétique. ZTE a donc choisi ici d’augmenter la finesse des photos. Espérons que cela n’aura pas d’incidence sur la luminosité. À l’avant, le Z11 Mini S dispose d’une webcam basée sur un capteur Sony IMX258 de 13 mégapixels avec autofocus à détection de phase et objectif grand-angle à 5 éléments ouvrant à f/2.2. En comparaison, le Z11 Mini originel compte sur deux capteurs de 16 et 8 mégapixels respectivement.

L’ensemble est animé par Nubia UI 4 (sur une base Android 6.0.1 Marshmallow) et intégré dans un châssis de 7,6 mm d’épaisseur (soit 0,4 mm de moins que le Z11 Mini) pour un poids de 158 grammes (soit 20 grammes de plus). La différence tient certainement aux matériaux qui ont servi à créer la coque. Le Z11 Mini S est proposé en trois coloris : doré, taupe et noir (avec des bordures et un logo jaunes). Le Z11 Mini S est déjà en précommande et sera commercialisé le 25 septembre prochain. La version 64 Go est proposée à 1499 yuans, soit 200 euros, et la version 128 Go à 1899 yuans, soit 260 euros.

Un positionnement étonnant

La semaine dernière, en l’absence de vrais détails techniques, nous avons émis une hypothèse quant à la configuration du Z11 Mini S. Si nous avons bien deviné la nature du chipset et la taille de l’écran, nous ne pensions pas que Nubia serait assez ambitieux pour changer également l’équipement photographique et l’ensemble du châssis. Un parti pris intéressant, mais également étonnant. Car cette version S aurait très bien pu appartenir à la prochaine génération de Nubia, et non à l’actuelle.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.