SFR RED 60 Go = 15

LG Mobile dévoile sa stratégie pour redresser ses comptes

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
lg

Cho Sung-jin, l'un des vice-présidents de LG, était présent au CES 2018 à Las Vegas. Lors d’un point presse, il a présenté sa stratégie pour redonner un souffle nouveau à son activité, déficitaire depuis presque trois ans.

Depuis 11 trimestres consécutifs, soit pratiquement trois ans, LG Mobile ne gagne pas d’argent. Une situation délicate pour la firme coréenne, ancien membre du Top 5 mondial, qui ne parvient pas, dans les conditions actuelles du marché mondial à redonner du souffle à sa gamme de terminaux, malgré de très bonnes idées, un catalogue large et qualitatif et beaucoup d’ambition comme le montre le V30. Une situation similaire à celle de HTC, actuellement, ou celle de Sony, il y a moins de deux ans.

LG G6
LG G6

L'innovation ne fait pas toujours vendre

Il ne fait aucun doute qu’avec le G4, le G5 et le G6, LG n’est pas restée inactive, prenant même quelques risques, notamment avec le G5. Rappelons que LG est l’une des seules à avoir adopté un matériau pour la coque qui se répare seul en cas de rayure, à proposer des écrans incurvés avec le G Flex, le G Flex 2 et le G4, ou encore à tenter l’aventure de la téléphonie modulaire avec le G5. Au global, toutes ces initiatives lui ont servi à construire son image, mais pas son succès commercial.

Que faire pour redresser la barre et inverser cette tendance ? Cho Sung-jin, vice-président de LG Electronics, était présent cette semaine à Las Vegas à l’occasion du CES 2018. Il a organisé mercredi une conférence de presse à laquelle nos confrères du Korea Herald ont participé et durant laquelle le patron s’est prêté au jeu des questions-réponses.

Laisser le temps au temps

L’un des sujets était évidemment la date d’officialisation ou de commercialisation du successeur du G6 (dont le nom commercial pourrait encore changer selon les rumeurs). À cela, Cho Sung-jin a offert une réponse évasive, affirmant que de nouveaux terminaux seront proposés quand la firme estimera que ce sera nécessaire et pas nécessairement quand la concurrence le fait. Sous-entendu : LG ne suit pas Samsung à la trace !

Et c’est, semble-t-il, le nouveau mot d’ordre de la stratégie de LG, certainement imaginé par le nouveau patron de la division mobile, Hwang Jeong-hwan : ne plus faire la course avec les autres, mais opter pour un renouvellement plus mesuré, en profitant au maximum des plates-formes. Le vice-président explique par exemple qu’un même modèle connaitra différentes déclinaisons et variantes afin de capitaliser plus longtemps sur une même plate-forme (sans pour autant qu’il y ait moins de références, un peu comme chez Asus).

En réduisant le nombre de plates-formes (puisque chacune est exploitée plus longtemps), LG réduit aussi les coûts en terme de développement, et peut négocier à la baisse le prix des composants. Reste un problème de taille : réussir à faire remonter les ventes de mobiles ! 

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer