Apple présente deux nouveaux iPad Pro de 11 et 12,9 pouces

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Comme prévu, Apple a tenu aujourd’hui une conférence de presse pour présenter de nouveaux produits. Pas de smartphone bien entendu, mais des ordinateurs et des tablettes. Deux nouveaux iPad font ainsi leur entrée. Et il y a bien des choses à raconter sur ces nouvelles ardoises…

Il y a quelques semaines, Apple a envoyé une invitation pour un évènement qui a eu lieu aujourd’hui. Au programme : tout ce qui vous a manqué (ou presque) à la keynote de septembre. Un Mac Mini. Un MacBook Air. Mais ce qui nous intéresse surtout, c’est la gamme iPad avec deux nouveaux modèles « Pro », avec écran 11 pouces (pour remplacer le modèle 10,5 pouces) et 12,9 pouces, qui suivent l’iPad milieu de gamme du printemps (celui qui est compatible Apple Pencil).

Enfin un peu de magie chez Apple

Et autant le dire tout de suite, ce sont les meilleurs produits qui évoquent le mieux la « magie » que nous ressentions lors des keynotes d’Apple il y a quelques années. Ce sont de vrais concentrés de bonnes idées. Que ce soit sur l’ergonomie, le design, les technologies, la prise en main. Quelques dizaines de minutes de pur émerveillement. Un simple exemple : les bordures des tablettes sont droites et non plus biseautées. Elles intègrent toutes des aimants (il y en a 102 en tout) qui servent à attacher les accessoires, comme le Smart Keyboard, mais surtout l’Apple Pencil qui, quand il est attaché, se recharge en même temps. Ça, c’est top... même si c'est vrai que Samsung fait de même avec le stylet du Galaxy Note 9.

Apple iPad Pro (2018)
iPad Pro avec Apple Pencil

Des petites innovations telles que celles-ci, il y en a plusieurs. Par exemple, les tablettes sont désormais plus minces (5.9 mm) et plus petites pour une taille d’écran équivalente ou plus grande. Pour cela, les bordures ont été amincies et, comme cela était suggéré précédemment, le bouton Touch ID a été supprimé pour être remplacé par Face ID. Autre changement très important, Apple abandonne ici le port Lightning propriétaire pour intégrer un port USB type-c standard. Un changement énorme qui aura des conséquences sur les accessoiristes.

Un chipset octo-core A12X Bionic

Troisième changement important : le chispset. Comme toujours avec les iPad Pro, Apple offre à ces deux ardoises une version survitaminée du déjà très puissant A12 Bionic. Il s’agir du A12X Bionic, un chipset gravé en 7 nm et disposant de huit coeurs applicatifs (contre 6 pour les iPhone). Un GPU septa-core est toujours présent, ainsi que les coprocesseurs neuronaux. La quantité de RAM n’est pas encore officielle, ainsi que la capacité des batteries. Nous en saurons davantage dans quelques jours à n’en pas douter. Et le stockage part de 64 Go et monte jusqu’à… 1 To !

Apple iPad Pro (2018)
Les deux tailles d'iPad Pro pour 2018

Les écrans quant à eux sont très similaires à ceux de l’iPhone Xr. Ce sont des dalles IPS améliorées appelées Liquid Retina Display dont la définition est située entre le Full HD et le Quad HD, pour une résolution de 265 pixels par pouce dans les deux cas. Nous retrouvons la panoplie classique de l’équipement d’un iPad Pro, hérité des modèles de 2017 : WiFi ac, Bluetooth 5.0, quatre haut-parleurs (lesquels sont ici plus larges), capteur photo 12 mégapixels avec objectif ouvrant à f/1.8, webcam 7 mégapixels, connexion LTE et capteur GPS en option. Le tout fonctionne évidemment sur iOS 12 (et sera même livré avec iOS 12.1 précisément) avec une nouvelle gestuelle compensant l’absence de Touch ID.

Le prix d'un (bon) ordinateur portable

Alors, à quels prix sont proposées les nouvelles ardoises d’Apple ? Eh bien, l’innovation coûte cher chez Apple, comme toujours, avec une inflation des prix qui atteint des sommets. À tel point que certains modèles d’iPad Pro (même en 11 pouces) sont plus cher que le MacBook Air. L’iPad Pro 11 pouces démarre à 899 euros (contre 739 euros pour l’iPad Pro 10.5 de 2017) et l’iPad Pro 12.9 démarre à 1119 euros (contre 909 euros pour l’iPad 12.9 de 2017).

Apple iPad Pro (2018)
Le port USB type-C sert aussi à brancher un écran

Comptez 170 euros pour passer de 64 Go à 256 Go de stockage, 120 euros pour passer de 256 Go à 512 Go de stockage et... 440 euros pour passer de 512 Go à 1 To de stockage. Ce dernier palier est (trop?) prohibitif ! Ajoutez aussi 170 euros pour la connectivité 4G (là aussi, c’est très cher payé). Heureusement, l’iPad 9.7 existe aussi. Et il démarre à moins de 400 euros... Les deux tablettes arriveront le 7 novembre sur les étals et dès aujourd'hui en précommande.

Des Mac renouvelés également

Citons enfin les deux autres produits présentés aujourd’hui. D’abord, un nouveau MacBook Air avec écran Retina Display, trois ports Thunderbolt, trackpad compatible Force Touch et nouvelle plate-forme Intel Core i5 dual-core. Le prix démarre à 1000 euros environ et peut monter jusqu’à 3000 euros environ selon les configurations. Ensuite un nouveau Mac Mini, quatre ans après le précédent. Connectivité complète, plate-forme Intel Core i3, i5 ou i7 selon les budgets et toujours un tout petit encombrement. Les prix démarrent à 899 euros et montent, au maximum, à 5000 euros (sans compter les logiciels supplémentaires).

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.