Test Wiko Poweu U30

Test du smartphone Wiko Power U30 : une très bonne autonomie mais qu'en est-il de ses performances ?

Par Sylvain PICHOT - 19 août 2022 à 16:30
Avis LesMobiles.com

Le smartphone Wiko Power U30 est un modèle d’entrée de gamme dont l’une des principales caractéristiques techniques est d’embarquer une imposante batterie afin de tenter de proposer une autonomie de plusieurs jours. À côté, la fiche technique met en avant un grand écran et un design brillant. Afin de nous rendre compte de quoi il est vraiment capable, nous l’avons testé et en voici nos impressions.

Principales caractéristiques techniques du Wiko Power U30 :

  • Écran LCD de 6,82 pouces, 720x1640 pixels 60 Hz
  • Chipset MediaTek G35
  • 4 Go de mémoire vive
  • 64 Go de stockage interne extensibles
  • Triple capteur photo 13+2+QVGA mégapixels
  • Capteur frontal 8 mégapixels
  • Lecteur d’empreinte digitale dans le dos
  • Batterie 6000 mAh compatible charge 15 watts
  • Système d’exploitation : Android 11 avec une surcouche logicielle
 

Design du Wiko Power U30

Le design du smartphone Wiko Power U30 est très conventionnel avec des bords très arrondis afin de proposer une très bonne prise en main. Le mobile est très grand puisqu’il fait 173,8 mm de haut pour 78,6 mm de large ce qui en fait l’un des plus encombrants du marché. Il n’est pas spécialement fin : 9,45 mm alors que la moyenne est plutôt de l’ordre de 8,5 mm. Toutefois, en main, il ne fait pas si gros que cela notamment grâce à des profils affinés. La partie arrière qui marque les traces de doigts revient légèrement sur les profils. Celle-ci dispose d’un revêtement brillant avec des chevrons qui se reflètent lorsqu’une source de lumière vient se poser dessus. Cela nous rappelle le dos du Honor 9X mais en nettement moins prononcé ici, l’effet étant beaucoup plus discret ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose.

image Wiko_Power_U30_details_01.jpg

Toujours au dos, il y a le lecteur d’empreinte digitale. Étant donné la hauteur du mobile, il n’est pas très facile d’accès vu qu’il faut tout de même placer la main assez haute pour l’atteindre naturellement. Une position un peu plus basse aurait permis d’avoir une meilleure ergonomie et un déverrouillage plus rapide. Le lecteur s’est montré efficace lors de nos tests, barrant la route à tous les autres doigts que ceux de notre testeur. Dans le coin supérieur, à gauche, il y a le bloc d’optiques. Celui-ci est placé sur une plaque en verre aussi brillante qu’un miroir avec une teinte aussi bleutée que la finition de notre modèle prêté par la marque pour réaliser ce test. Les capteurs sont alignés verticalement avec, à côté, la mention « triple caméra » et un flash LED.

image Wiko_Power_U30_details_02.jpg

Si on fait le tour de l’appareil, on note la présence du bouton d’alimentation et celui qui permet de gérer le volume installés sur le profil droit. Le bouton d’alimentation profite d’une légère texture pour le reconnaître plus facilement lorsqu’on pose le doigt dessus par rapport aux autres. Juste au-dessus, il y a également un autre bouton qui permet de déclencher l’assistant vocal de Google. Sur le profil supérieur, il y a le port audio jack 3,5 mm pour brancher un casque. Du côté gauche, on trouve le tiroir à cartes. Celui-ci peut accueillir simultanément deux cartes SIM et une carte mémoire pour le stockage des données. C’est appréciable surtout que l’appareil dispose d’une mémoire interne de seulement 64 Go ce qui peut être assez vite rempli surtout si on prend beaucoup de photos et qu’on réalise plusieurs vidéos. Enfin, sur le profil inférieur, il y a le connecteur USB-C et le haut-parleur. Le Wiko Power U30 délivre un son mono. Celui-ci peut suffire pour les notifications et quelques sons par ici ou par là mais reste à peine passable pour regarder une série.

image Wiko_Power_U30_details_03.jpg

Profil Wiko Power U30

En termes de connectivité, le Power U30 est compatible avec les réseaux 4G. Il propose du Wi-Fi 5, 802.11 n ce qui n’est pas la panacée d’autant que beaucoup de smartphones proposent aujourd’hui du Wi-Fi 6, bien plus performant à la fois en portée mais également en débit. Le mobile n’est malheureusement pas compatible NFC ce qui interdit tout paiement par smartphone avec lui.

Un très grand écran mais LCD et avec une faible définition

L’écran du Wiko Power U30 est l’un des plus grands du marché. Il a une diagonale de 6,82 pouces ce qui rend délicat un usage avec une seule main. Heureusement, le cas échéant, il y a une option pour passer l’interface en mode à une main. Il s’agit d’une dalle LCD IPS moins qualitative que les dalles AMOLED. Celle-ci dispose de bords noirs assez larges sur les côtés et en haut mais encore plus au niveau de son « menton ». En outre, il y a une encoche au niveau du capteur photo frontal, au centre.

Ecran du Wiko Power U30

Les noirs proposés par la surface d’affichage ne sont pas vraiment à la fête et sa luminosité est à peine suffisante pour que le mobile soit utilisé en plein après-midi au soleil. Cette luminosité peut s’adapter automatiquement à celle de l’environnement du mobile et dans les paramètres, on peut demander un ton plus chaud ou plus froid, selon ses besoins. C’est le seul type de réglage que l’on peut faire. La définition de l’écran n’est pas extraordinaire puisque limitée à 720x1640 pixels là où la quasi-totalité des écrans peuvent afficher 1080x2400 pixels pour une meilleure lisibilité. En outre, la fréquence de rafraîchissement est ici de 60 Hz ce qui provoque quelques ralentissements lors de défilements importants sur de longues pages.

Android 11 à bord avec les applications Google

Le Power U30 de Wiko est animé par le système Android 11. Il profite d’une mise à jour de sécurité datant de 5 juin 2021 et d’une mise à jour du système Google Play du 1 avril 2021. Un an de décalage entre les mises à jour et le test, c’est assez important. La page principale présente plusieurs applications installées par défaut. Notez qu’au premier lancement, le système propose de nombreuses applications de partenaires que vous pouvez choisir d’installer ou pas. Sinon, par défaut, il y a celles de Google mais également d’autres préinstallés par la marque.

Interface Wiko Power U30

Paramètres Wiko Power U30

On a droit ainsi à Wiko santé, Facebook, Smart Assist et Smart Folio. Il y a une application Google Wallet mais étant donné que le mobile n’est pas compatible NFC donc n’autorise pas le paiement sans contact, elle ne sert qu’à enregistrer vos cartes de fidélité. L’application Smart Assist permet de faire le ménage dans les fichiers du smartphone pour optimiser son fonctionnement et l’application Smart Folio permet d’activer certaines fonctionnalités comme les actions d’appel, de musique ou de réglage de la luminosité. On peut naviguer par geste dans l’interface et la personnaliser avec des fonds d’écran, des thèmes et différentes couleurs. Le gestionnaire d’applications s’ouvre en affichant celles qui sont en cours d’exécution horizontalement. On a alors la possibilité d’en faire une capture d’écran, de tout supprimer (pour libérer de la mémoire vive) sachant qu’en bas de l’écran, les applications les plus souvent utilisées sont disponibles ainsi qu’une barre de recherche Google.

Gestion paramètres Wiko Power U30

Paramètres écran Wiko Power U30

Les paramètres sont organisés de manière classique avec les réglages que l’on peut habituellement trouver sur un mobile sous Android Stock.

Du MediaTek G35 à l’intérieur pour une expérience poussive

Le Power U30 de Wiko fonctionne grâce à un processeur MediaTek G35 de huit cœurs dont le principal est cadencé à 2,3 GHz. Il est associé à 4 Go de mémoire vive. Il s’agit d’un chipset d’entrée de gamme qui ne propose pas vraiment de très bonnes performances. C’est même l’un des moins puissants du plateau. On retrouve ce processeur dans le Oppo A16 et le Oppo A16s, le Xiaomi Redmi 9c ainsi que sur le realme C21, par exemple. Il n’est pas rare de devoir patienter quelques microsecondes pour l’ouverture des menus ou le lancement des applications. Avec le Power U30, il faut prendre son temps. Heureusement, le passage d’une application à une autre est un peu plus rapide.
Avec une telle configuration, il ne faut pas s’attendre à pouvoir jouer aux jeux exigeants avec des détails, à peine si le jeu peut se lancer. Non, il vaut mieux rester avec des programmes ludiques casuels. Afin de le comparer aux autres mobiles testés, nous lui avons soumis plusieurs outils de mesure de performances dont voici les principaux résultats.

Résultats tests de performance Wiko Power U30

Photo, un seul capteur vraiment exploitable

Pour la partie multimédia, le mobile peut lire des contenus depuis les plateformes de streaming avec une qualité HD. Il embarque un capteur photo principal de 13 mégapixels accompagné d’un capteur secondaire de 2 mégapixels pour les mesures de profondeur et d’un dernier QVGA pour la reconnaissance des scènes. À l’avant, il y a un objectif de 8 mégapixels pour se prendre en selfie. Il y a un zoom numérique 4x que nous conseillons de laisser de côté vu le manque de détails livrés. Les photos réalisées avec le Power U30 sont tout juste passables. La colorimétrie n’est pas au top et on a un effet délavé, manquant de contraste sur les clichés les plus clairs. La nuit, les résultats ne sont pas vraiment au rendez-vous, le capteur ayant bien du mal à capturer de la lumière et le traitement d’images insuffisant pour éclaircir les clichés.

Photo avec le Wiko Power U30

Photo Zoom avec le Wiko Power U30

L’application Appareil photo propose les options tout en haut de l’écran avec la possibilité d’activer le mode d’intelligence artificielle permettant d’identifier certaines scènes pour appliquer des réglages optimaux. En dessous de la zone de cadrage, les modes de prise de vue sont symbolisés par des icônes et non pas les noms des fonctions comme on en a l’habitude. Ainsi, de gauche à droite, il y a le mode Time-lapse, Vidéo, Photo, Flou artistique et face beauty avec la possibilité d’appliquer des filtres sur les visages des sujets. On ne va pas plus loin. Notez la captation vidéo qui peut être réalisée avec une définition maximale Full HD à 30 images par seconde.

Interface caméra Wiko Power U30

Une très bonne autonomie mais une charge lente

Avec sa batterie d’une capacité de 6000 mAh, le Wiko Power U30 propose l’une des meilleures autonomies du marché étant donné non seulement la grande capacité mais également les composants qui ne consomment pas trop d’énergie (processeur, écran, rafraîchissement, etc.). Avec lui, nous avons dépassé les deux jours d’usage en mode modéré ce qui est une excellente chose et il restait encore quelques heures d’utilisation. Le hic c’est le temps de charge puisque l’appareil ne supporte pas plus de 15 watts. En effet, avec le bloc d’alimentation fourni dans la boîte, nous avons pu passer de 10% à 24% en 15 minutes ce qui est lent notamment par rapport aux mobiles qui peuvent encaisser les 33 voire les 65 watts.

 

Le contenu de la boîte

Le smartphone Wiko Power U30 est livré avec un bloc d’alimentation, un câble USB-A vers USB-C, une paire d’écouteurs/microphone audio filaire, un outil d’extraction pour le tiroir à cartes SIM et une coque de protection en silicone transparente.

Notre avis sur le Wiko Power U30

Le Wiko Power U30 tient sa promesse d’une grande autonomie mais au prix de performances à la limite, d’un écran peu fidèle en couleur et dont la lisibilité mérite mieux surtout qu’il est très grand et d’une partie photo manquant de polyvalence, selon nous.

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image smartphones ultra premium
image Samsung Galaxy A53 5G