promo red by sfr

Xiaomi pousse plus encore son entrée sur le marché indien et vise Android One

Par Samir Azzemou

xiaomi

Xiaomi s’inspire peut-être d’Apple pour sa stratégie produit, mais c’est pourtant grâce à Google que le constructeur se développe. Ce dernier vient une nouvelle fois d’embaucher un ancien cadre de la firme de Mountain View. Et il a officiellement annoncé son intention de rejoindre le programme Android One.

L’Inde, tout le monde semble s’y intéresser. Notamment les constructeurs chinois. Car leur marché domestique est surchargé par Samsung, Apple et les nombreux fabricants locaux. Et ce pays n’est finalement pas si éloigné, aussi bien géographiquement qu’économiquement. Prochain eldorado, l’Inde est potentiellement un formidable relais de croissance.

De petits acteurs comme OnePlus et Jolla l’ont compris. Ils viennent tous deux d’y lancer leur premier mobile. Google, qui compte sur Android One et Sundar Pichai, a la même opinion. Et c’est également le cas de Xiaomi. L’étoile montante chinoise, qui y vend déjà quelques-uns de ses smartphones, vient de faire deux pas dans cette direction.

Vers une stratégie produit adaptée à l'Inde

Le premier est rapporté par le Wall Street Journal. L’entreprise aurait en effet embauché un nouveau responsable produit qui sera chargé de décliner le modèle Xiaomi en Inde. Cette personne s’appelle Jai Mani. Il est naturellement indien. Et il n’a pas été choisi par hasard. Car, comme Hugo Barra il y a un an, Jai Mani a été débauché chez Google. Dans une interview accordée au quotidien économique, le vice-président international de Xiaomi confirme l’information en expliquant qu’il était très régulièrement en contact avec Jai Mani quand ils étaient encore tous deux chez Google.

Le rôle de Jai Mani sera double. D’abord, il lui faudra choisir et adapter les terminaux Xiaomi qui seront vendus en Inde. Ensuite, il devra être l’interface entre les usagers de son pays et les ingénieurs de Xiaomi, lesquels sont aujourd’hui tous situés à Beijing. Mais Hugo Barra confie qu’une équipe est sur le point d’être montée sur place. Cela devrait faciliter les échanges et les remontées d’expérience.

Un Android One bientôt chez Xiaomi ?

Le second pas est rapporté par le quotidien India Today. Hugo Barra, décidément très présent, leur a également accordé une interview. Dans celle-ci, il confirme que Xiaomi souhaiterait développer des smartphones sous Android One. Le fabricant chinois n’est pas officiellement affilié à l’initiative de Google, mais Hugo Barra affirme que ce n’est qu’une question de temps. L’idée sera évidemment de profiter des avantages du programme Android One pour s’implanter encore mieux en Inde. Mais pas uniquement.

Redmi 1S
Bientôt un Redmi 1S sous Android One ?

Lors de l’annonce officielle des Nexus 6, 9 et Player, Sundar Pichai a évoqué dans son post sur le blog officiel de Google qu’Android One, qui profitera très vite de Lollipop, n’est pas destiné uniquement à l’Inde. D’autres pays sont déjà en ligne de mire. Une aubaine pour Xiaomi qui aura l’occasion de s’étendre, toujours avec l’appui de Google.

Android One impliquerait l'abandon géographique de MIUI ?

C’est cependant curieux de la part de Xiaomi. Depuis que nous en parlons, la marque s’est toujours attachée à promouvoir son interface MIUI, laquelle habille Android en Chine. À l’origine, MIUI a été créée parce que la version chinoise d’Android « stock » est tronquée de nombreuses fonctions (ce qui explique que tous les constructeurs chinois ont développé leurs surcouches). Aujourd’hui, elle fait partie de l’identité des Redmi et des MiX. Il est étonnant qu’elle soit encline à l’abandonner, même si c’est une condition nécessaire pour intégrer le programme Android One. D’autant que la marque vend déjà ses smartphones en Inde. Mais l'aide financière de Google pourrait avoir raison de cet attachement, au moins en Inde.

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.