Huawei présente sa nouvelle phablette : le Mate 8

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
huawei

Moins de trois mois après avoir officialisé le Mate S, Huawei dévoile enfin celui qui aurait dû être présent à l’IFA de Berlin, le Mate 8. Car, avec son Kirin 950, son écran de 6 pouces et son capteur photo Sony, c’est lui le véritable remplaçant du Mate 7.

Avouons-le : Huawei a une capacité de renouvellement qui semble monter en puissance depuis quelques mois. Le géant chinois, bien assis sur sa troisième place mondiale, doit désormais prouver qu’il mérite d’y rester. Si le Nexus 6P rappelle sa capacité d’adaptation vis-à-vis de partenaires exigeants (et Google est clairement un partenaire exigeant), les séries P et Mate conservent leur rôle de meilleure vitrine technologique. Le P8 nous avait clairement séduits, malgré des performances techniques pas toujours à la hauteur des prétentions. Et le Mate S a attiré notre attention, même si la version ClearForce se fait attendre. Cependant, après l’annonce et les premiers benchmarks du Kirin 950, le Mate 8, véritable successeur du Mate 7 (le Mate S est définitivement trop petit pour y prétendre), semblait être celui qui arriverait à concilier proposition technologique et ambition démesurée. Et c’est effectivement le cas.

Huawei Mate 8

De très belles prestations...

Comme prévu, Yu Cheng Dong (alias Richard Yu), le PDG de Huawei, a tenu une conférence de presse ce matin à Shanghai où il a présenté sa nouvelle phablette. Un beau produit (châssis métallique intégral et bords latéraux très fins). Un grand produit (écran 6 pouces). Et, sur le papier, un bon produit. Car la fiche technique est séduisante, malgré peut-être une incompréhension vis-à-vis de la résolution de cette immense dalle IPS recouverte d’un verre 2.5D : 367 pixels par pouce, car la définition est Full HD.

Autant, sur 5,2 pouces, le Quad HD est évidemment inutile. Autant, sur 6 pouces, cela devient plus cohérent. Bien sûr, Richard Yu ne compare pas son nouveau produit au Galaxy S6 Edge+ ou au Galaxy Note 5, mais à l’iPhone 6S Plus. C’est lui, l’ennemi à dépasser. Le PDG a d’ailleurs passé beaucoup de temps à se comparer à la firme de Cupertino (alors que, stratégiquement, Huawei ressemble davantage à Samsung).

Huawei Mate 8

... de très bonnes performances...

Sous cette dalle, nous retrouvons bien évidemment l’impressionnant Kirin 950 qui a été officialisé il y a quelques semaines. Les benchmarks montrent que les quatre coeurs Cortex-A72 sont des monstres de puissance. Un résultat récent montrait un score proche des 90 000 points, malgré la présence d’un GPU ARM Mali pour la partie graphique (il s’agit cependant du meilleur des Mali...). Ce chipset, gravé en 16 nm FinFET chez TSMC, devrait assurer non seulement la diversité des usages de la phablette, mais aussi son évolutivité dans le temps. L’octo-core est accompagné d’un volume de mémoire vive et d’un espace de stockage qui dépendent des options choisies par le consommateur : 3 Go ou 4 Go de RAM, 32 à 128 Go de stockage. Nous verrons en fin d’article le prix des 3 configurations proposées.

La fiche technique inclut également une batterie 4000 mAh (Huawei certifie qu’elle tient la charge pendant 2 jours complets), un lecteur d’empreinte digitale, une webcam 8 mégapixels à l’avant et, à l’arrière, un capteur photo IMX298 de Sony offrant une définition de 16 mégapixels. Ce dernier est accompagné d’une double LED pour le flash, d’un autofocus à détection de phase et d’une optique ouvrant à f/2.0. Le mobile est également compatible NFC et est certifié UnionPay (pour le paiement mobile, certainement avec Alipay). Il est double SIM (le deuxième emplacement pouvant devenir un port microSD). Il fonctionne avec la version 4.0 de la ROM Huawei, EMIU, laquelle est basée sur Android 6.0 Marshmallow.

... et les prix qui vont avec !

Une petite remarque sur le Mate 8 avant d’en venir aux tarifs : l’influence du Nexus 6P est palpable dans ce produit. Vous pouvez constater, par exemple, que le lecteur d’empreinte digitale, situé au même endroit que précédemment, est ici rond, comme sur le Nexus 6P, et non plus carré. Il semble donc que Huawei conserve quelques changements ergonomiques issus de son partenariat avec Google. La présence de Marshmallow derrière EMIU en est un autre. En revanche, l’autofocus laser, apport de LG pour la moisson 2015 des Nexus, est absent. Il semble que Huawei n’est pas eu l’occasion (ou l’envie) de le conserver.

Huawei Mate 8
Huawei Mate 8

Alors, à quel prix est proposé ce monstre (hors promotion et prévente) : comme vous pouvez le voir ci-dessus, la version 3 Go RAM / 32 Go sera vendue 3199 yuans (480 euros environ), la version 4 Go RAM / 64 Go sera proposée à 3699 yuans (550 euros environ) et la version 4 Go RAM / 128 Go sera commercialisée à 4399 yuans (650 euros environ). Un prix assez élevé qui le sera encore plus quand la phablette arrivera sur les étals français. Notez qu’un pack avec la configuration la plus élevée du Mate 8 et une Huawei Watch (qui a été officialisée par la même occasion sur le marché chinois) est également prévu à 6888 yuans. Soit plus de 1000 euros l’ensemble. Ouch.

La sortie commerciale du Mate 8 n’est pas prévue pour tout de suite. Comme tous les smartphones fonctionnant avec des coeurs Cortex-A72, il faudra attendre le début de l’année prochaine. Huawei promet cependant qu’il sera présent au CES de Las Vegas. Ce qui semble assurer un lancement en occident (et donc en Europe). Peut-être le sera-t-il en même temps que la version ClearForce du Mate S ?

Partagez cet article

  • LinkedIn

Comparer les prix du Huawei Mate 8

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.