Marché des smartphones : forte baisse d’Apple et Wiko en France

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
marche smartphones

L’institut d’étude Canalys a présenté une étude sur le marché mondial des smartphones au troisième trimestre. Un focus a été fait sur le marché français où l’institut dévoile que Wiko est repoussé en cinquième position par Xiaomi.

En fin de semaine dernière, nous rapportions dans nos colonnes la publication de plusieurs études sur le marché mondial des smartphones au troisième trimestre 2019. L’une d’entre elles a été publiée par Canalys qui rapportait alors que Samsung, Huawei et Oppo, respectivement premier, deuxième et cinquième, était en croissance, tandis qu’Apple et Xiaomi reculaient.

Canalys France Q3 2019

Les différentes publications financières des constructeurs, notamment celle d’Apple, montrent que l’évolution locale des parts de marché est parfois bien différente de la situation globale. Canalys, toujours, a réalisé un focus sur le marché tricolore. Nous y apprenons notamment que l’évolution de Xiaomi et Huawei y est totalement inversée : le premier progresse et le second recule.

Samsung conforte sa place de leader

Dans le détail, Samsung est en croissance en France de 25 % en volume, pour atteindre les 3,8 millions de smartphones, et atteint ainsi 43 % de part de marché. Déjà en première position en 2018, la firme coréenne conforte sa position, notamment grâce à une faiblesse des ventes chez son principal concurrent, Huawei.

Huawei, justement, recule en Europe. La baisse en France est de 6 %, ce qui est très modéré. Notez cependant que ces chiffres concernent la période de juillet à septembre sur laquelle Huawei et Honor ont continué de présenter très régulièrement de nouveaux modèles. La firme chinoise représente désormais 17 % du marché tricolore. Malgré ce recul, Huawei passe devant Apple.

Apple chute à la troisième place

Car Apple recule bien plus fort, de 28 % selon Canalys. Installée en troisième position avec 1,5 million de smartphones vendus (contre 1,9 million d’unités un an auparavant), la firme de Cupertino ne représente plus que 15 % du marché. Le recul d’Apple en France est bien plus important qu’au niveau mondial. Cela s’explique par une progression enregistrée aux États-Unis, à en croire le rapport financier émis par la firme il y a 10 jours.

En quatrième position, nous retrouvons donc Xiaomi qui représente 8 % du marché français après seulement un an et demi de présence. Soit 720 000 unités vendues. En un an, la firme chinoise réalise une croissance de 27 %. C’est évidemment une très belle performance qui contraste avec l’évolution de ses ventes au niveau mondial. La raison est évidemment chinoise : sur son marché domestique, Xiaomi recule au profit de Huawei.

Wiko en perte de vitesse

Dernier du Top 5, Wiko chute lourdement. Avec un recul de 43 % en un an, la marque marseillaise, devenue filiale à 100 % de Tinno, n’est plus que l’ombre d’elle même. Avec 700 000 unités vendues environ, elle représente 8 % du marché. Elle dépassait 1,2 million de ventes il y a un an.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.