test realme GT2

Test du smartphone realme GT 2 : pour le prix d’un milieu de gamme, mais avec une fiche technique bien plus poussée

Par Sylvain PICHOT - 09 septembre 2022 à 16:0
Avis LesMobiles.com

Le smartphone realme GT 2 se présente comme un mobile Premium doté d’une fiche technique particulièrement intéressante pour le prix demandé. Il profite effectivement d’une puce Qualcomm Snapdragon 888, le haut de gamme en 2021 avec un large écran AMOLED 120 Hz, une grande batterie et la possibilité d’une charge rapide. Mais que vaut-il exactement ? Nous avons pu l’essayer pendant un moment et voici nos impressions.

Principales caractéristiques techniques :

 

  • Écran AMOLED de 6,62 pouces, 1080x2400 pixels 120 Hz
  • Chipset Qualcomm Snapdragon 888
  • 8 ou 12 Go de mémoire vive extensibles
  • 128 Go de stockage interne non extensible
  • Triple capteur photo 50+8+2 mégapixels
  • Capteur frontal 16 mégapixels
  • Lecteur d’empreinte digitale sous l’écran
  • Batterie 5000 mAh compatible charge 66 watts
  • Système d’exploitation : Android 12 avec une surcouche logicielle realme UI 3.0

 

 

Design  du Realme GT 2


Le design du smartphone realme GT 2 est assez classique dans ses formes, mais beaucoup moins dans son dos. En effet, la coque arrière est légèrement texturée, reprenant un peu l’aspect classieux du realme GT 2 Pro. Il ne laisse aucune trace de doigts et le toucher est extrêmement agréable. Les bords latéraux de la coque arrière reviennent légèrement sur les côtés pour lui conférer une configuration des plus fines. Toujours au dos, l'îlot des capteurs photo est installé dans le coin supérieur, à gauche sur une petite plaque en verre dans la même teinte que le reste du dos. On peut y voir deux capteurs alignés verticalement avec, en quinconce, le troisième capteur. À côté des deux objectifs principaux, il y a un flash LED.

Le logo de la marque ainsi que la signature du designer de ce modèle (Naoto Fukasawa déjà l’origine du design du realme GT 2 Pro et du realme GT Master Edition) sont inscrits juste à côté. Le module des capteurs photo est assez haut pour ne jamais mettre les doigts devant. Le mobile propose des dimensions dans la moyenne avec une hauteur de 163 mm environ pour une largeur de 75,8 mm et une épaisseur de 8,6 mm. Son poids est également proche de la moyenne des smartphones avec 199 grammes sur la balance.


Le châssis du smartphone est en plastique laissant passer les ondes des antennes intégrées à l’intérieur. Si on fait le tour de l’appareil, on peut voir la touche de mise en veille sur le profil droit, en regardant le smartphone de face. Un microphone est disponible sur le profil supérieur. Sur le profil gauche, il y a deux boutons pour gérer le volume. Sur le profil inférieur, il y a le tiroir à cartes SIM qui peut en supporter deux simultanément, mais ne peut pas accueillir de carte mémoire ce qui est toujours un peu dommage. Il faut donc se contenter des 128 Go disponibles à l’intérieur pour l’enregistrement des données ou utiliser les services de stockage en ligne si on veut aller plus loin. Il y a également le port USB-C et un haut-parleur ainsi qu’un second microphone.


Le realme GT 2 n’est pas certifié étanche ce qui est un peu embêtant, mais pas totalement illogique vu son prix. Pourtant, sachez que le Samsung Galaxy A53 5G, pourtant un peu moins cher, est certifié IP68 pouvant résister à une immersion complète sous l’eau douce ainsi qu’à la poussière. Le son est ici stéréo depuis deux haut-parleurs qui n’ont pas la même puissance. Le côté droit (bas) est nettement plus fort que celui de gauche lorsqu’on tient l’appareil en position paysage. On peut rééquilibrer cela depuis les paramètres d’accessibilité de l’appareil. Il en ressort un son plutôt cohérent si on ne le met pas à fond. En effet, alors, la distorsion est assez importante et l’écoute devient presque désagréable. En dessous, le rendu reste correct, mais une écoute au casque sera bien meilleure malgré tout.


Pour la connectivité, on peut compter sur une compatibilité 5G et du Wi-Fi 6 ce qui est une bonne chose et permet ainsi de profiter de très hauts débits chez soi ou en déplacement. Le mobile est également compatible NFC pour le paiement sans contact et Bluetooth. Il n’y a pas de prise audio jack pour brancher un casque.


Sous l’écran, il y a un lecteur d’empreinte digitale. Il permet de déverrouiller le smartphone et peut aussi mesurer votre fréquence cardiaque (option disponible dans les paramètres realme laboratoire). La zone de détection est positionnée à seulement 1 cm du bord inférieur, ce qui est un emplacement un peu trop bas pour placer naturellement le pouce dessus, obligeant à une légère gymnastique du doigt. Nous préférons une position au moins 2 cm plus haute que celle-ci. Toutefois, nous n’avons pas rencontré de problème avec ce lecteur d’empreinte qui s’est également révélé assez réactif pour en faire notre mode de déverrouillage au quotidien. La reconnaissance faciale est également possible ou d’autres méthodes plus classiques.

Un écran somme tout correct montant jusqu’à 120 Hz


L’écran du realme GT 2 est plat sur une dalle AMOLED de 6,62 pouces en diagonale. Il affiche une définition de 1080x2400 pixels, soit comme la quasi-totalité des mobiles sauf pour les modèles vraiment haut de gamme (dont le realme GT 2 Pro) qui peuvent offrir une meilleure définition et donc une plus grande lisibilité, mais aussi une consommation d’énergie accrue. Les bords de l’écran sont particulièrement fins, moins tout de même que sur le Honor Magic4 Lite 5G. On sent que le fabricant a réalisé un travail spécifique sur le menton (bord inférieur) de la surface d’affichage qui est (presque) aussi peu épais que le bord supérieur. Il y a un poinçon dans le coin supérieur à gauche pour le capteur photo frontal. L’écran du realme GT 2 est compatible avec le format HDR10+ pour les contenus en streaming qui le proposent et il peut monter jusqu’à une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz.

Dans les paramètres, on peut décider de bloquer à 60, à 120 ou laisser le mobile sélectionner automatiquement la meilleure fréquence selon les applications en cours d’utilisation. Toujours dans les réglages, il est possible de choisir entre plusieurs modes de couleur entre Vive, naturel et Pro avec, comme souvent, un curseur pour jouer avec la température des couleurs afin d’obtenir des tons plus chauds ou plus froids. Le meilleur rendu est obtenu avec le mode vif et les couleurs les plus chaudes.

Android 12 avec realme UI à bord, un air de déjà vu


Pour fonctionner, le realme GT 2 s’appuie sur le système Android 12 avec une surcouche logicielle realme UI. La mise à jour de sécurité datait du 5 mai 2022, ce qui n’est pas le plus récent, le test ayant été réalisé début août. On trouve une interface qui présente énormément de similitudes avec celle proposée par ColorOS sur les smartphones de la marque Oppo. Il s’agit de la même interface que sur le realme GT 2 Pro. On a droit à deux panneaux d’accueil principal avec, sur la gauche, le service Google Discovery. Il y a un haut niveau de personnalisation avec cette surcouche logicielle, des fonctionnalités d’ergonomie, une barre latérale pour accéder à des fonctions ou des applications préférées. Le gestionnaire multitâche propose un affichage des applications à l’horizontale avec la possibilité d’en scinder pour en afficher deux simultanément sur le même écran. Notez les fonctions de partage de musique double (une connexion filaire et une liaison Bluetooth), l’atténuation DC qui permet de réduire le scintillement de l’écran si la luminosité est faible, la capsule de sommeil pour optimiser vos temps de repos et la fonction de mesure de fréquence cardiaque depuis le lecteur d’empreinte digitale sous l’écran.

 

Il est également possible d’afficher des fenêtres flottantes, un espace enfants, un mode simple et une zone de lancement rapide accessible depuis l’écran de verrouillage pour ouvrir directement une application. Bien entendu, la navigation par geste est prévue ainsi que les outils de contrôle parental et de bien-être numérique sans oublier les fonctions de sécurité et d'urgence ainsi que la possibilité de régler précisément les options de confidentialité. Un mode Jeu est aussi de la partie pour ne pas être dérangé pendant une session.
Par défaut, comme sur le realme GT 2 Pro, plusieurs applications sont préinstallées : Block Puzzle, Booking.com, Cube Master 3D, Facebook, Google TV, LinkedIn, PUBG Mobile Gift Box, TikTok et Tile Master 3D.

Le processeur le plus puissant de 2021 à bord et de la RAM virtuelle pour aider


Le realme GT 2 est équipé d’un chipset Qualcomm Snapdragon 888, soit la puce la plus performante de l’année 2021. On la trouve également chez la concurrence sur le Xiaomi 11T Pro, le Oppo Find X5, l’Asus Zenfone 8, le Sony Xperia 5 III, le Samsung Galaxy S21 FE 5G ou encore les OnePlus 9 et OnePlus 9 Pro (certes un peu plus cher), par exemple. Il y a 8 ou 12 Go de mémoire vive à bord avec la possibilité d’ajouter 3, 5 ou 7 Go supplémentaires en allant puiser dans la mémoire de stockage pour en faire de la RAM virtuelle. Avec une telle configuration et une surcouche logicielle optimisée, le mobile s’est avéré particulièrement fluide lors de nos tests et n’a jamais montré de signe de ralentissement. On peut passer d’une application à une autre en un rien de temps. Le mobile est resté parfaitement tempéré lors de nos essais, et ce, même lorsqu’il était soumis à rude épreuve. Si la puissance délivrée ne suffit pas, il y a un mode hautes performances disponibles, le mode GT proposé dans les paramètres puis Batterie.


Afin de pouvoir comparer les performances brutes des appareils, nous l’avons soumis, comme les autres, à plusieurs outils de mesure dont voici les principaux résultats.


 

Des photos correctes avec le realme GT 2


Pour le côté multimédia, le realme GT 2 est parfaitement capable d’afficher des contenus avec une définition Full HD depuis les plateformes de streaming. Pour prendre des photos et enregistrer des vidéos, il s’appuie sur un capteur photo principal grand-angle Sony IMX766 stabilisé optiquement de 50 mégapixels avec un capteur secondaire pour les prises de vue en mode ultra grand-angle de 8 mégapixels et un troisième objectif de 2 mégapixels, cette fois, est présent pour les photos en mode macro donc très proche du sujet. Le capteur Sony IMX766 est aussi utilisé sur le realme GT 2 Pro mais également beaucoup d’autres smartphones.


Les photos prises avec le realme GT 2 sont assez satisfaisantes dans l’ensemble avec une colorimétrie maîtrisée et très peu de tendances à surexposer les zones délicates à traiter, mais plutôt à les rendre assez naturelles. Cela est surtout valable à un niveau 1x car si on cherche à zoomer, on perd la colorimétrie et l’exposition de la scène. Le mode nuit est automatique ne pouvant être désactivé. Les différences avec le mode normal sont parfois difficilement perceptibles même si le contraste peut être, dans certains cas, légèrement plus accentué.
Pour les selfies, le realme GT 2 utilise un capteur de 16 mégapixels. Il peut filmer jusqu’à une définition Ultra HD à 30 images par seconde.

 

L’interface de l’application Appareil photo est très classique. Les modes de prises de vue sont, de gauche à droite : nuit, rue, vidéo, photo, portrait, 50M et Plus. Ce dernier menu permet d’accéder aux autres modes : Pro, Pano(ramique), Ultra macro, Film, ralenti, time-lapse, vidéo dual-view, scanner de texte, mode étoilé et inclinaison/décalage avec la possibilité d’insérer l’un de ces modes avec les autres. L’option Google Lens est disponible sur le mode Photo.

 

Une bonne autonomie et une charge assez rapide


Le realme GT 2 embarque une batterie de 5000 mAh ce qui est aujourd’hui devenu la norme ou presque. C’est la même capacité que son aîné, le GT 2 Pro mais aussi que le Xiaomi 11T Pro, par exemple alors que les autres sont plutôt à 4500 mAh. Il en résulte une autonomie tout à fait satisfaisante de notre point de vue étant donné que nous avons pu l’utiliser pendant un peu plus d’une journée et demie selon notre protocole de test. C’est correct et on apprécie également le fait de pouvoir se recharger assez rapidement puisque la batterie supporte une charge à 66 watts. Avec le bloc d’alimentation livré dans la boîte, nous avons pu passer de 5% à 61% en 15 minutes.
 

Le contenu de la boîte


Le smartphone realme GT 2 est livré avec un bloc d’alimentation, un câble USB-A vers USB-C, un outil d’extraction pour le tiroir à cartes SIM et une coque de protection en silicone grise.

 


Notre avis sur le Realme GT 2


Si le realme GT 2 ne fait pas vraiment de faux pas, il a pourtant un peu de mal aussi à vraiment séduire. Il s’est toutefois révélé relativement polyvalent lors de notre phase de test répondant parfaitement aux différentes sollicitations auxquelles nous l’avons soumis, autorisant les jeux avec pas mal de détails et une bonne jouabilité, un côté multimédia satisfaisant, mais il a du mal à se distinguer vraiment par rapport à la concurrence si ce n’est, peut-être, grâce à son design qui a le mérite d’être original. S’il y a un domaine dans lequel il est dépassé par les autres mobiles, c’est certainement la photo qui n’est pas son point fort même si les résultats nous ont paru corrects.
 

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Sur le même sujet
image oppo reno8 series
image Samsung Galaxy A23 5G
image Samsung galaxy A 53 5G promotion rentrée
Les guides et comparatifs
image Samsung Galaxy A53 5G
image smartphones ultra premium