ARM présente le GPU Mali-G57 et une gamme de processeurs neuraux

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
arm

Un an et demi après le Mali-G52, ARM Holding dévoile un nouveau GPU milieu de gamme. Il s’appelle Mali-G57. Il accompagne ce lancement d’une nouvelle famille de processeurs dédiés à l’intelligence artificielle. Cette gamme s’appelle Ethos.

Vous connaissez les Cortex et les Mali d’ARM Holding. Vous connaitrez désormais les Ethos. Ce sont de nouveaux designs de processeurs développés par la firme britannique. Les trois premiers modèles ont été officialisés hier : Ethos-N37, Ethos-N57 et Ethos N77. Et ce sont des coprocesseurs neuraux, c’est-à-dire des unités de calcul calibrées pour l’intelligence artificielle et les interactions conditionnelles. Ils sont basés sur le projet Trillium annoncé par ARM en 2018.

ARM

Les coprocesseurs neuraux existent déjà. Nous en avons croisé aussi bien chez Samsung (Exynos 9825 ou 980 par exemple), Apple (A12 Bionic et A13 Bionic), MediaTek (Helio G90 et G90T) ou Huawei (Kirn 980 et Kirin 990). Cependant, tous les coprocesseurs développés par ces firmes sont customisés. ARM souhaite créer une architecture standardisée (acceptant bien sûr quelques modifications pour la différenciation). D’où l’intérêt de la gamme Ethos.

De l'intelligence artificielle pour tous

La différence entre les trois modèles est évidemment une question de puissance de calcul. Chaque Ethos comprend entre quatre et seize unités de calcul (comme dans les GPU Mali) épaulées par une quantité variable de mémoire vive dédiée (entre 512 Mo et 4 Go). L’Ethos-N37, destiné aux caméras en réseau, aux smartphones entrée de gamme et aux télévisions connectées, compte quatre unités de calcul et 512 Mo de RAM.

L’Ethos N-57 compte 512 Mo de RAM également et huit unités de calcul. Il sera intégré dans les smartphones milieu de gamme et les systèmes domotiques centralisés. L’Ethos-77 trouvera sa place dans les flagships, les appareils photo et les systèmes de réalité virtuelle. Il intègre entre 1 et 4 Go de RAM et seize unités de calcul. Les premiers appareils équipés ne sont pas attendus avant la fin de l’année prochaine.

Un nouveau GPU pour les segments low cost

ARM Holding n’a pas présenté que des coprocesseurs neuraux. La firme britannique a également levé le voile sur un GPU, appelé Mali-G57. Il vient remplacer le Mali-G52 qui commence à accuser un certain âge (il a été annoncé en mars 2018). Le Mali-G57 est destiné aux chipsets entrée et milieu de gamme avec des configurations qui varient de 1 à 6 cœurs.

Capable de décoder des vidéos en 4K (et même 8K dans sa meilleure version), le Mali-G57 offre des performances 30 % supérieures à celles du Mali-G52 (dans une configuration équivalente) et serait 30 % moins énergivore. ARM affirme qu’il serait en mesure de prendre en charge des applications de réalité virtuelle et de réalité augmentée.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.