ZTE Nubia Z9 : un mobile avec lecteur d’empreinte en option payante

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
nubia

Comme prévu, ZTE officialise le Nubia Z9, celui qui devrait représenter le constructeur sur le haut de gamme. Peu de véritables surprises dans ce qui ressemble, hormis dans l'absence de bordures autour de son écran, à une version miniaturisée du Z9 Max présenté quelques semaines plus tôt.

Il y a un cinq semaines, ZTE officialisait les deux premiers modèles de la nouvelle gamme de Nubia : Z9 Mini et Z9 Max. Il complète aujourd’hui, comme prévu, cet ensemble avec le Z9 « standard », un mobile qui se veut être à la croisée des chemins entre les deux précédents, plus proche techniquement d’ailleurs du Z9 Max avec qui il partage la plate-forme et de nombreux composants. C’est en revanche du côté du châssis que ZTE semble avoir fait quelques efforts supplémentaires afin de recoller avec les principaux concurrents présents ou à venir, chez Huawei, Oppo, Meizu ou Xiaomi.

Ecran 2,5D sans bordure (ou presque)

Comme cela a pu être dit grâce aux teasers officiels, mais aussi via les rumeurs répétées de ces dernières semaines, l’écran n’affiche pratiquement aucune bordure latérale. Un effet obtenu grâce à un jeu d’optique avec l’écran 2,5D. Autour de l’écran, les tranches sont recouvertes d’un alliage métallique et les bords sont biseautés (un trait d’esthétique qui se retrouve aussi sur les boutons matériels).

ZTE Nubia Z9

Nous découvrons parmi les quelques éléments présents un double haut-parleur sur la tranche inférieure entourant un port microUSB type C réversible. La trappe sur la tranche de gauche offre un accès à un tiroir pour deux cartes nanoSIM. Sur la tranche de droite se trouvent trois boutons matériels pour le volume, la mise en marche et la capture de photo. Notez que le bouton volume de l’édition « exclusive » (tous les détails de cette dernière en fin d’article) semble intégrer un lecteur d’empreinte digitale. Notez que cette technologie semble aussi avoir été intégrée à l’écran, avec de nouvelles interactions possibles grâce à l’interface Nubia UI (basée sur Android Lollipop), ici en version 3.0 (contre 2.8 précédemment).

Le Snapdragon 810 de Qualcomm ici aussi

Venons-en à la fiche technique à proprement parler. Le smatphone propose un écran Full HD de 5,2 pouces, pour une résolution de 424 points par pouce. Comme HTC, Nubia ne succombe donc pas aux sirènes du Quad HD. Il cède en revanche aux appels du pied de Qualcomm et de son Snapdragon 810. Comme annoncé précédemment, nous retrouvons ici la même configuration qu’au coeur du Z9 Max, à savoir l’octo-core 64-bit haut de gamme de Qualcomm accompagné, au choix, de 3 à 4 Go de mémoire vive (au format LPDDR4) et de 32 ou 64 Go de stockage interne sans extension possible. La batterie reste également identique : 2900 mAh.

Pour la photo, nous ne changeons pas une équipe qui gagne : à l’arrière un capteur 16 mégapixels Exmor RS IMX234 signé Sony avec optique à six éléments ouvrant à f/2.0 et stabilisateur optique. Le capteur, compatible 4K en vidéo, est animé par l’application photo NeoVision 5.1 qui promet quelques réglages fins dignes des APN experts. À l’avant, un Exmor RS IMX179 de 8 mégapixels avec optique grand-angle (80°) à 5 éléments ouvrant à f/2.4.

Le chipset audio est le AK4961 signé AKM. Il est compatible DTS, Dolby, surround 7.1 et Hi-Fi lossless. Couvrant les bandes de fréquences 4G les plus courantes (dont la 2600 MHz utilisée en France), le smartphone est également compatible WiFi ac dual-band, Bluetooth 4.1, NFC et GPS. L’ensemble est contenu dans un châssis de 8,9 mm d’épaisseur pour un poids de 192 grammes.

ZTE Nubia Z9

De 500 à 650 euros selon les options

Le Z9 sera proposé à partir du 21 mai prochain en Chine, mais les précommandes y sont déjà ouvertes. Il y sera vendu à 3499 yuans (500 euros) en version noire (3 Go de RAM, 32 Go de ROM), 3999 yuans (570 euros) en version dorée (4 Go de RAM, 64 Go de ROM) et 4499 yuans (639 euros) en version dorée « exclusive » (4 Go de RAM, 64 Go de stockage et lecteur d’empreinte digitale). 60 euros le lecteur d’empreinte, c’est cher, mais finalement pas autant qu'avec l’iPad Mini 2 et l’iPad Mini 3...

Compte tenu des efforts de Nubia à proposer un smartphone compatible avec un grand nombre de bandes de fréquence 4G, il serait logique de le voir apparaître en occident. Mais si lancement international il y a, il sera certainement très cher.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.