HTC One ME : encore un nouveau One exclusif à la Chine

Par Samir Azzemou

htc

Sous l’impulsion de sa nouvelle patronne, HTC semble bien décider à s’appuyer sur la Chine pour redevenir un acteur incontournable. L’entreprise vient d’y dévoiler le One ME, plus connu sous le pseudonyme ME9.

En ce premier semestre 2015, HTC a clairement mis l’accent sur la Chine, plus encore que les années précédentes. Alors qu’en 2014 elle y a dévoilé de nombreux Desire, l’entreprise a décidé en 2015 d’offrir à l’Empire du Milieu des modèles haut de gamme. Et puisque l’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus d’Apple s’y vendent bien, cela sous-entend que les consommateurs chinois n’attendent pas des produits milieu de gamme, mais des smartphones premium. D’où le HTC One E9+, M9+ et aujourd’hui ME. Ce dernier, plus connu sous le nom de code ME9 dans nos colonnes, vient d’être officialisé sur le site chinois de HTC, un peu en avance vis-à-vis des fuites récentes.

HTC One ME

Ecran QHD et chipset MediaTek Helio X10

Comme nous l’avions signalé dans un article précédent, le One ME s’appuie à l’avant sur le design du One M9+ avec son double haut-parleur Boomsound en façade, son lecteur d’empreinte digitale, ainsi que son écran QHD de 5,2 pouces (résolution de 565 pixels par pouce). Le dos est en plastique, tandis que les tranches sont protégées par un contour métallique. Le châssis mesure 9,75 mm d’épaisseur pour un poids de 155 grammes. Trois coloris sont prévus : or / rose, or / sépia et gris « météore ».

À l’intérieur, vous retrouvez un chipset MediaTek. Mais pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit, comme l’annonçaient les rumeurs, du MT6795, un octo-core 64-bit aussi appelé Helio X10. Rappelons qu’il est composé de huit coeurs Cortex-A53 cadencés jusqu’à 2,2 GHz et d’un GPU PowerVR G6200 cadencé à 700 MHz. Il est accompagné de 3 Go de mémoire vive, 32 Go de stockage interne (extensible par microSDXC d’une capacité maximale de... 2 To) et d’une batterie 2840 mAh.

Lecteur d'empreinte et capteur photo 20 mégapixels

Compatible 4G catégorie 6, WiFi ac dual-band, Bluetooth 4.1, DLNA, NFC, GPS (Glonass et Beidou), le smartphone intègre sous son écran un lecteur d’empreinte compatible avec les solutions de paiement PayPal et Alipay appartenant à l’Amazon chinois, Alibaba. Le chipset audio qui anime les haut-parleurs Boomsound est optimisé par Dolby.

Côté photo, vous retrouvez à l’arrière un seul capteur photo (et non les deux du M9+) accompagné d’un flash « true tone ». Rétroéclairé, le composant propose une définition de 20 mégapixels compatible 4K en vidéo. Son objectif, équivalent à 27,8 mm, ouvre à f/2.2. À l’avant, comme sur le M9, se trouve un capteur Ultrapixel (4 mégapixels). Également rétroéclairé, il est compatible 1080p et est accompagné par une optique équivalente à 26,8 mm et ouvrant à f/2.0.

Le mobile premium pour concurrencer les marques chinoises

Le prix de ce mobile, ainsi que sa date de commercialisation n’ont pas été communiqués. Mais le smartphone devrait être moins cher que les One M9 et One M9+, compte tenu des matériaux du châssis et, en partie, de l’équipement proposés. Même s’il aurait eu toute légitimité à débarquer en Europe, ce One ME semble être évidemment calibré pour conquérir l’Asie. Cette nouvelle stratégie plus agressive est certainement née sous l’impulsion de Cher Wang, la cofondatrice de HTC qui a pris la place de Peter Chou en mars dernier et dont le rôle dans la société a toujours été plus financier que technique.

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close