SFR RED 40 Go = 10

Un smartphone Xiaomi sous Android Go obtient sa certification

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
xiaomi

Contrairement à Nokia, Samsung ou TCL, Xiaomi n’a jamais vraiment montré d’intérêt pour Android Go. Et pourtant, un modèle de la marque chinoise fonctionnant sur cette version d’Android, a été certifié dans plusieurs pays.

En 2018, nous avons vécu plusieurs grandes tendances de la téléphonie mobile. La généralisation des écrans avec encoche. L’arrivée des premiers modèles borderless sans encoche. L’arrivée des blocs photo avec trois ou quatre capteurs pour une variété d’usages digne des compacts experts. La généralisation du verre minéral en milieu et haut de gamme. Les téléphones pour les gamers (avec des châssis et des accessoires étudiés pour leurs besoins). L’augmentation drastique du nombre de chipsets intégrant un coprocesseur neural. Et bien sûr l’arrivée d’Android Go au Mobile World Congress 2018.

Xiaomi Redmi 6
Le premier Android Go de Xiaomi pourrait ressembler au Redmi 6 (ci-dessus)

Une version d'Android qui fait encore débat

Android Go est un sujet sensible. (car Android Go implique la suppression de toute surcouche et donc de toute personnalisation par le constructeur). Et le concernant, les marques se sont réparties en trois groupes. Les « early adopters », comme Nokia, TCL, Wiko et toute la clique des fabricants indiens (Micromax, Intex, Lava, etc.) qui ont tous présenté des modèles au MWC 2018 ou quelques semaines après.

Second groupe : les opportunistes, comme Asus, MotorolaSamsung, Huawei ou Archos, qui ont attendu de voir comment la mayonnaise prend avant d’y lancer un mobile (ou deux dans le cas de Samsung). Pour voir. Le dernier ensemble regroupe a ceux qui montrent peu ou prou d’intérêt concret. Dans cette rubrique, nous y mettons Meizu qui, malgré des déclarations positives, n’a jamais présenté de modèle Android Go.

Xiaomi bientôt membre du programme Android Go ?

Jusqu’à présent, Xiaomi faisait plutôt partie de la troisième catégorie. Pas une seule déclaration ne laissait entendre que Lei Jun considérait un instant qu’un Redmi embarquerait Android Go. Et pourtant, c’est bien un smartphone Xiaomi qui a été croisé successivement chez trois organismes de certification, comme le rapporte le site Nashville Chatter Class. Ce mobile est identifié par son numéro de série M1903C3GG. Il a reçu sa certification en Russie, à Singapour et aux États-Unis (où Xiaomi s’est très récemment lancé en téléphonie).

Selon les informations révélées par ces certifications, le Redmi sous Android Go embarquerait deux ports SIM, 1 Go de mémoire vive, un modem Bluetooth 4.2 et un modem WiFi n 2,4 GHz. Les dimensions du produit laissent entendre que son écran serait inférieur à 6 pouces. La version d’Android préinstallée est Android 9.0 Pie Go Edition. Si nous regardons le catalogue de la marque, ce Redmi sous Android Go pourrait ressembler à une version allégée du Redmi 6A, voire de son successeur puisque les Redmi sont renouvelées pratiquement tous les semestres. D’ailleurs les prochains Redmi ne devraient pas tarder à être annoncés…

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer