SFR RED 40 Go = 10

LG arrêterait de produire ses smartphones en Corée

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
lg

Dans le but de continuer à baisser les coûts de fonctionnement de sa division mobile, LG pourrait arrêter de produire des smartphones dans ses usines coréennes où les flagships sont pris en charge. Les volumes seraient confiés à ses usines situées au Vietnam.

Vendre plus de téléphones n’est pas le seul moyen pour diminuer les pertes de LG Mobile. La firme coréenne souhaite parallèlement réduire l’argent qu’elle dépense pour le fonctionnement de cette activité. Si les équipes de LG Mobile ont largement contribué à la réduction des dépenses en subissant des plans sociaux (qui ont touché de nombreux pays et non pas uniquement la Corée du Sud), les efforts à fournir ne sont pas encore terminés. Car LG Mobile est encore déficitaire.

Externalisation des flagships

LG aurait donc décidé de réduire les dépenses liées à la fabrication des téléphones. Selon une information dévoilée par l’agence de presse coréenne Yonhap News et relayée par Reuters, LG pourrait arrêter les lignes de production de sa division mobile située en Corée. Le but n’est pas forcément de baisser les volumes, mais simplement de les réallouer à des usines où les coûts de main-d’œuvre sont moins élevés. Yonhap News évoque notamment le Vietnam.

LG G8 ThinQ
Le G8 ThinQ de LG au MWC 2019

Aujourd’hui, LG Mobile construit entre 10 % et 20 % de son volume global de smartphones dans son pays. L’usine coréenne est principalement consacrée aux modèles haut de gamme, comme le G8 ThinQ, le G8s ThinQ ou le V50 ThinQ, les trois flagships que la firme a dévoilés au Mobile World Congress. Les autres gammes de téléphones sont, en très grande majorité (voire entièrement), produites dans des pays où la main d’œuvre est moins chère : Vietnam, Chine, Brésil et Inde. C’est d’ailleurs certainement dans ce dernier pays que LG produit les téléphones destinés au marché indien, afin d’éviter, comme la concurrence, les taxes sur les produits d’importation.

En attendant la 5G

LG est l’une de ces marques, comme HTC ou Sony, qui ne parviennent plus à rentabiliser leur activité en téléphonie mobile. La très faible croissance du marché mondial (voire le recul, comme en 2018), associée à une concurrence forte des marques chinoises (Huawei, Xiaomi, Oppo), amène ces anciens fleurons à réduire les coûts partout où il est possible de le faire, allant jusqu’à abandonner certains marchés. Reuters rappelle que LG Mobile n’a pas réalisé de bénéfice en sept trimestres consécutifs.

Rappelons également qu'en France, la direction locale a décidé de ne plus pousser temporairement les smartphones jusqu'à un retour favorables des conditions de marché (concrètement jusqu'à l'arrivée de la 5G dans l'Hexagone). Cela sous-entend que les distributeurs devront, proactivement, s'adresser à LG France s'ils souhaitent placer les terminaux de la firme sur leurs étals (ce que, à notre avis, personne ne fera compte tenu de l'offre pléthorique de la concurrence).

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer