Test Nokia G42 5G : bien du mal à se distinguer face à la concurrence

Par Sylvain PICHOT - 01 décembre 2023 à 15:30
Avis LesMobiles.com

Le smartphone Nokia G42 5G est un modèle d’entrée/milieu de gamme proposé à moins de 230 € qui s’appuie sur un large écran de 6,56 pouces LCD avec une fréquence de 90 Hz pour des défilements qui se veulent fluides. Il embarque le chipset Snapdragon 480 de Qualcomm avec une grosse batterie qui devrait lui permettre d’offrir une très bonne autonomie. Nous avons voulu voir de quoi il était capable et pu l’essayer pendant un moment. En voici nos impressions. 

 Nokia G42 5G

Principales caractéristiques techniques : 

  • Écran LCD de 6,56 pouces, 720x1216 pixels 90 Hz 
  • Chipset Qualcomm Snapdragon 480
  • 4 ou 6 Go de mémoire vive extensibles
  • 128 Go de stockage interne extensibles 
  • Triple capteur photo 50+2+2 mégapixels
  • Capteur frontal 8 mégapixels 
  • Lecteur d’empreinte digitale sur le profil
  • Batterie 5000 mAh compatible charge 20 watts 
  • Système d’exploitation : Android 13 

Design

Le smartphone Nokia G42 5G propose un design plutôt conventionnel. Il a la particularité d’être décliné en noir, très classique, mais surtout en violet ou en rose. C’est cette finition que nous avons pu essayer. Celle-ci est très agréable à regarder avec quelques effets de couleurs selon les angles avec lequel on regarde son dos. Il est légèrement pailleté, mais pas trop non plus. Il fait 8,55 mm de profils, ce qui est dans la moyenne des autres mobiles dans sa catégorie. Comme beaucoup de téléphones de la marque, la coque arrière est fabriquée à partir de matériaux recyclés, à hauteur de 65% environ.

Dans le coin supérieur à gauche, le bloc de capteurs est installé sur une petite plaque de la même couleur que le reste du dos. Les trois capteurs sont alignés verticalement et, à côté, il y a le flash LED avec une mention 50 MP AI Camera comme pour indiquer le nombre de pixels du capteur principal, mais également l’utilisation de l’intelligence artificielle pour optimiser les clichés. 

Le châssis du smartphone est en plastique, laissant passer les ondes pour la connexion aux réseaux de télécommunication. Les profils sont plus brillants que le dos. Sur le profil de droite, il y a le bouton de mise en veille qui sert également de lecteur d’empreinte digitale. Celui-ci est installé au sein d’un petit creux comme pour mieux le distinguer avec le pouce qui est appelé à se poser dessus pour reconnaitre l’empreinte. Par contre, la double touche pour gérer le volume, situé juste au-dessus, dépasse. Sur le profil supérieur, il y a un microphone. Le tiroir à cartes SIM est installé sur le profil de gauche. Celui-ci peut accueillir soit deux cartes SIM simultanément, soit une carte SIM et une carte mémoire au format micro SD. Enfin, sur le profil inférieur, on trouve le connecteur USB-C, celui pour brancher un casque, un microphone et un haut-parleur. 

Nokia met en avant la possibilité de le réparer assez facilement notamment grâce au partenariat avec iFixit qui propose des kits spécifiques pour l’appareil ainsi que des guides de réparation. On peut ainsi remplacer la batterie, le port de charge ainsi que l’écran, le cas échéant.
Comme sur le Nokia G60 5, le son délivré par le smartphone est de type mono. Il est correct pour les sons de l’appareil, mais il ne suffit pas pour profiter d’une série, par exemple. L’écoute au casque donne des résultats bien meilleurs qu’avec le haut-parleur. Le lecteur d’empreintes digitales, quant à lui, nous a donné pleinement satisfaction, car il a toujours refusé d’autres doigts que ceux de notre testeur. Sa réactivité est correcte, déverrouillant le mobile assez rapidement. 

Le Nokia G42 5G a pour principaux concurrents les Xiaomi Redmi Note 12 5G, Honor 90 Lite, Samsung Galaxy A14 5G, POCO X5, Motorola g84 et TCL 40 NXTPaper 5G qui ont tous la possibilité d’accéder aux réseaux 5G. En termes de gabarit, il se situe dans la moyenne par rapport à ceux-ci. Comptez sur un poids de 194 grammes environ alors que le mobile Samsung est plus lourd, mais le Motorola g84 est plus léger de 28 grammes.  

Pour la connectivité, le Nokia G42 5G est, comme son nom l’indique, compatible 5G. L’appareil est aussi compatible avec la technologie sans contact NFC, pour le paiement sans contact et l’appairage avec d’autres dispositifs. Il propose du Wi-Fi, plus exactement 802.11 ax-ready, soit du Wi-Fi 6 dégradé. Les autres sont limités au Wi-Fi 5, donc moins performants officiellement à la fois en portée et en débit. En termes de protection, comme le Nokia G60 5G, il est certifié IP52 donc pouvant résister à des éclaboussures, mais sans plus.

Un écran LCD avec une fréquence de 90 Hz

Le Nokia G42 5G utilise un écran plat de type LCD IPS d’une diagonale de 6,56 pouces affichant une définition de 720x1612 pixels, en deçà de la concurrence sauf pour le TCL 40 NXTPaper 5G. L’écran de ce dernier est très spécial, car il est mat et propose le toucher et la vision du papier. L’écran du Nokia G42 5G profite d’une fréquence de rafraîchissement de 90 Hz au maximum qui permet d’obtenir des défilements fluides lors de la consultation de longues pages de sites Internet ou de murs des réseaux sociaux, par exemple. C’est également sur le cas sur les écrans des Honor 90 Lite, Samsung Galaxy A14 5G et TCL 40 NXTPaper 5G, tous en LCD alors que les autres (Xiaomi Redmi Note 12 5G, POCO X5 et Motorola g84 profitent d’une dalle AMOLED, plus qualitative et avec une meilleure définition, 1080x2400 pixels. Sa diagonale est aussi l’une des plus petites par rapport à la concurrence. En termes de luminosité, le Nokia G42 5G propose un pic de 560 cd/m² contre 500 cd/m² pour le TCL 40 NXTPaper, mais beaucoup plus sur le Xiaomi Redmi Note 12 5G.

Comme sur les autres mobiles, la luminosité s’adapte automatiquement aux conditions d’éclairage extérieur. La luminosité proposée par la dalle du Nokia G42 5G est suffisante pour un usage en extérieur. Dans la pénombre, il propose une luminosité qui n’agresse pas, ce qui est toujours intéressant. Dans les paramètres, il y a très peu d’options de personnalisation. L’une des seuls pour optimiser l’affichage des couleurs et de pouvoir jouer sur la balance des blancs. En outre, on peut également configurer l’écran pour qu’il produise une fréquence de rafraîchissement standard à 60 Hz ou adaptatif pour atteindre au maximum 90 Hz. 
L’écran LCD propose une teinte moins flatteuse qu’avec une dalle AMOLED dont les couleurs sont plus vives. En outre, nous n’avons pas trouvé que l’écran était particulièrement réactif. En effet, il faut parfois s’y reprendre à plusieurs fois pour que la commande soit bien prise en main, sans doute parce que nous avons trop effleuré la dalle plutôt que de vraiment appuyer dessus. 
L’écran a une encoche, tout en haut au centre, pour accueillir le capteur photo à selfie. Ses bords sont plus importants sur le haut, mais surtout sur le bas et assez épais également sur les côtés

Android 13 dans une version épurée

Le smartphone Nokia G42 5G fonctionne sous Android 13. Il s’agit, une nouvelle fois, comme pour les autres mobiles de la marque, de proposer une interface qui soit la plus pure possible, un peu comme les smartphones Google Pixel. Sur notre modèle de test, la mise à jour du Google Play datait du 1er octobre 2023 (pour un test réalisé courant octobre 2023), ce qui très récent et satisfaisant. La mise à jour de sécurité datait du 5 septembre 2023, ce qui est aussi tout à fait acceptable. Pour ce modèle, Nokia promet 2 ans de mises à jour d’Android et 3 ans de mises à jour de sécurité
La surcouche logicielle est donc extrêmement légère sur ce smartphone. Il y a principalement les applications Google installées dessus. Toutefois, on y trouve également les applications suivantes préinstallées : Amazon Music, Boutique Amazon, Booking, ExpressVPN, GoPro Quik, LinkedIn, Netflix et Spotify. Rappelons que la préinstallation d’applications tierces permet aux fabricants de proposer un tarif plus abordable pour leurs téléphones. 

Comme pour les autres smartphones, même d’autres marques, l’utilisateur peut ainsi choisir le moteur de recherche qu’il souhaite utiliser. La navigation par gestes est parfaitement possible et fonctionne assez bien. La barre des notifications et des fonctions de raccourcis est identique à celle des mobiles Google avec des possibilités d’interaction. Le gestionnaire d’applications permet de passer de l’une à l’autre avec la possibilité (la seule) de faire une capture d’écran. 


Les paramètres sont classiques. Il n’y a pas de fonctions spéciales comme la possibilité de scinder l’écran en deux ou de permettre l’affichage de fenêtres volantes ou d’une barre latérale, par exemple. Les personnes qui aiment cette interface épurée seront donc ravies alors que ceux qui préfèrent avoir des suggestions et des options de personnalisation plus poussées resteront sur leur faim.

Des performances en deçà de la concurrence 

Le Nokia G42 5G est doté d’un processeur Qualcomm Snapdragon 480. Il s’agit d’une puce qui est loin d’être un foudre de guerre et qui propose des performances juste satisfaisantes surtout si on veut un mobile qui réagit au quart de tour. Ici, il n’est pas rare de devoir patienter quelques microsecondes avant que les menus s’affichent. L’expérience est juste. Le Soc est associé à 4 ou 6 Go de mémoire vive, selon la configuration choisie. La version 4 Go peut ajouter 2 Go de mémoire vive virtuelle. Tandis que la version 6 Go (modèle testé) propose des extensions de 2 ou 5 Go supplémentaires. On peut compter sur un espace de stockage interne de 128 Go, ce qui est correct, mais surtout, la possibilité d’insérer une carte mémoire pour stocker plus de données. Par rapport à la concurrence, le Samsung Galaxy A14 5G avec son processeur Dimensity 700 de MediaTek est plus puissant. Le Redmi Note 12 5G ainsi que les Honor 90 Lite et TCL 40 NXTPaper, ave les Dimensity 6020 et Snapdragon 4 Gen 1 le sont un peu plus encore qui sont eux-mêmes légèrement moins performants que les Motorola g84 et POCO X5, embarquant une puce Snapdragon 695.

Afin d’évaluer les performances brutes du Nokia G42 5G (6+128 Go dans notre cas), nous l’avons soumis à plusieurs outils de mesure et dont voici les principaux résultats. Le smartphone se montre extrêmement régulier dans ses performances, comme on peut le voir sur le graphique de la capture de l’application CPU Throttling, délivrant tout son potentiel jusqu’à la fin du test, une belle prouesse dont ne sont pas capables toutes les puces de nos smartphones, loin de là. Le mobile reste tempéré, ce qui signifie qu’il ne chauffe pas, même soumis à rude épreuve.

Lecture Full HD pour les vidéos et un capteur photo principal intéressant

Pour le côté multimédia, le Nokia G42 5G est capable de lire des vidéos avec une définition Full HD depuis les plateformes de streaming, car il est compatible avec le protocole Widevine L1. Il supporte les codec VP9 et AVC-High, mais aucune fonction HDR, en rapport avec son écran. 
Pour les photos, comme le Nokia G60 5G, il est équipé d’un capteur principal de 50 mégapixels avec la technologie binning 4 en 1 qui permet de prendre des clichés en 12,5 mégapixels pour les combiner. Il n’y a toutefois pas de capteur ultra grand-angle, ce qui peut être un frein pour les personnes qui aiment prendre des photos très larges. Il y a deux autres capteurs, de 2 mégapixels chacun. L’un est dédié à l’optimisation des photos en mode Portrait en calculant la profondeur de champ pour appliquer un flou d’arrière-plan et l’autre est là pour les photos en mode Macro, c’est-à-dire très proche du sujet. On retrouve cette configuration au dos des Samsung Galaxy A14 5G et TCL 40 NXTPaper 5G alors que les autres profitent d’un capteur ultra grand-angle de 8 mégapixels. Le capteur à selfie, à l’avant, dispose de 8 mégapixels. 

L’interface de l’application Appareil photo est plutôt classique avec certaines options directement accessibles, tout en haut de l’écran. Il est possible de déployer ce menu pour accéder à d’autres paramètres comme l’application d’un filigrane, le mode 50M, l’affichage de la grille, l’affichage d’un niveau pour shooter droit ou l’accès à un dossier verrouillé. Les modes 1x et 2x sont immédiatement disponibles. Notez également la possibilité de déclencher l’application Google Lens pour reconnaitre les objets, scanner les QR codes, etc. Sous la zone de cadrage, il y a plusieurs modes de prise de vue accessibles. Alors que la très grande majorité, pour ne pas dire tous les autres mobiles, proposent le menu Plus totalement à droite, ici, il est placé complètement à gauche. Ensuite, il y a les modes Nuit, Portrait, Photo et Vidéo. Dans le menu Plus, il y a les modes : Double Vue, temps écoulé, Photos en rafale, Panorama, Ralenti, Macro et Pro. Il est toutefois d’ajouter l’un de ceux-ci au niveau des autres modes immédiatement accessibles dans l’interface principale. 


Les photos que nous avons pu faire avec le Nokia G42 5G sont plutôt correctes si on n’a pas l’exigence d’un photographe. On a droit à une dynamique acceptable avec un piqué intéressant. On aurait aimé pouvoir profiter d’une colorimétrie plus fidèle, mais on peut s’en satisfaire. Privilégiez les environnements les plus lumineux pour avoir un maximum de détails, car sinon, l’appareil a tendance à lisser le tout perdant ainsi certaines petites parties de la scène. Le mode HDR peut aider à obtenir des clichés plus flatteurs. Le zoom (numérique) peut satisfaire jusqu’à 3x, mais au-delà, les scènes sont assez loin d’être nettes et avec un manque de détails criant. 

Une autonomie satisfaisante

Le Nokia G42 5G est équipé d’une batterie ayant une capacité de 5000 mAh. Comme pour le Nokia G60 5G, selon la marque, elle peut supporter jusqu’à 800 cycles de recharge et proposera, alors, au moins 80% de sa charge initiale. Elle est capable de prendre en charge la norme PowerDelivery avec un maximum de 20 watts, ce qui est loin d’être extraordinaire surtout face à la concurrence. En effet, seul le Galaxy A14 5G et le TCL 40 NXTPaper 5G qui ont la même capacité seront plus longs à se recharger. Les Motorola g84, Redmi Note 12 5G, POCO X5 et le Honor 90 Lite en tête (4500 mAh) seront plus rapides. En 15 minutes, nous avons pu gagner seulement 15% de charge environ. Notez que la marque ne fournit aucun bloc d’alimentation. Seulement un câble USB-C vers USB-C est livré dans la boîte.
Concernant l’autonomie, nous avons l’utiliser pendant plus d'une journée et demie avec une seule charge, ce qui est satisfaisant. 

Le contenu de la boîte

Le smartphone Nokia G42 5G est livré avec un câble USB-C vers USB-C et un outil d’extraction pour le tiroir à cartes SIM.

Notre avis

Extérieurement, le Nokia G42 5G profite d’une belle robe avec un châssis cohérent, d’une couleur attrayante et d’un bloc d’optiques relativement discret. Lorsqu’on commence à l’utiliser, on se rend compte que ce n’est pas un mobile qui offre des performances exceptionnelles, juste satisfaisantes, sans plus. L’écran est convenable, mais avec une définition moindre que la concurrence et heureusement qu’il supporte les 90 Hz pour des défilements fluides. On profite malgré tout d’un système agréable mais avec un suivi à minima et de la possibilité de faire des photos correctes surtout en pleine journée avec assez de lumière. On apprécie son autonomie, mais pour le reste, il a bien du mal à se distinguer


 

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image Honor 70 Lite
image Samsung Galaxy S24 Ultra vs Apple iPhone 14 Pro Max