MediaTek pourrait bientôt dévoiler un Helio X12

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
mediatek chipset

MediaTek préparerait le successeur de son Helio X10, aka MT6795, l’octo-core qui anime, par exemple, le MX5 de Meizu. Ce nouveau chipset reprendrait la configuration de son prédécesseur, mais en optimiserait la recette.

En pleine polémique du Snapdragon 810, trois acteurs ont clairement profité de la situation. Intel d’une part, qui a réussi à s’immiscer dans la partie avec le très réussi ZenFone 2 (succès confirmé par l’intégration d’un Atom dans le récent Mi Pad 2). Samsung ensuite, qui a réussi à porter sa gamme Exynos en tête des classements pendant la grande partie de l’année 2015. Et enfin MediaTek qui s’est avéré être pour la majorité des constructeurs chinois une solution sécurisée. Le MT6795, octo-core composé de Cortex-A53 cadencés jusqu’à 2,2 GHz et d’un GPU PowerVR, a été sélectionné par plusieurs fabricants tels que HTC, Xiaomi, Gionee, Meizu et même Sony pour le Xperia M5. Et dans la majorité des cas, les réalisations étaient positionnées sur le segment premium.

Redmi Note 3
Le Redmi Note 3 fonctionne avec le Helio X10, un chipset qui pourrait être remplacé rapidement.

Un remplaçant pour le Helio X10

Le Helio X10 est commercialisé par MediaTek depuis déjà un an. Il serait donc logique que le fondeur taïwanais dévoile rapidement son remplaçant (le Helio X20 ne pouvant pas être considéré comme tel). Selon des sources anonymes citées par G for Games, un potentiel successeur pourrait être officialisé au début d’année prochaine. Il s’agirait d’un Helio X12 dont le numéro de série serait MT6795X. Cela sous-entend que la configuration serait très proche : huit coeurs Cortex-A53 dont la cadence maximale atteint les 2,25 GHz, et un GPU PowerVR série Rogue, le tout gravé en 28 nm par TSMC.

À regarder ainsi, il semblerait que le MT6795T (X10) et le MT6795X (X12) soient très proches l’un de l’autre. Quelques améliorations sont cependant à noter. Outre la cadence des coeurs, le GPU a également été amélioré. Nous restons sur la même génération de PowerVR (Rogue), mais sur une gamme supérieure (passant de G6200 à GX6250). Le modem 4G passe de la catégorie 4 à la catégorie 6, améliore sa compatibilité avec les bandes de fréquence internationales (comme sur le MT6753) et gagne la compatibilité avec la norme VoLTE et les appels en WiFi. Le chipset gagne également la compatibilité avec la norme USB 3.1 (plus rapide), les supports de stockage eMMC 5.1 (comme sur le Galaxy S6) et est compatible avec les capteurs photo jusqu’à 21 mégapixels (compatible 4K en vidéo).

Une gamme modernisée et structurée

Le MediaTek Helion X12 semble donc être un vrai remplaçant du X10, plus moderne et plus ouvert. Il viendra certainement chapeauter le Helio P10 (MT6755) dont certaines caractéristiques réseau sont très proches, mais qui se positionne davantage sur le milieu de gamme économique. Selon la source de G for Games, le premier mobile qui pourrait bénéficier du X12 serait le futur Redmi 3 de Xiaomi. Encore une belle victoire à venir pour MediaTek, car l’étoile montante chinoise préfère habituellement intégrer des chipsets Qualcomm dans les Redmi (Snapdragon 400, puis Snapdragon 410).

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.