Microsoft confirme sa stratégie de plate-forme unique

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
microsoft

Lors de la présentation des résultats de Microsoft, Satya Nadella a réaffirmé la volonté de l’entreprise de réunir les différentes versions de Windows. Une unification qui se déroulera par étape. La première étant de restructurer Nokia.

Les annonces récentes de Microsoft concernant sa stratégie produit ont fait couler beaucoup d’encre. L’arrêt des gammes Asha, S40 et certainement Nokia X au profit des Lumia. La réduction d’effectifs à hauteur de 18 000 postes dans l’ensemble du groupe, dont 12 500 concernant Microsoft Mobile Oy. Rumeurs sur l’abandon de certains projets de Lumia. Il paraissait évident que l’annonce des résultats du groupe de Redmond, prévu en début de semaine, n’allait pas être spécialement joyeuse. Elle ne l’a évidemment pas été. Mais Satya Nadella a fait preuve de détermination à démontrer que ces moments difficiles seraient, plus tard, porteurs de valeur.

Une stratégie qui s'aligne sur celle de Google

Car l’avenir de Microsoft se jouera, comme pour Google ou Apple, sur les services et les applications, et non pas sur le hardware et le système d’exploitation. Comme Larry Page auparavant, Satya Nadella sait que Lumia, comme Windows, Xbox et Surface sont des portes d’entrée vers l’univers Microsoft et qu’il faut multiplier ces portes. Mais il faut également les uniformiser afin de mutualiser les efforts. Ceux de Microsoft bien sûr, mais aussi ceux des développeurs qu’il faut continuer de séduire et d’attirer, au moins pour les garder, sinon pour les voler aux concurrents.

Il a donc appuyé son discours sur l’importance de la convergence des systèmes. Il explique que les trois versions de Windows sont destinées à moyen terme à n’en devenir plus qu’une seule. Une seule boutique. Un seul noyau. Un seul kit de développement. Une seule fenêtre pour des tailles d’écran différentes. La première étape devrait être l’unification des kits, avant de passer au gros du dossier : le noyau de l’OS, le projet « One Core ».

Une vision, mais aussi la raison

La restructuration de Devices & Services et de Microsoft servira donc à cela. Mais pas uniquement. Il s’agira aussi de mettre en oeuvre les économies d’échelle possibles entre les deux entités et de couper les branches mortes. Fin avril, nous avons relayé dans nos colonnes les résultats de Nokia pour son premier trimestre fiscal, clos au 31 mars, les derniers avec la division Devices & Services. Il apparaissait que cette dernière perdait beaucoup d’argent, 326 millions d’euros de pertes d’exploitation.

Un fait qui se confirme aujourd’hui avec la publication des résultats de Microsoft pour le quatrième trimestre de son propre exercice fiscal 2014, clos au 30 juin dernier. Consolidé à partir du 24 avril, Devices & Services a réalisé en deux mois quasiment 2 milliards de dollars de chiffre d’affaires (5,8 millions de Lumia et 30,3 millions de feature phones), pour des pertes d’exploitation de 692 millions de dollars (soit 513 millions d’euros) et des pertes nettes légèrement supérieures.

Un impact négatif à plus d'un titre

Sans entrer dans les détails des résultats financiers de Microsoft, sachez que le géant de Redmond a atteint 23,4 milliards de dollars de chiffre d’affaires (en hausse de 18 % comparé au même trimestre l’année précédente), des résultats d’exploitation de 6,5 milliards de dollars (en hausse de 7 %) et un bénéfice net en baisse de 7 %. Alors que toutes les autres divisions affichent des résultats en hausse de 10 à 30 % (voire parfois même beaucoup plus), l’impact de Nokia est largement négatif, ce dernier participant clairement à la contre-performance en terme de bénéfice net.

La décision de réduire les effectifs ne répond donc pas uniquement à une vision industrielle, mais également une volonté financière. Il faudra certainement attendre l’année prochaine pour voir les effets de ce plan de restructuration dans les comptes.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer