Le premier produit doté de Huawei HongMeng OS ne serait pas un mobile !

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
huawei

Officiellement, Huawei développe un OS alternatif basé sur Android : HongMeng. Il se murmurait, en pleine affaire de l’embargo américain, que les premiers produits arriveraient cette année. Une nouvelle fuite le reconfirme. Mais pas sous la forme la plus attendue.

LG et Samsung ont un point commun (hormis le fait d’être d’origine coréenne). Ce sont deux sociétés qui possèdent et développent leur propre système d’exploitation. Chez Samsung, il s’appelle Tizen. Chez LG, c’est WebOS, un système développé par Palm et racheté à HP (la maison-mère de Palm). Les deux sociétés asiatiques ont pris la même décision concernant leur OS : même s’il pourrait animer un mobile, il fera d’abord ses preuves dans des télévisions où Android TV est clairement moins incontournable que son cousin de la téléphonie.

La stratégie Tizen chez Huawei ?

Tizen est depuis plus largement utilisé que dans des téléviseurs (appareil photo, montre connectée et même téléphone portable), tandis que WebOS est devenu la pierre angulaire de la stratégie domotique de LG. Et il semble que cette même stratégie soit en développement chez Huawei. Selon un article publié par l’agence de presse économique chinoise Yicai, dont la source serait interne, la firme pourrait intégrer son propre OS dans un téléviseur connecté qui sera présenté par sa marque alternative Honor.

Honor A55 Smart TV
Honor A55, première télévision connectée de Honor sortie en 2014

Pour rappel, Huawei développe son propre système d’exploitation, lequel est basé sur le cœur d’Android et dont le nom est HongMeng. Des rumeurs, des indiscrétions et quelques petites allusions officielles évoquent le sujet, lequel a pris une grande importance ces derniers mois, depuis que Huawei fait l’objet d’un embargo sur les technologies d’origine américaine (embargo qui sera partiellement levé). Des technologies qui incluaient notamment l’accès à Android et ses services.

A venir dès cet été...

Il se murmurait alors que Huawei pourrait remplacer Android par HongMeng. Interrogé sur le sujet, Richard Yu a confirmé l’existence de HongMeng en juin à la presse et a indiqué qu’il sera prêt à montrer un produit cet automne. Sans préciser de quoi il s’agirait.

La crise devrait passer, puisque Huawei pourra bientôt renouer avec ses fournisseurs américains. Mais l’argent dépensé depuis 2012 (date de lancement du projet), ne serait pas perdu, bien au contraire. Car un premier produit arriverait bien. Il ne s’agirait pas d’un smartphone, mais d’une télévision connectée. Un produit qui n’aura pas besoin des services Google et dont Huawei pourrait décider de son évolution.

... dans une télévision signée Honor !

Et justement, Georges Zhao, patron de la marque Honor chez Huawei, a indiqué cette semaine à la presse chinoise qu’une télévision connectée serait dévoilée au début du mois d’août. Coïncidence étonnante (ou pas ?). Une télévision qui s’appellerait selon l’agence de presse chinoise Honor Smart Screen. Le dirigeant n’a pas confirmé que HongMeng animerait son interface. Mais cela semble être maintenant un secret de polichinelle. Reste à savoir si cette première apparition sera le début d’une expansion vers des écrans plus petits.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer