Fragmentation d’Android : Lollipop au-dessus des 15 %

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google android lollipop

Deux mois après le dernier rapport de Google sur la fragmentation d’Android et à quelques semaines de l’arrivée de Marshmallow, Lollipop continue de s’imposer doucement, poussé par les renouvellements de téléphone.

Au mois de juin, nous avons laissé le tableau de bord de la fragmentation du système d’exploitation mobile de Google sur une note encourageante : Lollipop parvenait à passer au-dessus de la barre des 10 %. Deux mois plus tard (puisqu’il n’y a pas de relevé sur le mois de juillet), la version 5.x d’Android a gagné plus de 5 points pour atteindre les 18,1 %. Il s’en faut donc de peu pour que Lollipop dépasse les 20 %... Une très bonne performance, même si, soyons honnêtes, la proximité du lancement de Marshmallow tempère considérablement le peu d’enthousiasme que ce résultat suscite.

Fragmentation Android août 2015

Lollipop toujours en retard vis-à-vis de KitKat

D’autant que Lollipop accuse un très fort retard vis-à-vis de KitKat. En effet, à la même période, l’année dernière, la version 4.4 d’Android frôlait les 25 % du parc installé, soit 6 points de mieux que Lollipop maintenant. Voilà un signe déjà largement moins encourageant.

De fait, Jelly Bean et KitKat continuent d’être les deux versions les plus répandues dans le monde. Le premier, en cumulant ses trois sous versions, atteint les 33,6 % (en baisse de 3,8 points), tandis que le second continue de frôler les 40 % (39,3 % précisément). Il se paie même le luxe d’augmenter sa part de 0,1 point, signe que les constructeurs low-cost s’acharnent à vouloir proposer des mobiles sous KitKat.

Ouf, Android 4.0 et 2.3 reculent !

Les versions plus anciennes d’Android reculent également, sauf Froyo (à 0,3 %) dont la part s’étiolera très lentement. Gingerbread et Ice Cream Sandwich reculent chacun de 1 point, pour s’établir respectivement à 4,6 % et 4,1 %. Les consommateurs achètent donc de nouveaux smartphones.

Le fait que ces deux versions, ainsi que Jelly Bean, sont les principaux contributeurs de la progression de Lollipop montre que le cycle des mises à jour est arrivé à son terme. Les constructeurs vont certainement commencer à se concentrer sur Marshmallow, aussi bien pour mettre à jour leurs derniers mobiles sous Lollipop que pour lancer de nouveaux produits. Si vous êtes encore sous KitKat, vous n’aurez certainement jamais l’opportunité de migrer vers une version plus récente.

KitKat continuera-t-il de progresser encore longtemps ?

Qu’attendre du mois de septembre ? D’abord une bonne progression de Lollipop, comme KitKat il y a un an, poussé par les offres de rentrée scolaire et les nouveaux smartphones présentés cet été. Les versions antérieures d’Android devraient continuer de perdre quelques parts de marché. Seule interrogation : l’évolution de Kitkat. Reculera-t-il enfin, comme Jelly Bean avant lui ? Ou continuera-t-il de viser les 40 % de présence ? Ce qui est certain, c’est qu’il sera toujours la première version d’Android.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.