Oppo dépose un brevet pour cacher le trou d’un écran pour la webcam

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
oppo

Les trous des écrans pour les webcams, tels que ceux des Honor View 20 et Galaxy A8s, subiront-ils le même désamour que les encoches ? Pour s’en prémunir si jamais cela arrivait, Oppo a déposé des brevets pour les masquer grâce à l’interface.

Il y a un an et demi, le monde contemplait l’arrivée des premiers terminaux dotés d’écran avec des encoches. Le premier à avoir été officialisé avec un tel équipement est le PH-1 d’Essential Products, la start-up d’Andy Rubin. Mais celui qui a donné le coup d’envoi de cette mode n’est autre que l’iPhone X d’Apple. Dès lors, les smartphones avec écran à encoche se sont multipliés, que ce soit sur le haut de gamme ou sur l’entrée de gamme.

Une mode qui n'a pas toujours été bien appréciée

Et rares sont les marques qui n’ont pas succombé dès le début 2018. Et plus rares encore sont celles qui résistent encore en ce début d’année 2019. Les irréductibles sont Sony, HTC ou encore BlackBerry. Même Samsung y est passé avec le Galaxy M10 et le Galaxy M20. Une adoption si massive que les consommateurs ont rapidement exprimé sur les réseaux sociaux des messages de rejet vis-à-vis de cette mode.

Galaxy A8s
Galaxy A8s de Samsung, premier téléphone avec un trou dans l'écran pour la webcam

Or, certains fabricants avaient déjà pris la décision d’en faire un argument commercial pour leurs flagships, à l’image de LG. Ces marques ont alors développé une fonction qui cache l’encoche en noircissant les « oreilles » qui flanquent les encoches et en déportant les notifications sur la ligne en dessous. Le premier à avoir fait cela est LG. La marque coréenne a été suivie par une bonne partie de la concurrence, sauf Apple. Ainsi, tout le monde pouvait être plus ou moins satisfait.

Bis repetita ?

Pourquoi racontons-nous ici cette histoire ? Parce que l’histoire pourrait bien se répéter cette année avec les trous dans les écrans qui hébergent les webcams. En effet, il semble de plus en plus évident que les écrans, en 2019, seront équipés d’encoches, mais aussi de trous. Une mode dont Apple, une fois n’est pas coutume, n’est pas l’origine, puisque c’est Samsung qui en est l’heureux précurseur avec le Galaxy A8s. La firme a rapidement été suivie par Huawei et Honor. Et ce n’est qu’un début puisque Motorola, Nokia, Oppo, Hisense, Xiaomi, ZTE devraient les rejoindre rapidement.

brevet Oppo brevet Oppo brevet Oppo

Et l’un d’entre eux a d’ores et déjà développé sa parade si le public n’aime pas cette nouvelle caractéristique physique. Il s’agit d’Oppo qui a déposé plusieurs brevets logiciels auprès de l’agence internationale de la propriété intellectuelle (WIPO). Les visuels ci-dessus proviennent de ces deux brevets. À gauche et au centre, vous pouvez voir que le trou de l’écran est subtilement intégré à l’icône de l’application photographique. À droite, le trou reste évidemment à sa place quand l’icône n’est pas dessus. L’idée est de faire oublier à l’utilisateur que le trou est présent.

Effet placebo

Ce n’est évidemment qu’un placebo. Car, en réalité, si  vous lancez une application (comme une vidéo), le trou sera bien visible, et si vous changez de disposition les icônes, le trou réapparaitra dans l’interface. Cependant, il serait intéressant de savoir s’il est possible de placer à cet endroit n’importe quelle icône et si Oppo a envisagé de redessiner toutes les icônes du système pour s’adapter à cet emplacement afin que le trou soit masqué en permanence dans l’interface Android.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer